Le réemploi alimentaire : un levier pour l’accès à une saine alimentation pour les populations défavorisées?

Différentes initiatives de réemploi des aliments – la récupération alimentaire, le glanage, les frigos communautaires et la vente de fruits et légumes imparfaits à prix réduit – ont été mises en place au Québec dans les dernières années. Ces initiatives rendent accessibles des aliments écartés de la chaîne d’approvisionnement traditionnelle, mais qui demeurent salubres et sans danger pour la consommation humaine. Tout en luttant contre le gaspillage alimentaire, elles ont plusieurs objectifs incluant l’accès à une saine alimentation pour les populations défavorisées. Cependant, ces initiatives sont actuellement peu documentées.

Ce TOPO vise à décrire ces différentes initiatives émergentes et à expliquer, du point de vue des acteurs porteurs de celles-ci, leur mise en oeuvre, leur fonctionnement, leur pérennité et les bénéfices perçus de ces initiatives sur l’accès aux aliments sains pour les populations défavorisées. Afin d’en apprendre davantage sur le sujet, dans le cadre d’un essai universitaire, dix entrevues avec des acteurs porteurs de diverses initiatives de réemploi alimentaire à travers le Québec ont été réalisées à l’hiver 2017(1). Aussi, ce TOPO propose quatre pistes de réflexion concernant les initiatives de réemploi alimentaire comme façons de réduire le gaspillage alimentaire dans l’optique d’améliorer l’accès à une saine alimentation pour les populations socioéconomiquement défavorisées. Il est important de mentionner que les initiatives présentées sont en émergence et toutes différentes les unes des autres. Les données sur le sujet sont peu nombreuses et les constats présentés peuvent être considérés comme des points de départ pour de futurs travaux.

Le réemploi alimentaire : un levier pour l’accès à une saine alimentation pour les populations défavorisées?

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Collection: 

Type de publication: 

ISSN (électronique): 

1925-5748

Notice Santécom: