À la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), un atelier faisant état des connaissances sur la rage du renard arctique et les stratégies d’intervention pour protéger la population a été organisé conjointement par la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, l’unité Surveillance, évaluation du risque et contrôle des maladies infectieuses de l’Institut national de santé publique du Québec et la Direction de la protection de la santé publique du MSSS.

Cet atelier a eu lieu le 31 mai 2016, à Saint-Hyacinthe. Les objectifs et les résumés des conférences sont présentés dans ce document.

La rage représente une zoonose d’importance pour la santé publique au Québec. La problématique de la rage du renard arctique touche principalement les régions intermédiaires et nordiques, mais les régions du sud du Québec ne sont pas à l’abri. Les objectifs suivants ont été priorisés :

  • faire le point sur l’état des connaissances actuelles au sujet de la rage du renard arctique et de ses impacts sur la population animale, ainsi que sur les conséquences attendues des changements climatiques sur cette problématique;
  • documenter les impacts actuels de l’exposition de la population humaine à la rage du renard arctique et anticiper les impacts attendus des changements climatiques, notamment en lien avec le développement du Plan Nord;
  • préciser les stratégies qui permettraient de réduire l’impact de l’évolution de la rage du renard pour la population québécoise et déterminer les travaux prioritaires à poursuivre ou à initier, le cas échéant.

L’atelier a permis de répondre à ces objectifs grâce à des présentations de conférenciers experts. Les faits saillants ont été résumés sur place après chacune des sessions de présentations, soit « Session 1 : État des connaissances » et « Session 2 : Stratégies d’intervention pour protéger la population humaine ».

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-77635-2

Notice Santécom: