Inondations : guide d'intervention à l'intention des intervenants de santé environnementale

Plusieurs régions du Québec sont régulièrement touchées par des inondations saisonnières ou accidentelles. Au fil des années, des événements météorologiques extrêmes (EME) ont soumis des communautés locales à des inondations dévastatrices. Les équipes de santé environnementale (SE) ont appris à se mobiliser rapidement et parfois pendant plusieurs semaines. Le déluge survenu au Saguenay en 1996 et les inondations qui ont perturbé de nombreuses municipalités de la Montérégie en 2011 témoignent de la gravité de certains sinistres et des problématiques de santé environnementale qu'ils soulèvent. L'anticipation d'EME en raison des changements climatiques incite les équipes SE à se préparer adéquatement à différentes éventualités.

Afin de soutenir les intervenants de SE, la réalisation de guides portant sur des EME a été entreprise. Le présent guide propose des activités spécifiques pour les équipes SE des directions de santé publique (DSP) en cas d'inondation réelle ou appréhendée. Il précise les responsabilités du directeur de santé publique d'une région dans le cadre d'une inondation à la lumière de celles des autres instances gouvernementales. Ces responsabilités s'inscrivent généralement à l'intérieur d'une opération pilotée par le ministère de la Sécurité publique (MSP) (ou ses directions régionales) et orchestrée par le coordonnateur régional de sécurité civile (CRSC) à l'échelle des agences de la santé et des services sociaux (ASSS). Dans ce contexte, le rôle des équipes SE s'articule généralement autour des responsabilités conférées au directeur de santé publique.

Ce guide fait suite à un état de situation des responsabilités et pratiques en SE en lien avec les inondations (Bustiza et al., 2014). Il met l'accent sur la contribution primordiale au plan de l'information à la population et aux partenaires qui revient aux équipes SE. Il identifie les autres interventions qui favorisent un arrimage étroit avec les partenaires aux différentes étapes de la gestion d'une inondation. Ce document rappelle la nécessité d'une collaboration efficace avec le CRSC des agences, du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), des centres de santé et de services sociaux (CSSS) ainsi qu'avec les autres secteurs des DSP (maladies infectieuses [MI], santé au travail [SAT]). Le tout se fait dans le cadre d'une coordination gouvernementale, qui est assurée par les directions régionales de la sécurité civile et de la sécurité incendie (DRSCSI) du MSP.

Ce guide ne couvre, en principe, que les inondations de grande envergure associées à des phénomènes naturels (crues pluviales, crues printanières, crues à la suite d'un redoux, crues d'embâcles, ruissellement). En fonction de la durée de l'événement et de ses caractéristiques, ce guide pourrait aussi s'appliquer à des inondations dues, par exemple, à une intervention humaine (travaux de drainage, déboisement massif des bassins, irrigation excessive, etc.) ou à une défaillance technique (bris de barrage, rupture de digues de protection, bris du réseau d'aqueduc, absence d'aboiteau ou de vanne pour empêcher le refoulement vers un égout pluvial).

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-72580-0

Notice Santécom: