Poids corporel et santé chez les adultes québécois

Cette étude dresse, pour la première fois au Québec, un portrait intégrateur du fardeau des problèmes de santé globale, physique et mentale associés au poids corporel chez les adultes âgés de 18 ans et plus. À partir de données récentes de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, elle renseigne sur la proportion et le nombre de personnes déclarant un problème de santé dans chaque catégorie de poids (insuffisance de poids, embonpoint et obésité) et sur l'association des variables de santé avec les catégories de poids en contrôlant pour l'âge et la défavorisation. Une comparaison des résultats québécois avec ceux observés ailleurs au Canada est également réalisée. Dans une optique de planification, les résultats présentés peuvent soutenir l'identification de priorités d'action qui permettront à terme d'augmenter le bien-être et la qualité de vie d'un plus grand nombre de personnes.

Principaux constats

Au Québec, le surplus de poids va de pair avec un plus grand nombre de problèmes de santé

Les résultats de cette étude confirment que le surplus de poids (embonpoint ou obésité) est associé à la présence de plusieurs problèmes de santé chez les adultes québécois. En comparant les catégories embonpoint et obésité, ils montrent aussi que la catégorie embonpoint regroupe généralement des nombres plus élevés d'hommes et de femmes déclarant un problème de santé, alors que la catégorie obésité présente des proportions plus élevées. Un gradient dans la force de l'association est aussi observé, de l'embonpoint à l'obésité, pour certains problèmes de santé dont le diabète de type 2 et l'hypertension chez les hommes et les femmes. De façon générale, les analyses ne détectent pas d'effet confondant de la défavorisation sur l'association entre la santé et le poids.

L'obésité est fortement reliée au diabète et à l'hypertension

En mettant en relation le nombre de personnes touchées par un problème de santé et le niveau de déclaration de ce problème par les personnes en surplus de poids en comparaison aux personnes de poids normal, il est possible d'attirer l'attention sur certains problèmes spécifiques. Outre les maux de dos, le cumul de maladies chroniques, la limitation dans les activités et les problèmes de santé fonctionnelle, on retiendra l'ampleur particulièrement importante de la déclaration du diabète de type 2 et de l'hypertension chez les hommes et les femmes obèses.

On observe davantage de problèmes de santé reliés au surplus de poids chez les femmes

L'obésité, à elle seule, est associée à près de deux fois plus de problèmes de santé chez les femmes que chez les hommes.

L'insuffisance de poids est aussi associée à certains problèmes de santé

Des associations positives entre l'insuffisance de poids et certains problèmes de santé sont ressorties et demeurent significatives lorsqu'on ajuste pour l'âge et la défavorisation.

Conclusion

Pour l'année 2009-2010, les résultats de cette étude démontrent qu'au Québec, particulièrement chez les femmes, le surplus de poids est associé à la présence de problèmes de santé. Outre le diabète de type 2 et l'hypertension, cette étude fait ressortir d'autres problèmes tels que les maux de dos, les problèmes de santé fonctionnelle et la limitation dans les activités, qui contribuent de façon importante au fardeau sanitaire de l'embonpoint et de l'obésité au Québec.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Collection: 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-71237-4

ISBN (imprimé): 

978-2-550-71236-7

Notice Santécom: