Évaluation du projet de démonstration : vaccination contre la grippe en clinique externe pédiatrique spécialisée

Les personnes atteintes de maladies chroniques font partie des groupes ciblés dans le cadre du programme québécois de vaccination gratuite contre la grippe saisonnière. Toutefois, les couvertures vaccinales dans ce groupe sont en deçà de l'objectif de 80 %. Un vaccin vivant atténué en vaporisation nasale contre la grippe est disponible au Canada et est recommandé de façon préférentielle au vaccin trivalent inactivé chez les enfants et adolescents de 2 à 17 ans atteints de maladies chroniques. Ce contexte offrait donc une opportunité intéressante pour évaluer la faisabilité d'offrir la vaccination contre la grippe saisonnière aux enfants atteints de maladies chroniques en cliniques externes de centres hospitaliers (CH). Ainsi, des projets de démonstration ont été implantés dans les cliniques externes de trois CH au Québec : l'Hôpital Sainte-Justine, l'Hôpital de Montréal pour enfants et le CHU de Québec (CHUL). Ce rapport présente les résultats de l'évaluation de ces projets de démonstration.

Les objectifs visés par cette évaluation étaient les suivants :

  1. Évaluer les enjeux organisationnels et les facteurs pouvant faciliter la vaccination contre la grippe des enfants atteints de maladies chroniques en cliniques externes de CH;
  2. Évaluer le gain en termes d'amélioration de la couverture vaccinale contre la grippe relié à l'offre de vaccination dans ces milieux cliniques;
  3. Évaluer l'acceptabilité de la vaccination contre la grippe avec un vaccin vivant atténué en vaporisation nasale chez les parents et les professionnels de la santé;
  4. Évaluer l'acceptabilité de la vaccination contre la grippe en clinique externe par les parents et les professionnels de la santé.

Afin d'atteindre ces objectifs, trois sources de données ont été utilisées. Un journal de bord a été tenu par les responsables des directions de santé publique (DSP), conjointement avec les responsables des CH. Des questionnaires ont été remis aux parents ou aux adolescents au moment de l'inscription à la clinique externe et un questionnaire a également été transmis aux professionnels de la santé et gestionnaires impliqués dans les projets de démonstration.

L'évaluation des modalités d'organisation des projets de démonstration, à partir des journaux de bord, a permis d'identifier certains facteurs qui peuvent faciliter la vaccination contre la grippe en clinique externe de CH. Il s'agit, entre autres, de la disponibilité du personnel et de l'organisation de cliniques dédiées à la vaccination, de l'appui de leaders dans le CH et de la facilité d'administration du vaccin en vaporisation nasale. Il convient également de noter que le financement reçu du MSSS a grandement contribué au succès des projets de démonstration, tout comme la mise en œuvre a été facilitée dans les CH qui avaient déjà offert de la vaccination. Certaines barrières ont aussi été identifiées : difficultés liées au recrutement de personnel dédié à la campagne (nouvelles ressources), tâche qui s'ajoute aux activités régulières et enjeux liés aux activités liées à l'évaluation des projets de démonstration en soi. Les résultats de l'enquête par questionnaires ont illustré que les familles acceptent bien la vaccination contre la grippe lors d'une visite en clinique externe à l'hôpital. Les professionnels de la santé questionnés considéraient que le vaccin en vaporisation nasale était efficace, sécuritaire et utile. Les modalités pour l'organisation de la vaccination ont également été jugées comme appropriées. L'ensemble des participants ayant répondu à la question ont jugé que la vaccination avait été perçue positivement par le personnel du CH et par la clientèle.

À la suite de ces projets de démonstration, certaines recommandations ont été formulées, notamment de mieux informer les parents de la disponibilité d'un vaccin antigrippal en vaporisation nasale et des recommandations pour les enfants atteints de maladies chroniques. De l'information à ce sujet devrait être disponible dans les cliniques externes des CH qui rejoignent la plupart des parents de ces enfants. Considérant l'influence positive des recommandations des professionnels de la santé sur les couvertures vaccinales contre la grippe, il sera primordial de renforcer le message auprès des médecins et infirmiers(ères) quant à l'importance d'informer leurs patients à risque de la vaccination antigrippale et, lorsque indiqué, de la disponibilité du vaccin en vaporisation nasale. Enfin, la vaccination en CH est une façon efficace de rejoindre les enfants atteints de maladies chroniques pour les vacciner contre la grippe et que l'organisation de la vaccination en CH ne pose pas d'enjeux de faisabilité majeurs.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-69072-6

Notice Santécom: