Les années de vie corrigées de l'incapacité : un indicateur pour évaluer le fardeau de la maladie au Québec

Au début des années quatre-vingt-dix, l'indicateur années de vie corrigées de l'incapacité (AVCI) a été élaboré afin de répondre au besoin de données pour la prise de décision en santé à l'échelle internationale. Depuis, plusieurs pays ont utilisé cet indicateur pour produire des estimations spécifiques à leur territoire.

Cet indicateur est intéressant dans la mesure où il considère à la fois la mortalité et la perte de santé fonctionnelle. Il permet également de comparer les estimations produites pour différentes maladies et d'ordonner leurs impacts sur l'état de santé de la population étudiée. Les impacts d'une maladie sur la mortalité sont mesurés par les années de vie perdues (AVP) et la perte de santé fonctionnelle est estimée à l'aide des années vécues avec de l'incapacité (AVI). Les AVCI résultent de la somme des AVP et des AVI.

Les objectifs du présent rapport sont :

  • d'introduire l'indicateur années de vie corrigées de l'incapacité et ses composantes,
  • de décrire les méthodes d'estimations utilisées et les principales limites méthodologiques, et
  • de présenter de premières estimations québécoises pour certains problèmes de santé ayant une prévalence ou un taux de mortalité élevé au Québec.

Les AVCI et leurs composantes ont été calculées pour le suicide et neuf maladies chroniques ainsi que pour l'ensemble des maladies au Québec au cours de la période 2002-2006. Les résultats montrent que les problèmes de santé retenus représentent 59 % des AVCI au Québec. Le fardeau le plus élevé est causé par les tumeurs, les troubles mentaux et du comportement (TMC) et les cardiopathies ischémiques. Le suicide, les cardiopathies ischémiques, les tumeurs, les maladies hypertensives et les maladies vasculaires cérébrales ont un impact plus important sur la mortalité alors que l'ostéoarthrite, l'asthme et les TMC affectent davantage la santé fonctionnelle. Pour les deux sexes, le suicide constitue une cause de mortalité prématurée importante, de même que les tumeurs chez les femmes. Le suicide et les TMC ressortent comme une importante source de fardeau chez les jeunes âgés de 15 à 29 ans.

Les AVCI représentent une façon alternative de présenter un portrait global de l'état de santé de la population avec de l'information dérivée de différentes sources. Parmi les avantages de cet indicateur se trouve un découpage intéressant de l'information par maladie, sexe et âge, mais aussi par composante de mortalité et de santé fonctionnelle. De plus, son utilisation mondiale assure une amélioration constante de la méthodologie. Il peut également être utilisé pour évaluer le fardeau d'un vaste éventail de problèmes de santé, de facteurs de risque et de certaines caractéristiques socioéconomiques de la population.

Note(s): 

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-65227-4

ISBN (imprimé): 

978-2-550-65226-7

Notice Santécom: