Répertoire d'instruments pour la surveillance des impacts psychosociaux des aléas climatiques

Dans le but de contribuer au développement de systèmes de surveillance des impacts sanitaires des aléas climatiques dans le cadre du volet santé du Plan d’action sur les changements climatiques, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a mandaté le Centre de recherche Fernand-Seguin pour effectuer une recension des écrits scientifiques et pour élaborer un répertoire des instruments de mesure psychosociaux susceptibles de permettre la surveillance populationnelle des impacts psychosociaux et sanitaires de ces aléas.

Le répertoire créé ne regroupe que des instruments de mesure jugés pertinents et validés en français et en anglais. L’information sur les qualités psychométriques de chacun d’eux est synthétisée au moyen d’une fiche signalétique à l’annexe 2.

Ce rapport synthèse sur l’élaboration de ce répertoire d’instruments recommande ainsi une liste d’indicateurs ou de dimensions psychosociales, ainsi que des instruments de mesure validés et utilisables aux fins de la surveillance populationnelle des impacts psychosociaux des aléas climatiques.

Les futurs utilisateurs reconnaîtront que le choix d’un outil de mesure est d’abord fonction des questions ou des hypothèses de recherche. Le choix d’un instrument de mesure psychosocial ou d’un autre type est toujours un compromis entre les qualités psychométriques de l’instrument et son applicabilité dans le cadre du devis de recherche retenu. Il faut alors prendre en compte plusieurs autres paramètres tels que la durée des entretiens avec les participants, les coûts d’administration et l’acceptabilité de l’instrument pour les répondants. Il faudra aussi tenir compte du système de surveillance mis en place. Par exemple, l’utilisation d’un outil de diagnostic du trouble de stress post-traumatique (TSPT) et des troubles mentaux potentiellement comorbides, comme le Diagnostic Interview Schedule (DIS) ou le Composite International Diagnostic Interview (CIDI), entraînerait un coût prohibitif dans le cadre d’une enquête longitudinale auprès d’un grand échantillon. En revanche, il serait probablement le meilleur outil à utiliser pour mesurer l’impact psychologique transversal d’un aléa climatique extrême auprès d’une sous-population plus restreinte.

Le présent rapport synthèse décrit la méthodologie utilisée pour identifier les principales dimensions psychosociales traitées dans la documentation scientifique sur les conséquences psychosociales des changements climatiques dans le but de recenser les instruments validés en français.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-62894-1

ISBN (imprimé): 

978-2-550-62893-4

Notice Santécom: