Relation entre l'agriculture et la qualité de vie des communautés rurales et périurbaines : synthèse

L'agriculture s'est profondément transformée.

Dans les trente dernières années, les modalités et les pratiques de l'agriculture au Québec se sont considérablement modifiées, remodelant les besoins, les paysages et les usages. Au Québec, la production agricole ne représente plus l'activité principale en milieu rural et périurbain. Les agriculteurs et les non-agriculteurs sont plus souvent en contact et cette situation peut entraîner davantage de remises en question de la définition du territoire et de ses usages. Cependant, la production agricole constitue aussi une source de revitalisation sociale et de développement, par exemple par la mise en valeur du patrimoine, le tourisme et la cohésion communautaire.

Par contre, l'agriculture peut affecter la qualité de vie.

Le contexte contemporain de production agricole peut entraîner des conséquences sur les populations avoisinantes tout comme sur les agriculteurs et ainsi affecter la santé à travers la qualité de vie des communautés rurales et périurbaines.

Notons comme exemples de conséquences néfastes : la diminution de la qualité de l'eau potable, les limites de jouissance des propriétés et des lieux publics, les odeurs, le bruit, la dévaluation des propriétés, les conflits entre les différents usages du territoire, les controverses, etc.

Certaines initiatives politiques québécoises associent agriculture et qualité de vie et révèlent une préoccupation pour les impacts sociaux de l'agriculture et la cohabitation harmonieuse, par exemple :

  • Le Plan concerté sur l'agroenvironnement et la cohabitation harmonieuse;
  • La Politique nationale de la ruralité;
  • La Loi sur l'aménagement et l'urbanisme;
  • Les consultations publiques sur l'implantation des projets porcins.

Ces politiques sont réparties dans plusieurs ministères et demandent plus de cohérence entre elles afin d'avoir leurs pleins effets. Les évaluations de certaines politiques confirment leur intérêt et leur caractère novateur, mais également leur portée limitée.

Certaines approches peuvent renforcer la relation entre la production agricole et la qualité de vie des communautés :

  • Le soutien à la multifonctionnalité agricole;
  • Les politiques de ruralité et de développement rural;
  • Les outils de concertation des usages et des usagers;
  • L'agriculture durable et l'agriculture biologique;
  • L'évaluation d'impacts;
  • La gouvernance locale.

Les pistes d'actions suivantes sont proposées pour favoriser la qualité de vie des communautés en améliorant les politiques publiques québécoises actuelles :

  • Évaluer les impacts et les prendre en charge;
  • Accroître la cohérence entre les politiques concernant le territoire rural et périurbain;
  • Proposer des modalités efficientes de cohabitation harmonieuse;
  • Se doter d'une vision commune orientée vers une agriculture durable;
  • Développer la recherche et l'information sur la qualité de vie en milieu rural et périurbain.

Note(s): 

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Collection: 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-60452-5

ISSN (électronique): 

1919-174X

Notice Santécom: