Intention des cliniciens de suivre les recommandations des guides de pratique du Comité de l'évolution des pratiques en oncologie (CEPO)

En 2007, la Direction de la lutte contre le cancer du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a mandaté l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) pour qu'il évalue l'adoption des guides de pratique élaborés par le Comité de l'évolution des pratiques en oncologie (CEPO). L'étude vise principalement à déterminer si le CEPO et les guides qu'ils produisent sont connus des cliniciens, dans quelle mesure ceux-ci ont l'intention de suivre leurs recommandations et identifier les déterminants de cette intention. De plus, l'étude vise à déterminer si les guides de pratique de CEPO sont une source d'information importante utilisée par les cliniciens pour appuyer leurs décisions cliniques.

La présente étude s'est appuyée sur la Théorie du comportement planifié (TCP) afin d'identifier les déterminants de l'intention de suivre les recommandations des guides de pratique. Deux guides de pratique du CEPO ont été choisis pour l'étude : le Guide sur l'utilisation d'un fractionnement accéléré de radiothérapie pour le traitement du cancer du sein et le Guide d'utilisation du trastuzumab (HerceptinMC) dans le traitement adjuvant du cancer du sein – Mise à jour. Ces guides ont été sélectionnés pour deux principales raisons. Premièrement, ils touchent deux spécialités différentes de l'oncologie. En second lieu, ces guides portent sur les traitements du cancer du sein, un cancer relativement fréquent et pour lequel une grande proportion de cliniciens en oncologie consacrera une partie de leur pratique. Un questionnaire a été développé pour chacun des guides de pratique et a été envoyé à tous les spécialistes du Québec auxquels ils étaient destinés; les radio-oncologues pour le premier guide et les hémato-oncologues pour le second. Ces cliniciens étaient admissibles s'ils pratiquaient au Québec et traitaient des patientes atteintes d'un cancer du sein. Parmi les 55 radio-oncologues admissibles à l'étude, 33 (60 %) ont répondu au questionnaire et, parmi les 130 hémato-oncologues admissibles, 76 (58 %) y ont répondu.

L'étude a permis de constater que la majorité des cliniciens connaissaient le CEPO ainsi que le guide en question (les cliniciens se prononçaient sur le guide qui concernait leur spécialité). Pour l'étude du Guide sur l'utilisation d'un fractionnement accéléré de radiothérapie pour le traitement du cancer du sein, 87,9 % des cliniciens connaissaient le CEPO et 84,8 % connaissaient le guide en question. En ce qui concerne la mise à jour du guide d'utilisation du trastuzumab (HerceptinMC), 94,7 % des cliniciens connaissaient le CEPO et 92,1 % connaissaient le guide. De plus, parmi ceux qui connaissaient le guide sur le fractionnement accéléré de radiothérapie et la mise à jour du guide d'utilisation du trastuzumab (HerceptinMC), respectivement 82,1 % et 75,7 % étaient plutôt ou très familiers avec le contenu du guide de pratique. La majorité des cliniciens ont pris connaissance du guide par la réception d'une version papier et/ou par des discussions avec les collègues de travail. En outre, les cliniciens avaient une attitude positive à l'égard des recommandations et ils avaient, en grande majorité, l'intention de les suivre. Ceci s'applique tant pour les radio-oncologues que pour les hémato-oncologues qui ont participé à l'étude. Il est impossible de se prononcer sur l'intention des cliniciens n'ayant pas répondu au questionnaire.

Les cliniciens qui suivent déjà les recommandations du guide dans leur pratique ont un niveau d'intention plus élevé de les suivre au cours du prochain mois. De plus, lorsque les cliniciens avaient une attitude positive à l'égard des recommandations, leur niveau d'intention était également plus élevé. Les caractéristiques socio-démographiques et professionnelles considérées dans l'étude n'étaient pas associées à l'intention de suivre les recommandations.

La TCP s'est avérée adéquate pour prédire l'intention des cliniciens de suivre les recommandations du guide. De plus, pour les deux groupes étudiés, presque tous les construits composant la TCP ont démontré une bonne consistance interne (alpha de Cronbach élevé). Il importe cependant de mentionner que bien que l'intention soit un déterminant important de l'adoption d'un comportement, il est possible que l'observance des recommandations ne soit pas aussi élevée. L'objectif de la présente étude n'était pas d'évaluer directement si les recommandations étaient suivies. Pour y arriver, d'autres études devront être menées, telles que des études d'observation ou des études qui nécessiteront la collecte de données (par exemple de fichiers administratifs ou de dossiers médicaux).

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-59820-6

ISBN (imprimé): 

978-2-550-59819-0

Notice Santécom: