Méthodologie

  • 13 juillet 2004

    Pour contourner l’absence d’information à caractère socio-économique dans les fichiers administratifs du domaine de la santé et des services sociaux, les chercheurs ont généralement recours à des substituts (ou proxis) de type écologique. Il s’agit d’information puisée dans les recensements nationaux et produite sur la base d’unités territoriales de taille réduite, une information que l’on introduit par la suite dans les fichiers administratifs en établissant la concordance entre ces unités et les codes postaux que l’on retrouve dans les fichiers administratifs. Cette pratique a pris son essor en Grande-Bretagne, mais a essaimé dans la plupart des pays industrialisé, incluant le Canada et le Québec. Aujourd’hui, malgré les limites associées à cette pratique, elle constitue une approche...

  • 15 juin 2004

    Non seulement la lutte aux inégalités sociales de santé et de bien-être est-elle un enjeu majeur au Québec mais aussi certaines orientations sectorielles indiquent clairement la priorité à donner à une intervention locale auprès des communautés défavorisées. Les CLSC, dont la mission est d'offrir un grand nombre de services de santé et de services sociaux à l'échelle locale, disposent toutefois de peu d'information utile sur la défavorisation de leur population et de leurs clientèles.

    Le projet présenté en ces pages visait donc à développer un système d'évaluation qui permet aux CLSC d'estimer le niveau de défavorisation de la communauté qu'ils desservent et des utilisateurs des services qu'ils offrent. Ce rapport présente la méthodologie utilisée dans le développement de ce...

Pages

Souscrire à Méthodologie