Méthodologie

  • 21 février 2018
    • La surveillance est reconnue comme une fonction essentielle de santé publique permettant d’éclairer la prise de décision tant dans le secteur de la santé et des services sociaux que dans les autres secteurs d’activité qui agissent sur la santé, en répondant à des besoins d’information sur l’état de santé et de ses déterminants.
    • En santé au travail, la surveillance se définit comme une appréciation continue de l’état de santé des travailleurs et de ses déterminants, visant à suivre l’évolution de problèmes de santé liés au travail et de leurs facteurs de risque ou de détecter de nouveaux problèmes, afin d’orienter les actions préventives.
    • La réalisation d’activités efficaces de surveillance en santé au travail nécessite l’utilisation de termes et de concepts...
  • 19 février 2018

    Le Guide d’identification des tiques du Québec a été élaboré pour les médecins, vétérinaires et autres professionnels de la santé afin de les renseigner sur les principales tiques retrouvées au Québec et de les outiller pour l’identification des spécimens qui leur sont rapportés par leurs patients. 

    Il existe près de 900 espèces de tiques dans le monde. Les tiques sont des acariens qui parasitent la quasi-totalité des vertébrés en se nourrissant de leur sang, incluant l’homme.

    Au Québec, il existe 12 espèces de tiques...

  • 7 juin 2017

    Ce document fait état des recommandations québécoises concernant l'évaluation et le suivi des soignants infectés par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Il servira de référence aux experts des comités d’évaluation du Service d’évaluation des risques de transmission d’infections hématogènes (SERTIH). Ces recommandations établies par le Comité scientifique SERTIH-VIH permettent d’encadrer la pratique d’actes à risque de transmission (ART) chez des soignants infectés par le VIH.

    Les principales recommandations du Comité scientifique SERTIH-VIH sont les suivantes :

    • En considérant les recommandations en vigueur dans certains pays et les mesures préventives demandées au soignant infecté par le VIH qui désire pratiquer des ART, le Comité scientifique...
  • 23 mai 2017

    Depuis 2013, la Direction des risques biologiques et de la santé au travail de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) est mandatée par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour proposer des programmes de surveillance intégrée de la maladie de Lyme au Québec. Ce plan d’analyse documente les fondements de cette surveillance ainsi que les différentes publications associées.

    La surveillance intégrée de la maladie de Lyme repose sur l’intégration de la surveillance des cas humains et de la surveillance acarologique passive et active.

    Surveiller les cas humains

    Au Québec, la surveillance des cas humains de maladie de Lyme a débuté en 2003 lorsque cette infection a été ajoutée à la liste des maladies à déclaration obligatoire du...

  • 17 mai 2017

    En 2016, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) a mandaté l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) pour réaliser une mise à jour du programme de surveillance intégrée de la maladie de Lyme. Ce mandat visait l’élaboration de scénarios de surveillance intégrée de cette maladie pour l’année 2016. Ces scénarios devaient entre autres permettre de documenter l’abondance de tiques Ixodes scapularis et leur taux d’infection à Borrelia burgdorferi dans des zones où le risque est peu ou non documenté au Québec.

    Ce mandat a été confié au groupe d’experts sur les maladies infectieuses transmises par les tiques du Comité scientifique sur les zoonoses et l’adaptation aux changements climatiques de l’INSPQ. Ce groupe d’experts...

  • 25 avril 2017

    Le Système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec (SISMACQ) est un ensemble de banques de données médico-administratives qui sont jumelées dans le but d’effectuer la surveillance des principales maladies chroniques au Québec, soit le diabète, les troubles mentaux, les maladies cardiovasculaires, respiratoires et ostéoarticulaires ainsi que l’Alzheimer et les maladies apparentées.

    Le présent rapport propose des indicateurs permettant de faire le suivi de la qualité des données du SISMACQ à des fins de documentation et d’amélioration continue du système. Pour ce faire, un cadre de qualité a été retenu et est composé de quatre dimensions :

    • la pertinence;
    • la cohérence;
    • l’objectivité;
    • l’utilisabilité.

    Ce...

  • 10 janvier 2017

    En 2011, le questionnaire long du recensement du Canada a été remplacé par l’Enquête nationale auprès des ménages (ENM), introduisant un biais potentiel pour l’utilisation des données issues de cette source à petite échelle et ayant une incidence sur la mise à jour de l’indice de défavorisation.

    Ce texte donne un aperçu des scénarios méthodologiques qui ont été testés et qui ont permis la mise à jour de l’indice de défavorisation 2011.

    • Le remplacement du formulaire long du recensement par la participation volontaire à l’Enquête nationale auprès des ménages (ENM) a fait bondir le taux global de non-réponse en 2011.
    • La mise à jour de l’indice de défavorisation matérielle et sociale (IDMS) avec les données de 2011 risquait d’introduire un...
  • 5 octobre 2016

    Le document fournit l’information détaillée sur l’indice d’activité physique élaboré à partir des données obtenues avec le questionnaire de l’Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP), 2014-2015. La section 1 indique, pour chaque question, la valeur attribuée (codification) à chacune des réponses fournies par le répondant. La section 2, quant à elle, précise les critères permettant de classer chaque répondant dans un niveau d’activité physique donné. Finalement, la section 3 présente l’ensemble des opérations nécessaires à l’élaboration du programme d’analyse.

    Trois algorithmes sont fournis, soit un pour chaque domaine d’activité physique mesuré dans l’enquête : le transport et le loisir (tableau 1). Le troisième, pour sa part, fait la...

  • 9 août 2016

    L'utilisation secondaire des données de santé médico-administratives jumelées a permis des avancées importantes dans les domaines des sciences sociales, biomédicales et translationnelles. Elle joue également un rôle essentiel pour le soutien à la décision dans la transformation des services. Les difficultés d'accès aux données personnelles de santé pour une utilisation secondaire sont fréquemment citées comme étant le résultat des contraintes légales visant le respect de la vie privée. Pourtant, certaines juridictions ont grandement facilité l'utilisation secondaire, sans compromis sur la protection de la vie privée, par la création de centres de données intégrées en santé dont la mission est d'en maximiser l'exploitation au profit du système de santé et du bien-être de la...

  • 17 juillet 2015

    Parmi les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, l'hypertension artérielle (HTA) est le plus important car 13 % des décès globaux lui sont attribués. En raison du poids de ce facteur de risque, des études populationnelles s'avèrent nécessaires pour en mesurer la prévalence et son évolution dans le temps. Au Québec, l'administration du système universel de santé s'effectue, entre autres, au moyen de banques de données médico-administratives de santé qui sont continuellement mises à jour et qui peuvent être jumelées. Les enquêtes de santé populationnelles sont quant à elles effectuées sur une base régulière et fournissent d'autres types de données. Les données recueillies dans ces enquêtes peuvent être autodéclarées ou mesurées. Le principal objectif de cette étude est de...

Pages

Souscrire à Méthodologie