Analyse des interventions de promotion de la santé et de prévention en contexte scolaire québécois : cohérence avec les meilleures pratiques selon l'approche École en santé

La présente étude a été produite pour soutenir et outiller les gestionnaires et les intervenants des milieux de l’éducation et de la santé et des services sociaux soucieux d’appuyer le choix des interventions de promotion de la santé et de prévention en contexte scolaire sur un ensemble de critères reflétant les meilleures pratiques. Les résultats d’analyse doivent être vus comme des pistes d’enrichissement et d’adaptation et non comme un jugement positif ou négatif. De plus, il est important de préciser que la décision définitive, quant à l’adoption d’une ou de plusieurs interventions, appartient à l’école, puisque c’est elle qui, à partir de l’analyse de ses besoins, des caractéristiques et des ressources de son milieu et des priorités qu’elle se donne, déterminera les actions à mettre en place afin de favoriser la santé, le bien-être et la réussite éducative de ses élèves. 

La recension de la littérature et des consensus d’experts, tant du côté de l’éducation que celui de la santé, a permis de dégager des critères d’analyse des pratiques efficaces et prometteuses en promotion de la réussite, de la santé et du bien-être des jeunes en contexte scolaire québécois. Ces critères ont été regroupés en deux axes, soit le Respect des conditions d’efficacité de la promotion de la santé et de la prévention et la Compatibilité avec certains aspects du renouveau pédagogique. Bien que l’analyse ait été réalisée à partir de ces deux axes, l’identification d’un critère à un des deux axes (éducation, santé) repose essentiellement sur son niveau d’opérationnalisation selon la littérature et les expertises du milieu. Pour refléter cet état de fait, les indicateurs propres à chaque critère ont été extraits des deux littératures ou des expertises de chaque milieu.

L’analyse des interventions à partir de critères issus à la fois du champ de l’éducation et du champ de la santé représente un effort novateur dans le domaine de la promotion de la santé et de la prévention en contexte scolaire québécois.

Ainsi, cinquante-quatre (54) interventions ont été analysées à partir de ces critères, dont trente (30) portaient sur les habitudes de vie et vingt-quatre (24) d’ordre psychosocial. Aucune intervention n’a pu à elle seule atteindre l’ensemble des critères. Les résultats tendent aussi à démontrer que plusieurs des interventions analysées permettent difficilement de développer des compétences et, qu’en ce sens, elles devraient être révisées ou encore s’inscrire dans un contexte facilitant le développement de compétence.

À partir de cette analyse, il apparaît crucial que le développement ou la révision des interventions doivent se faire en réunissant des collaborateurs ayant une compréhension des fondements en éducation et une compréhension de la promotion de la santé et de la prévention. De même, on constate que c’est plutôt l’école qui, dans un souci d’être promotrice et productrice de réussite, de santé et de bien-être, s’assure, à travers les actions en place, de répondre aux critères propres à de meilleures pratiques de promotion de la santé et de prévention.

Ainsi, en contexte scolaire québécois, une école promotrice et productrice de réussite, de santé et de bien-être va bien au-delà de l’offre d’activités de promotion et de prévention ponctuelles. Elle s’assure que :

  • les activités éducatives déployées auprès des jeunes (curriculaires et extra-curriculaires) leur permettent de développer diverses compétences transversales à un ensemble de situations de vie;
  • l’aménagement de l’environnement scolaire (environnement pédagogique, social, physique) fournit les ressources requises pour développer ces compétences et pratiquer les habiletés requises;
  • un partenariat harmonieux avec la famille et la communauté éducative permet le renforcement et le réinvestissement des apprentissages;
  • ces éléments sont mis en place dans une perspective de pérennité : ancrages dans la structure organisationnelle; dans l’environnement physique; dans une pratique réflexive.

Cette analyse permet de réaffirmer l’importance d’un renouvellement de pratiques pour supporter le développement des meilleures pratiques de promotion de la santé et de prévention en contexte scolaire québécois.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-56550-5

ISBN (imprimé): 

978-2-550-56549-9

Notice Santécom: