Rapport annuel de gestion 2006-2007

Les dernières années ont été marquées par une augmentation significative du nombre d'activités et des mandats confiés à l'Institut. Cette section illustre quelquesunes des réalisations effectuées au cours de l'année 2006-2007.

L'Infocentre de santé publique

L'Infocentre de santé publique est maintenant accessible aux intervenants du réseau de la santé publique, et même de façon plus large aux intervenants du réseau de la santé et au grand public. Il offre des bases de données normalisées et comparables, le renforcement et la consolidation de la protection et de la production des données, de même que des outils dynamiques d'exploitation de l'information adaptés aux besoins et aux capacités des différents types d'utilisateurs. De plus, il fournit un accès rapide aux informations stratégiques pour l'établissement des portraits de santé régionaux et locaux ainsi que de l'aide à la décision et à l'action.

Au cours de l'année 2006-2007, nous avons procédé au lancement du premier produit de l'Infocentre : le complément dynamique du Portrait de santé du Québec et de ses régions. Une mise à jour des données du portail Internet Santéscope et deux nouveaux volets sur les comparaisons de l'état de santé des populations rurales et urbaines au Québec ont été réalisés, ainsi qu'un atlas présentant des indicateurs de santé de la population à l'échelle des 95 réseaux locaux de services (RLS).

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a aussi confié à l'Infocentre le mandat de déployer, gérer et opérer le Système d'information sur la santé au travail (SISAT) de même que les mandats de gérer et d'opérer les systèmes d'information suivants : le registre du sang, le système d'information du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (SI-PQDCS), le Portail santé au travail, le système d'information permettant la déclaration des maladies à déclaration obligatoire d'origine chimique (MADO-chimique) et le système d'information permettant la déclaration de cas porteurs du virus du Nil occidental (SIDVS-VNO).

Le bilan de la recherche québécoise en santé publique

Le Bilan de la recherche en santé publique au Québec (1999-2004) est le premier bilan de ce type réalisé au Québec et au Canada. Cette étude, soutenue financièrement par le ministère de la Santé et des Services sociaux et l'Institut, a été menée par une équipe composée de chercheurs de l'Institut, du Ministère et de l'Université de Montréal. Ce projet a permis d'élaborer un cadre conceptuel pour définir les contours de la recherche en santé publique ainsi que de recenser et de classer les recherches subventionnées en santé publique. Il a également contribué à préciser les caractéristiques de la recherche en ce qui a trait au volume de recherche, aux thématiques étudiées, aux domaines d'intervention couverts, à la provenance des projets, aux sources de financement, aux montants alloués, à la durée de financement, etc. L'analyse des données recueillies a servi à décrire les tendances actuelles en matière de recherche et à mettre en évidence les forces et les faiblesses du soutien consenti à cette fonction. Ce bilan apporte un nouvel éclairage sur la recherche récente menée au Québec en santé publique, et les résultats permettent de mieux en cerner les enjeux. Il peut donc s'avérer un outil et une référence utiles pour alimenter les décisions et les orientations des différents acteurs engagés dans la consolidation de la recherche en santé publique au Québec.

L'Initiative de partage de connaissances et de développement des compétences (IPCDC)

Conçue à l'intention des décideurs, gestionnaires et professionnels des centres de santé et de services sociaux et de leurs partenaires des réseaux locaux de services, l'IPCDC est une initiative dont le but est de soutenir au niveau local le renforcement des fonctions de santé publique de même que la gestion des changements requis dans le système de santé et de services sociaux, et ce, en fonction des besoins de la population. L'IPCDC est issue d'un partenariat entre l'Institut, les milieux universitaires, le ministère de la Santé et des Services sociaux, les agences de la santé et des services sociaux et leurs directions de santé publique ainsi que l'Association des établissements de santé et des services sociaux. L'IPCDC cherche à créer une synergie entre partenaires en lançant ou en rendant accessibles des stratégies de développement de compétences et de partage de connaissances. Pour ce faire, quatre composantes ont été développées : un programme de formation continue en santé publique, un soutien à la gestion du changement, une stratégie de soutien au développement des communautés et un bureau virtuel d'information et d'aide à la décision, qui est actuellement en développement.

Les Journées annuelles de santé publique 2006 : 10 ans de connaissances sans frontières

C'est sous l'impulsion d'un groupe de personnes profondément engagées qu'ont été créées les Journées annuelles de santé publique (JASP) dans le but de proposer une mise à jour des connaissances dans notre domaine et d'offrir une occasion de maillage essentielle à la mise en place de programmes et de stratégies. En 2006, les JASP ont célébré 10 ans de connaissances sans frontières en conviant des collègues canadiens et étrangers, qui ont répondu à l'appel en grand nombre.

Si les premières JASP, en 199 7, ont accueilli 200 participants, l'édition 2006 en a accueilli 2 1 40. Cette oeuvre collective est portée par un consortium de partenaires que sont, outre l'Institut, les directions de santé publique des Agences de la santé et des services sociaux, l'Association pour la santé publique du Québec, l'Association des médecins spécialistes en santé communautaire du Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, l'Association québécoise d'établissements de santé et des services sociaux et l'Institut de la statistique du Québec. Les JASP ont également bénéficié de la collaboration de l'Agence de la santé publique du Canada et de la Fondation Lucie et André Chagnon.

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-50422-1

ISBN (imprimé): 

978-2-550-50421-4

Notice Santécom: