Rapport d’activités 2020-2021 : contrôle de la qualité des installations de mammographie au Québec

Dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS), l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) s’est vu confier le mandat de la certification des équipements de mammographie. Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) réalise les travaux requis à cette fin. La certification consiste à répondre aux exigences du contrôle de qualité des installations de mammographie au Québec.

Le LSPQ rédige chaque année un rapport d’activités en lien avec ce mandat. Le présent document fournit un état de situation et des statistiques pour la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2021.

Le PQDCS a été créé pour réduire de façon significative la mortalité due au cancer du sein. Parmi les conditions pour assurer le succès du Programme, figurent :

La qualité du positionnement, de l’identification et des annotations relève des technologues, lesquelles sont attestées en mammographie par l’Ordre des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale du Québec (OTIMROEPMQ). Un nouveau manuel de contrôle de la qualité « Mammographie numérique : manuel de contrôle de la qualité pour les technologues en imagerie médicale », a été publié en octobre 2020 à l’intention des technologues. Le LSPQ a été mandaté pour coordonner la réalisation de cet ouvrage. Ce manuel s’intéresse à tous les contrôles qui sont réalisés à diverses fréquences dans les installations de mammographie.

De plus, les installations doivent être accréditées par le Programme d’agrément en mammographie (PAM) de l’Association canadienne des radiologistes (Canadian Association of Radiologists – CAR) et vérifiées par un physicien médical accrédité en mammographie par le Collège canadien des physiciens en médecine (CCPM). C’est pourquoi une liste d’exigences de qualité constitue l’essence de la certification en mammographie, gage de qualité au niveau du mammographe. Le Guide « Mammographie numérique : guide d’évaluation pour les physiciens médicaux », en vigueur depuis le 1er décembre 2017, sert de référence au Québec pour le suivi et l’évaluation de la qualité des unités de mammographie. Une révision importante de ce Guide a été publiée en février 2021.

La mammographie est reconnue scientifiquement pour son rôle dans la détection précoce d’anomalies de la glande mammaire avec une sensibilité supérieure à la palpation. Une pathologie détectée ou soupçonnée dans un centre de dépistage désigné (CDD) fait en sorte qu’une femme devra subir des examens complémentaires. Ces examens pourront avoir lieu dans un CDD ou dans ou un centre de référence pour investigation désigné (CRID) selon la disponibilité des modalités et la préférence de la femme. Des bases de données axées sur les résultats du Programme sont alimentées, maintenues et exploitées par d’autres directions et services de l’INSPQ afin d’évaluer la performance du Programme. Pour atteindre ces objectifs de détection précoce, les images mammographiques doivent être de grande qualité et le présent rapport s’intéresse exclusivement au contrôle de la qualité des installations radiologiques, notamment la performance des équipements et la qualité intrinsèque des images qui en résultent.

Contrôle de la qualité  des installations de mammographie au Québec

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-91615-4

ISSN (électronique): 

2291-0743

Notice Santécom: