Recension des écrits sur la problématique des enfants exposés à la violence conjugale et les facteurs de protection

Tous s'entendent sur le fait que nos enfants représentent une richesse pour la société d'aujourd'hui et de demain. C'est pourquoi il est important de mettre en place des conditions favorables pour qu'ils se développent harmonieusement. Différents paliers de gouvernement reconnaissent effectivement l'importance d'intervenir en priorité auprès des enfants et de soutenir les collectivités pour traduire en mesures concrètes les objectifs de prévention, notamment ceux liés à la prévention de la violence et de la criminalité. En ce qui concerne la violence conjugale, la plupart des actions entreprises ont visé jusqu'à maintenant les femmes qui en sont victimes. Depuis peu, il est apparu essentiel d'élaborer des stratégies adaptées aux enfants exposés.

Notre projet se donne entre autres comme objectif d'élaborer des stratégies de soutien efficaces pour réduire les conséquences néfastes chez les enfants de l'exposition à la violence conjugale. Ces stratégies font l'objet d'une autre recension d'écrits produite dans le cadre de ce projet. Mais avant de travailler à l'amélioration des services offerts à ces enfants, il nous apparaît important de bien cerner la problématique. C'est l'objectif visé par le présent document, qui se veut une synthèse des connaissances actuellement disponibles dans la littérature sur les enfants exposés à la violence conjugale. La première partie fait ressortir l'ampleur de la problématique, tout en définissant ce qu'on entend par «nbsp;enfants exposésnbsp;». La deuxième décrit les conséquences chez les enfants de l'exposition à la violence conjugale. La dernière partie du document traite des facteurs de protection qui permettent d'atténuer les conséquences négatives de l'exposition à la violence conjugale et de briser la transmission du cycle de la violence et de la victimisation d'une génération à l'autre.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (imprimé): 

2-89496-236-3

Notice Santécom: