Problèmes de sécurité du travail attribuables à une perte d'audition en milieu de travail bruyant - Milieux de travail à risque

La présente étude porte sur l'association entre la condition auditive de travailleurs exposés au bruit dans leur milieu de travail et la sécurité du travail et vise à décrire des caractéristiques des milieux où la dégradation de l'audition peut présenter un risque accru d'être victime d'un accident du travail. La population étudiée compte 81 346 travailleurs masculins de 65 ans et moins, régulièrement exposés au bruit dans leur milieu de travail et qui ont passé un examen audiométrique dans les laboratoires mobiles du Centre d'expertise en dépistage (CED) de l'INSPQ entre 1983 et 1996. La variable d'exposition est traitée en continue et en catégories. Les variables d'ajustements sont l'âge au moment de l'examen, le niveau de bruit en milieu de travail et le total d'années d'exposition au bruit en milieu de travail. Les accidents ont été classés en sept catégories selon leur genre tel qu'établi par la CSST. Des analyses stratifiées selon le secteur d'activité économique ont été effectuées à l'aide de la régression log-binomiale. Pour les secteurs où le risque entre l'atteinte auditive et l'accidentabilité a été identifié, des analyses selon le sous-secteur ont été réalisées.

Les résultats confirment l'existence d'une association significative entre l'audition et l'accidentabilité. Les secteurs les plus touchés sont les secteurs : industries manufacturières, fabrication de produits en métal, industrie du meuble, fabrication de produits minéraux non métalliques ainsi que première transformation des métaux. La catégorie d'accidents où le travailleur ne participe pas directement à l'action à l'origine de l'événement (accidents passifs) est celle pour laquelle l'association se vérifie dans le plus grand nombre de secteurs d'activité. L'analyse par sous-secteur confirme les résultats précédents et permet d'identifier des sous secteurs plus sensibles à la variable dégradation de l'audition.

Les résultats obtenus ne sont pas limitatifs et ne permettent pas de cerner toutes les causes du processus accidentel. On dispose d'indications permettant d'identifier des milieux de travail où l'association avec l'accidentabilité a pu être vérifiée au plan statistique. En outre, ces résultats ont un caractère populationnel et ne permettent aucunement de prédire le risque d'accident encouru par un individu en particulier qui présente une atteinte auditive.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (imprimé): 

2-550-41493-4

Notice Santécom: