Planifier le partage de connaissances lors d'une évaluation d'impact sur la santé

La démarche d'évaluation d'impact sur la santé (ÉIS) implique différents secteurs outre celui de la santé et vise à éclairer la prise de décision. Il est donc indispensable de se préoccuper du partage de connaissances pour maximiser les chances que les recommandations issues de l'ÉIS soient pertinentes et soient prises en compte.

Là ou les personnes responsables de l'ÉIS doivent donc être capables d'organiser des activités adéquates de partage de connaissances, et ce, en tenant compte du profil de leurs interlocuteurs, du contexte de décision et des ressources disponibles.

Dans ce document, nous abordons brièvement l'importance du partage de connaissances lors des ÉIS et notre préférence pour la notion de partage plutôt que celle de transfert de connaissances. Puis nous proposons et détaillons un cadre emprunté à Lavis et collègues (2003), afin de guider le lecteur dans l'élaboration d'un plan de partage de connaissances. Ce cadre s'articule en cinq questions simples à se poser : Avec qui veut-on faire du partage de connaissances? Qu'est-ce qui est partagé? Par qui le partage sera-t-il fait? Comment? Et pour quel résultat?

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-70982-4

ISBN (imprimé): 

978-2-550-70981-7

Notice Santécom: