Avis scientifique sur la manipulation à mains nues des dispositifs médicaux critiques après leur nettoyage manuel

En décembre 2010, le Centre provincial de référence en stérilisation (CPRS) de l'hôpital du Sacré-Coeur de Montréal a sollicité l'expertise de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et celle du Comité pour la prévention des infections au Québec (CINQ), concernant la manipulation sécuritaire de dispositifs médicaux (DM) critiques, nettoyés manuellement avant la stérilisation.

Les normes en vigueur et les recommandations des pratiques exemplaires dans le domaine du retraitement des dispositifs médicaux (RDM) proposent un ensemble de lignes directrices et d'instructions auxquelles il est recommandé de se référer notamment pour la prévention des contaminations lors de la manipulation des DM par le personnel. Par exemples : les normes de l'Association canadienne de normalisation (ACNOR/CSA 2008), et les Lignes directrices de prévention et de contrôle des infections de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC 1999).

Les instructions relatives à la manipulation sécuritaire des DM et à la prévention des infections recommandent au personnel travaillant dans le secteur souillé du retraitement des dispositifs médicaux d'utiliser l'équipement de protection individuelle (ÉPI) adéquat pour prévenir toute exposition au sang, aux liquides biologiques, aux matières toxiques ou toute autre matière susceptible d'héberger des micro-organismes pathogènes. Ces instructions ne mentionnent cependant pas précisément si la manipulation à mains nues des DM nettoyés dans le secteur propre représente un risque qui nécessiterait le port de gants par le personnel en tout temps.

Afin de bien connaître la nature et l'environnement du travail associés au retraitement des DM critiques, des visites ont été effectuées dans deux établissements de la région de Montréal, soit un centre hospitalier de services généraux et spécialisés (CHSGS) de taille moyenne associé à un centre de santé et de services sociaux (CSSS) et un centre hospitalier affilié universitaire (CHA). Ces visites ont permis d'estimer les risques biologiques associés au nettoyage manuel de certains DM en observant les étapes du travail dans deux unités de retraitement des DM (URDM), en évaluant les expositions potentielles, en quantifiant les accidents de travail déclarés et en discutant avec les travailleurs concernés. Les risques associés à l'utilisation de produits chimiques et autres risques potentiellement présents dans le milieu de travail n'ont pas été évalués.

Le présent avis a été élaboré à la lumière des données disponibles au moment de la rédaction, des deux visites effectuées, des normes CSA et des lignes directrices de l'Agence de la santé publique du Canada.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-66947-0

Notice Santécom: