Pratiques cliniques préventives relatives aux infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) : rapport d'enquête réalisée auprès d'infirmières et de gestionnaires oeuvrant en première ligne : Mai-juin 2011

Les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) sont l'une des priorités de santé publique du Québec. Afin de réduire l'épidémie, le dépistage et l'intervention préventive auprès des personnes atteintes d'une ITSS et auprès de leurs partenaires sont deux interventions préventives jugées efficaces.

La Loi 90, instaurée en 2002, permet aux infirmières « d'initier des mesures diagnostiques à des fins de dépistage dans le cadre d'une activité découlant de la Loi sur la santé publique »1. Afin qu'elles puissent contribuer efficacement de cette façon à la lutte contre les ITSS, la formation et l'organisation des services sont deux piliers de cette offre de service.

Depuis 2006, le programme de formation Intervention de dépistage des ITSS : la contribution de l'infirmière, offert par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), a rejoint plus de 1 500 infirmières à travers les 18 régions du Québec, dont près des deux tiers ont également suivi le programme de formation Intervention préventive auprès des personnes atteintes d'une ITS et auprès de leurs partenaires (IPPAP).

En 2011, l'INSPQ et le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ont convenu de mener une enquête sur les pratiques cliniques préventives relatives aux ITSS effectuées par les participantes aux Programmes nationaux de formation. Cette enquête s'inscrit dans un contexte de renouvellement et de mise à jour des programmes nationaux de formation à l'INSPQ.

L'enquête se divisait en deux volets, le premier auprès des gestionnaires de première ligne et le deuxième auprès des infirmières ayant déjà suivi une des deux formations. L'enquête auprès des gestionnaires de services de santé visait à décrire l'implantation des services de dépistage des ITSS et à évaluer les besoins de formation des infirmières de leurs services. L'enquête auprès des infirmières visait à évaluer les pratiques cliniques préventives (PCP) relatives aux ITSS effectuées, incluant le dépistage et l'IPPAP, leurs habiletés dans ces PCP, les conditions dans lesquelles elles les effectuent ainsi que leurs besoins de formation.

Le présent rapport présente la méthodologie employée, les résultats de l'enquête auprès des gestionnaires et des infirmières ainsi qu'une discussion de ces résultats. En conclusion, des pistes d'action pour améliorer l'offre de service des Programmes nationaux de formation sont émises sur la base des constats effectués par cette enquête.


1Ministère de la Santé et des Services sociaux. 2006. Guide québécois de dépistage des ITSS. Québec : la direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Note(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-65622-7

Notice Santécom: