Taxation des boissons sucrées : perspective économique

La taxation des produits alimentaires, comme les boissons sucrées, représente un des moyens envisagés pour modifier les comportements alimentaires et ainsi contribuer à l'amélioration de l'état de santé de la population. Pourtant, peu de travaux empiriques ont été effectués sur la question d'utiliser une mesure fiscale à des fins de prévention de l'obésité et des maladies chroniques. Alors que la majorité des experts reconnaissent la nécessité de mettre en place des interventions visant à diminuer la consommation de boissons sucrées au Québec, plusieurs se questionnent à savoir si la taxe est un des meilleurs outils pour atteindre cet objectif. Les sciences économiques offrent alors une perspective intéressante pour porter un regard critique sur la mise en place de ce type de mesures. C'est dans cette optique que l'équipe de rédaction TOPO a choisi de faire le point sur quelques principes économiques qui peuvent aider les praticiens de santé publique à y voir plus clair.

L'objectif de ce TOPO n'est donc pas de prendre position sur cette question d'actualité, mais bien d'intégrer certaines considérations économiques dans une réflexion de santé publique sur la pertinence de mettre en place une taxe visant les boissons sucrées.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Collection: 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-64716-4

ISSN (électronique): 

1925-5748

Notice Santécom: