Les politiques publiques en matière de substances psychoactives : contenu intégral des conférences présentées lors du symposium tenu à Québec le 28 septembre 2011

Des méfaits individuels et sociaux peuvent être associés à toutes les substances psychoactives (SPA), qu'elles soient légales, prescrites ou illégales. Des méfaits additionnels sont liés aux drogues illégales : marginalisation, activités criminelles, instabilité des politiques internationales liée au marché noir et limites dans l'implantation de programmes de prévention. Les impacts sociaux et de santé ne sont pas seulement associés à l'usage de SPA mais aussi aux politiques et réglementations reliées à ces substances.

En tant que membre du conseil des médecins hygiénistes en chef pour le Canada, le Dr Alain Poirier, directeur national de la santé publique et sous-ministre adjoint au ministère de la Santé et des Services sociaux, doit contribuer aux travaux qui visent à examiner les lois et règlements concernant les SPA dans une perspective de santé publique. Dans le but de soutenir le Dr Poirier dans cette démarche et de développer une vision québécoise sur les politiques publiques en matière de SPA, l'Institut national de santé publique du Québec a proposé la tenue d'un symposium d'une journée réunissant des experts de différentes disciplines qui pourraient clarifier les enjeux sociaux et de santé liés au cadre législatif actuel et favoriser l'échange sur les politiques publiques permettant d'optimiser la santé et le bien-être de la population.

Huit conférences ont été présentées, chacune étant accompagnée d'une période d'échanges et de questions :

  • bref état de situation sur la problématique des SPA au Québec (Pierre Paquin);
  • historique de la réglementation et cadre législatif actuel en matière de substances psychoactives (Sénateur Pierre-Claude Nolin);
  • orientations gouvernementales québécoises à l'égard de l'usage des SPA (Lynne Duguay et Marthe Hamel);
  • les impacts sociaux, de santé et sur la sécurité publique du cadre législatif actuel (Jean-Sébastien Fallu);
  • les enjeux économiques et géopolitiques du cadre législatif actuel (Guillermo Aureano);
  • l'éthique et les droits humains entourant la réglementation de l'usage des SPA (Richard Elliot);
  • que peut-on apprendre de la décriminalisation des drogues illicites au Portugal? (Caitlin Elisabeth Hughes);
  • d'une politique des drogues illégales à une politique des substances psychoactives : l'expérience de la Suisse (Ralf Jürgens).

Dans le but de baliser la réflexion amorcée pendant cette journée et de partager cette information avec un auditoire plus large de personnes intéressées par les politiques publiques en matière de SPA, ce document présente le contenu intégral des huit conférences présentées lors de cette journée. Il a été rédigé à partir des verbatim tirés des enregistrements audio des conférences et avec la collaboration et l'accord des conférenciers.

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-64659-4

ISBN (imprimé): 

978-2-550-64658-7

Notice Santécom: