Articles de avril 2014

Le 26 mars dernier, l’équipe du Centre d’expertise en retraitement des dispositifs médicaux (CERDM) a organisé une journée de consultation ayant pour objectif de dégager un seuil de référence sur le risque infectieux lié à l’utilisation de dispositifs médicaux mal retraités.

Dans le cadre de son mandat, le CERDM doit soutenir les établissements de soins et éclairer les décideurs sur la pertinence de rappeler les patients exposés à l’utilisation de dispositifs médicaux ayant subi un bris de retraitement.

Pour évaluer ce risque, l’INSPQ adopte une approche qualitative et quantitative permettant d’estimer les probabilités de transmission d’infections chez les patients exposés. Cette modélisation du risque considère plusieurs critères dont la prévalence des infections et la pathogénécité des microorganismes étudiés. Cependant, en l’absence d’un seuil de référence en matière d’acceptabilité du risque, le Centre d’expertise fait souvent face à des incertitudes rendant difficile la recommandation de procéder ou non à des rappels de patients.

L’objectif de cette journée était donc d’obtenir un avis d’experts sur les questions suivantes :

  • En cas de bris dans le processus de retraitement, quel serait le seuil de risque d’infections hématogènes  acceptable pour ne pas procéder au rappel des patients? 
  • L’acceptabilité du seuil de risque dépend-elle de certains critères (par exemple : taille de la cohorte, temps écoulé depuis l’exposition, le type d’infections, etc.)?

La consultation a réuni plus de 40 participants et l’avis final des huit experts invités fera l’objet d’une publication dans les mois à venir.

Pour en savoir plus sur l’équipe du CERDM et son mandat : www.inspq.qc.ca/cerdm.

Catégories: 

Depuis une vingtaine d'années, la réduction des inégalités sociales de santé est à l'agenda des politiques et des orientations en matière de santé au Québec. Aucun mécanisme n'est cependant encore en place pour suivre ces inégalités de façon systématique. Ce rapport propose une démarche visant à jeter les bases d'un système de surveillance, en retenant 18 indicateurs. Ces derniers seront stratifiés selon la position sociale et le territoire et suivis sur environ deux décennies, à l'échelle du Québec et de chaque région. 

Catégories: 

Cette formation vise à initier les participants à la pratique des plans de transfert des connaissances. Elle propose des outils et des exercices pratiques en ligne pour apprendre à faire un plan de transfert des connaissances. Elle s’adresse aux acteurs de santé publique, et plus largement du réseau de la santé et des services sociaux, appelés à animer un processus de transfert des connaissances.  Des crédits de formation sont attribués, conformément à l’option retenue (avec ou sans accompagnement).

Cette formation, offerte par l'INSPQ et le RRSPQ (Réseau de recherche en santé des populations du Québec), se tiendra du 5 mai au 13 juin 2014. Vous pouvez vous y inscrire jusqu'au 1er mai 2014, sur le campus virtuel de l'INSPQ.

Visionnez ici la vidéo d’introduction sur le transfert des connaissances.

Catégories: