Santé mentale des travailleuses et travailleurs mobilisés lors d’inondations : pistes d’action préventives prometteuses

Date: Mercredi 5 juin 2024 11:00 - 12:00

Les inondations comptent parmi les catastrophes naturelles les plus fréquentes au Québec. Il est attendu que les changements climatiques affecteront la probabilité d’occurrence de celles-ci et amplifieront les dommages matériels ainsi que les impacts sanitaires, sociaux et économiques qui leur sont associés.

Cette présentation portera sur les résultats d’un projet visant à développer des connaissances sur les conditions de travail et les problèmes de santé mentale liés au stress au travail vécu par le personnel mobilisé lors d’inondations au Québec. Il inclut le personnel de la sécurité publique, du service incendie, de l’administration publique (ex. employés d'Hydro-Québec, employés de la voirie) et du réseau de la santé et des services sociaux. Des pistes d’action prometteuses pouvant soutenir les acteurs en matière de prévention des risques à la santé mentale au travail seront également présentées.

Objectifs d’apprentissage

  • Décrire les liens entre les événements d’inondations majeurs et les problèmes de santé mentale liés au stress au travail chez le personnel de la première et de la deuxième ligne;
  • Reconnaître certains facteurs de risque organisationnels et psychosociaux associés au travail d’intervention lors d’inondations;
  • Nommer des mesures d’adaptation pour protéger les intervenants lors d’inondations majeures.

Conférencières

Nektaria Nicolakakis est conseillère scientifique spécialisée et chercheuse dans l’unité Santé au travail de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Elle détient un doctorat en neurosciences de l’Institut neurologique de Montréal de l’Université McGill et une formation postdoctorale en santé publique et épidémiologie. Ses travaux portent sur l’organisation et l’environnement psychosocial du travail, la santé physique et mentale des travailleuses et travailleurs, ainsi que sur l’efficacité d’interventions préventives.

Ariane Adam-Poupart est conseillère scientifique spécialisée à l’INSPQ. Elle détient un doctorat en santé publique de l’Université de Montréal, où elle s’est intéressée aux effets potentiels des changements climatiques sur la santé et la sécurité des travailleuses et des travailleurs au Québec. Ses travaux actuels concernent les impacts des changements climatiques sur les zoonoses et, plus globalement, sur la santé en milieu de travail. Elle est aussi professeure associée au Département de santé environnementale et de santé au travail de l’École de santé publique de l’Université de Montréal.

Pour s’inscrire

Cliquez ici