Bandeau ASE

Programmation

Jour 1

Début

Fin

Événement

9 h 00

9 h 30

Petit-déjeuner

9 h 30

9 h 45

Mot de bienvenue (Jour 1)

9 h 45

11 h 30

Conférence plénière

Pour des interventions efficaces : approches et outils de changement des pratiques et des comportements

Conférencière : Maxime Boivin, chercheure, INSPQ

11 h 30

13 h 00

Dîner et réseautage

13 h 00

15 h 00

Ateliers thématiques en parallèle
Intoxication de masse au CO

Ateliers thématiques en parallèle

Atelier multithématique

15 h 00

15 h 15

Pause (15 minutes)

15 h 15

17 h 00

Ateliers thématiques en parallèle (suite)
Intoxication de masse au CO

Ateliers thématiques en parallèle (suite)

Atelier multithématique

17 h 00

17 h 15

Mot de clôture (Jour 1)

17 h 15

19 h 00

Activité de réseautage

Cocktail – 5 à 7

Total Jour 1 : 6 heures de formation

Mise en contexte

Les intervenants de santé environnementale dans les directions de santé publique peuvent être confrontés à plusieurs enjeux communs. Ceux-ci méritent d’être partagés et discutés. Cet atelier représente donc une opportunité de partager des expériences pertinentes pour d’autres régions et d’échanger sur des questionnements communs qui peuvent survenir lors de la prise en charge d’une problématique de santé environnementale.

Objectif général

L’objectif général de cet atelier est de permettre aux participants de discuter de différentes thématiques d’intérêt pour la pratique en santé environnementale dans les régions.

Objectifs spécifiques

L’atelier vise plus spécifiquement à :

  • Augmenter le partage d’information entre les régions sur les thématiques suivantes : plomb dans l’eau potable, vigie en santé environnementale, exposition aux pesticides et gestion de colis suspects;
  • Outiller les intervenants de santé environnementale pour la prise en charge de ces problématiques;
  • Identifier des interventions réalisées par une région donnée et pouvant s’appliquer à un ensemble d’autres régions.

Public visé

Cet atelier s’adresse aux intervenants de santé environnementale des directions de santé publique.

Programme préliminaire

Responsable de l'atelier :

Gabrielle Bureau, médecin-conseil
Direction de santé publique des Laurentides

Animation :

Gabrielle Bureau, médecin-conseil
Direction de santé publique des Laurentides

13 h à 13 h 05

Mot d’ouverture

Bloc 1 – Le plomb dans l’eau potable : outiller les directions de santé publique

13 h 05 à 14 h 35 

Conférences et partage d’expérience – Titre à venir

Conférenciers à venir

Bloc 2 – Outils de vigie en santé environnementale

14 h 35 à 15 h

Conférence – Titre à venir

Conférenciers à venir

15 h à 15 h 15

Pause

15 h 15 à 15 h 30

Quiz interactif – Partage d’expériences sur la vigie en santé environnementale

Conférenciers à venir

Bloc 3 – Les pesticides: suivi en milieu agricole et appels au CAPQ : mise à jour

15 h 30 à 16 h 15

Conférence – Suivi des pesticides en milieu agricole par le MELCC, 2012-2019

Isabelle Giroux
Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Conférence – Les appels reçus au CAPQ concernant une exposition aux pesticides, 2013-2018

Germain Lebel, conseiller scientifique
Institut national de santé publique du Québec

Bloc 4 – Gestion de colis suspects : application concrète

16 h 15 à 16 h 55 

Conférence et partage d’expérience – Titre à venir

Conférenciers à venir

16 h 55 à 17 h

Mot de clôture

 

Comité scientifique :

Gabrielle Bureau, médecin-conseil
Direction de santé publique des Laurentides

Élyse Brais, coordonnatrice professionnelle
Direction de santé publique de Lanaudière

Karine Martel, conseillère en santé environnementale
Direction de santé publique de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec

Tamari Langlais, conseillère scientifique
Institut national de santé publique du Québec

Mise en contexte

Dans les dernières années, plusieurs épisodes d’intoxication de masse au monoxyde de carbone (CO) sont survenus au Québec, notamment dans les écoles et les arénas. Leurs impacts peuvent affecter différentes populations notamment les populations vulnérables comme les enfants et les travailleurs. Les intoxications de masse au CO nécessitent l’implication de multiples acteurs, tels que les ambulanciers, les pompiers ainsi que de la contribution de plusieurs organisations, dont la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail. (CNESST), les directions de santé publique, les milieux hospitaliers de première ligne et ceux avec chambre hyperbare. Le nombre de personnes intoxiquées, combiné au nombre de répondants qui ont des responsabilités différentes mais complémentaires, peut complexifier grandement les interventions. Dans ce contexte, il est important que les intervenants des directions de santé publique soient bien outillés pour agir lors de ce type d’événement. 

Objectif général

Cet atelier vise à habiliter les intervenants de santé publique susceptibles d’être impliqués dans la réponse aux urgences en santé environnementale à prendre en charge et à soutenir les collègues pendant une situation d’intoxication de masse au monoxyde de carbone (CO).

Objectifs spécifiques

À partir de mises en situation, les participants seront en mesure de :

  • Cadrer une situation d’intoxication de masse au CO;
  • Caractériser les risques d’une situation d’intoxication de masse au CO;
  • Formuler les principales options de gestion du risque lors d’une intoxication de masse au CO.

Public visé

Tous les intervenants de santé publique susceptibles d’être impliqués dans la réponse aux urgences en santé environnementale sont ciblés par cette formation.

L’activité pourrait également être utile aux intervenants de santé au travail.

Programme préliminaire

Responsable de l'atelier :

Stéphane Perron, médecin spécialiste
Institut national de santé publique du Québec

Animation :

Louis-Simon Bolduc, conseiller scientifique
Institut national de santé publique du Québec

13 h à 13 h 05

Mot d’ouverture

Bloc 1 – Tout le monde dehors! Que se passe-t-il?

13 h 05 à 13 h 35

Introduction à l’atelier 1 et mise en situation

Exercice 1 en atelier, suivi d’un exercice synthèse en assemblée

Conférence – Bien cadrer la situation, ça vaut le coup surtout dans l’urgence!

Lise Laplante, médecin-conseil
Institut national de santé publique du Québec

Bloc 2 – L’évaluation et la caractérisation du risque : une phase nécessaire lors d’une intervention!

13 h 35 à 14 h 10

Introduction à l’atelier 2 et mise en situation

Exercice 2 en atelier, suivi d’un exercice synthèse en assemblée

Conférence – Les effets et les mesures d’exposition sur la santé

Conférenciers à confirmer

Bloc 3 – Intoxication de masse au CO : les principales options de gestion du risque pendant et après l’intervention

14 h 10  à 14 h 40

Introduction à l’atelier et mise en situation

Exercice 3 en atelier, suivi d’un exercice synthèse en assemblée

Conférence – Population exposée : qui va où? La santé publique guide le triage!

Conférenciers à confirmer

14 h 40 à 15 h

Conférence – Contrôler le risque d’exposition au CO : quoi recommander à qui?

Conférenciers à confirmer

15 h à 15 h 15

Pause

15 h 15 à 15 h 35

Conférence – Population et milieu : quelles sont les mesures de suivi à déployer?

Conférenciers à confirmer

Bloc 4 – Serions-nous prêts à intervenir lors d’une nouvelle situation?

15 h 35 à 16 h 55

Introduction de la mise à l’essai

Exercice 4 en atelier, suivi d’un exercice synthèse en assemblée

Louis-Simon Bolduc, conseiller scientifique
Institut national de santé publique du Québec

16 h 55 à 17 h

Mot de clôture

Comité scientifique :

Stéphane Perron, médecin spécialiste
Institut national de santé publique du Québec

Lise Laplante, médecin-conseil
Institut national de santé publique du Québec

Louis-Simon Bolduc, conseiller scientifique
Institut national de santé publique du Québec

Isabelle Samson, médecin spécialiste
Direction de santé publique de l’Estrie

Jour 2

Début

Fin

Événement

8 h 00

8 h 20

Petit-déjeuner

8 h 20

8 h 30

Mot de bienvenue (Jour 2)

8 h 30

10h15

Ateliers thématiques en parallèle

Changements climatiques : à la rencontre de nos expertises

 

Ateliers thématiques en parallèle

Pour se sortir la tête de l’eau : parlons inondations

10 h 15

10h30

Pause

10h30

11h30

Ateliers thématiques en parallèle (suite)

Changements climatiques : à la rencontre de nos expertises

 

Ateliers thématiques en parallèle (suite)

Pour se sortir la tête de l’eau : parlons inondations

11h30

12h30

Dîner

12h30

14h00

Ateliers thématiques en parallèle (suite)

Changements climatiques : à la rencontre de nos expertises

 

Ateliers thématiques en parallèle (suite)

Pour se sortir la tête de l’eau : parlons inondations

14h00

14h15

Pause

14 h 15

15 h 45

Ateliers thématiques en parallèle (suite)

Changements climatiques : à la rencontre de nos expertises

 

Ateliers thématiques en parallèle (suite)

Pour se sortir la tête de l’eau : parlons inondations

15h45

16h00

Mot de clôture

Total Jour 2 : 6 heures de formation

Mise en contexte

Depuis que la question climatique est identifiée comme un enjeu sanitaire, elle est historiquement associée à la santé environnementale. Pourtant, les effets des changements climatiques se répercutent dans toutes les sphères de la vie humaine, particulièrement auprès des populations défavorisées. D’ailleurs, le Programme national de santé publique identifie les changements climatiques comme étant un enjeu de santé transversal. Les interrelations sont grandes entre la santé environnementale et d’autres domaines de la santé publique lorsque vient le temps d’adopter des politiques publiques ou d’appliquer des interventions sur le terrain visant à lutter contre les changements climatiques. Il devient de plus en plus nécessaire, comme professionnels de la santé, de travailler en multidisciplinarité et de façon transversale afin d’optimiser nos interventions au bénéfice de la population.

Objectif général

Cet atelier vise à permettre aux intervenants de reconnaître les opportunités de collaboration dans une perspective interdisciplinaire, lorsque confrontés à des problématiques reliées aux changements climatiques.

Objectifs spécifiques

Cet atelier vise plus spécifiquement à :

  • Décrire quelques-uns des effets des changements climatiques sur la santé et le bien-être;
  • Identifier les axes d’intervention convergents entre la lutte contre les changements climatiques et les politiques publiques favorables à la santé;

Public visé

Cet atelier s’adresse aux intervenants de santé environnementale (professionnels, gestionnaires et médecins-conseils en santé publique) des directions de santé publique, de l’Institut national de santé publique du Québec et du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Programme préliminaire

Responsable de l’atelier :

Mélanie Beaudoin, conseillère scientifique
Institut national de santé publique du Québec

 Animation:

À confirmer

8 h 30 à 8 h 40

Mot d’ouverture

8 h 40 à 9 h 25

Quiz interactif – Impacts potentiels et réels des changements climatiques chez les enfants et les adolescents et opportunités d’adaptation

Claudel P.-Desrosiers, médecin résidente, représentante et porte-parole
Association canadienne des médecins pour l’environnement

Christina Popescu, doctorante en psychologie sociale et assistante de recherche
Université du Québec à Montréal

Chuk Odenigbo, doctorant
Université d’Ottawa

9 h 25 à 9 h 50

Conférence – Travail interdisciplinaire sur la maladie de Lyme

Conférenciers à confirmer

9 h 50 à 10 h 15

Conférence – Chaleur et travail : comment protéger les travailleurs des changements climatiques?

Ariane Adam-Poupart, conseillère scientifique spécialisée
Institut national de santé publique du Québec

Autre conférencier à confirmer

10 h 15 à 10 h 30

Pause

10 h 30 à 11 h 30

Atelier – Débattre les hypothèses en alimentation, changements climatiques et populations vulnérables

Laurie Plamondon, conseillère scientifique
Institut national de santé publique du Québec

11 h 30 à 12 h 30

Dîner

12 h 30 à 13 h 15

Partage d’expérience – Surveillance de la santé mentale post-sinistre et boîte à outils : un processus d’amélioration continue

Magalie Canuel, conseillère scientifique
Institut national de santé publique du Québec

Chercheurs universitaires à confirmer

13 h 15 à 14 h

Conférence – Santé des autochtones et changements climatiques : adaptation des bâtiments en territoire autochtone

Patrick Poulin, conseiller scientifique spécialisé
Institut national de santé publique du Québec

Autre conférencier à confirmer

14 h à 14 h 15 : pause

14 h 15 à 14 h 45

Conférence – Cohésion sociale, isolement social : quels sont les impacts en matière de changements climatiques?

Conférencier à confirmer

14 h 45 à 15 h 45

Table ronde – La mobilité durable : quels sont les enjeux selon les régions et quels sont les leviers d’intervention?

Panélistes à confirmer

15 h 45 à 16 h

Mot de clôture

 

Comité scientifique :

Gabrielle Bureau, médecin-conseil
Direction de santé publique des Laurentides

Céline Campagna, responsable scientifique, équipe changements climatiques
Institut national de santé publique du Québec

Gwendaline Kervran, conseillère en santé environnementale
Direction de santé publique de la Capitale-Nationale

Claudel P.-Desrosiers, médecin résidente, représentante et porte-parole
Association canadienne des médecins pour l’environnement

Armand Pejwan Pourashraf, conseiller en santé environnementale
Ministère de la Santé et des Services sociaux

Sofia Scularri, agente de planification, de programmation et de recherche
Direction de santé publique du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Maude-Amie Tremblay, conseillère en santé environnementale
Direction de santé publique de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec

Mise en contexte

Les inondations de territoires habités ont été fréquentes dans les dernières années et leur nombre pourrait augmenter dans les années à venir, notamment dans un contexte de changements climatiques. La santé publique, en collaboration avec ses partenaires, a un rôle à jouer pour protéger la santé de la population pendant ces évènements et la soutenir dans le rétablissement post-sinistre. Certains enjeux se posent sur les décisions et actions à entreprendre, entre autres sur l’arrimage avec les partenaires, la communication du risque, la gestion des risques liés à la relocalisation, les impacts psychosociaux, le soutien post-sinistre et les mesures pour assurer la qualité de l’eau et de l’air intérieur.

Objectif général

Cet atelier vise à intégrer, à l’aide de situations vécues et sur la base de références reconnues, des solutions aux principaux écueils identifiés dans les actions de santé publique pendant et après les inondations.

Objectifs spécifiques

  • Décrire les principaux enjeux associés aux interventions de santé publique pendant et après les inondations;
  • Distinguer les rôles et les responsabilités des principaux partenaires impliqués lors de ces évènements;
  • Identifier des stratégies d’intervention pour améliorer les interventions de santé publique lors d’inondations.

Public visé

Cet atelier cible les intervenants de santé environnementale des directions de santé publique et leurs partenaires.

Programme préliminaire

Responsables de l'atelier :

Marie-Eve Levasseur, conseillère scientifique
Institut national de santé publique du Québec

Caroline Huot, médecin spécialiste
Institut national de santé publique du Québec

Animation :

Patrick Poulin, conseiller scientifique spécialisé
Institut national de santé publique du Québec

8 h 30 à 8 h 35

Mot d’ouverture

Bloc 1 – Contexte et enjeux

8 h 35 à 8 h 45

Conférence – Contexte et impacts généraux des inondations sur la santé publique

Marie-Eve Levasseur, conseillère scientifique
Institut national de santé publique du Québec

Caroline Huot, médecin spécialiste
Institut national de santé publique du Québec

8 h 45 à 9 h 20

Café du monde – Enjeux associés aux interventions pendant et après les inondations

9 h 20 à 9 h 40

Conférence – Structure d’intervention, rôles et responsabilités des partenaires et de la santé publique lors d’inondations

Lise Laplante, médecin-conseil
Institut national de santé publique du Québec

9 h 40 à 9 h 50

Période de questions

9 h 50 à 10 h 10

Cas de Sainte-Marthe-sur-le-Lac – Enjeux dans l’intervention et solutions adoptées

Conférencier à confirmer

10 h 10 à 10 h 15

Période de questions

10 h 15 à 10 h 30

Pause

Bloc 2 – Interventions et cas vécus

10 h 30 à 10 h 50

Conférence – Qualité du milieu intérieur après une inondation : que faut-il faire?

Jean-Marc Leclerc, conseiller scientifique
Institut national de santé publique du Québec

10 h 50 à 11 h

Période de questions

11 h à 11 h 20

Conférence – Qualité de l’eau potable après une inondation : enjeux et interventions

Vicky Huppé, conseillère scientifique
Institut national de santé publique du Québec

11 h 20 à 11 h 30

Période de questions

11 h 30 à 12 h 30 

Dîner

Bloc 2 (suite) – Interventions et cas vécus

12 h 30 à 12 h 35

Accueil et retour sur l’avant-midi

12 h 35 à 12 h 55

Cas de la rivière Chaudière – Enjeux dans l’intervention et solutions adoptées

Conférenciers à confirmer

12 h 55 à 13 h 05

Période de questions

13 h 05 à 13 h 25

Conférence – Impacts psychosociaux occasionnés par les inondations et suivis post-sinistre

Lily Lessard, professeure 
Université du Québec à Rimouski

13 h 25 à 13 h 35

Période de questions

13 h 35 à 13 h 55

Cas de l’Outaouais – Enjeux dans l’intervention et solutions adoptées

Conférencier à confirmer

13 h 55 à 14 h

Période de questions

14 h à 14 h 15

Pause

Bloc 3 – Stratégies prometteuses

14 h 15 à 15 h 15

Café du monde – Stratégies d’intervention les plus appropriées lors d’inondations et comment les opérationnaliser

15 h 15 à 15 h 35

Initiative Réseau Inondation Intersectoriel du Québec (RIISQ)

Mélissa Généreux, médecin-conseil
Direction de santé publique de l’Estrie et Institut national de santé publique du Québec

15 h 35 à 15 h 45

Période de questions

15 h 45 à 16 h

Mot de clôture

 

Comité scientifique :

Marie-Eve Levasseur, conseillère scientifique
Institut national de santé publique du Québec

Caroline Huot, médecin spécialiste
Institut national de santé publique du Québec

Jean-Marc Leclerc, responsable scientifique, équipe qualité de l’air intérieur
Institut national de santé publique du Québec

Patrick Poulin, conseiller scientifique spécialisé
Institut national de santé publique du Québec

Lise Laplante, médecin-conseil
Institut national de santé publique du Québec

Johannie Drapeau, conseillère en santé environnementale
Direction de santé publique de Chaudière-Appalaches

Brigitte Pinard, responsable médicale de l’équipe en santé environnementale
Direction de santé publique de l’Outaouais

Félix Ménard Saint-Denis, ingénieur
Société d’habitation du Québec

Jean-Claude Dessau, médecin-conseil
Direction de santé publique des Laurentides