Immunisation

  • 17 avril 2015

    Depuis le 5 mai 2014, une campagne de vaccination contre le méningocoque de sérogroupe B (Bexsero®) est menée auprès des jeunes de 2 mois à 20 ans résidant dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean ou y fréquentant un établissement d'enseignement. Comme pour tout nouveau vaccin, une surveillance de l'état de santé après la vaccination a été mise en place par les autorités de la santé publique. Celle-ci est réalisée avec l'aide des professionnels de la santé et se fait au moyen de questionnaires en ligne.

    Dès le début de la campagne de vaccination, les jeunes vaccinés contre le méningocoque de sérogroupe B et les parents d'enfants vaccinés ont été invités à participer à la surveillance. Un courriel avec un lien vers un questionnaire électronique a été envoyé 7 jours après la...

  • 9 avril 2015

    La présente enquête est la septième d’une série d’enquêtes populationnelles portant sur les couvertures vaccinales contre la grippe saisonnière et le pneumocoque au Québec ayant été réalisées depuis 2001. Les objectifs visés par cette enquête sont les suivants :

    1. Estimer la couverture vaccinale contre la grippe saisonnière à la suite de la campagne de vaccination 2013-2014 auprès des personnes âgées de 18 ans ou plus, des malades chroniques âgés de 18 ans ou plus et des travailleurs de la santé âgés de 18 ans ou plus;
    2. Estimer la couverture vaccinale à vie contre le pneumocoque chez les personnes âgées de 65 ans ou plus et celles âgées de 18 ans ou plus atteintes de maladies chroniques;
    3. Décrire les connaissances, attitudes et croyances (CAC) sur la...
  • 20 février 2015

    Le projet qui fait l'objet du présent avis propose une mesure législative visant à obliger la documentation du statut immunitaire des élèves du primaire et du secondaire, à l'entrée à l'école, à l'égard de certaines maladies évitables par la vaccination. Une telle mesure pourrait permettre une meilleure gestion d'éventuelles éclosions de ces maladies et, par conséquent, une meilleure protection des enfants à risque de les contracter. Elle vise aussi à augmenter la proportion d'élèves vaccinés, entre autres en offrant aux parents concernés de compléter les vaccinations prévues au Programme québécois d'immunisation. Le projet prévoit une sanction dans le cas où des parents ne répondraient pas à l'exigence de fournir l'information demandée ou à celle de formaliser leur refus de...

  • 13 janvier 2015

    Ce rapport présente les résultats du premier volet de l'enquête téléphonique sur la campagne de vaccination ciblée contre le méningocoque de sérogroupe B dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean réalisée au printemps 2014. Cette enquête a mesuré les connaissances, les attitudes et l'intention vaccinale des parents d'enfants âgés entre 2 mois et 16 ans ainsi que des jeunes adultes âgés de 16 ans à moins de 21 ans ciblés par la campagne. Un second volet de cette enquête sera réalisé à l'hiver 2015.

     

    Les résultats, qui seront comparés avec ceux du second volet de l'enquête, indiquent que :

    • Une majorité de parents avaient l'intention de faire vacciner leur enfant (80 %) ou l'avaient déjà fait vacciner au moment de l'enquête (14 %). Les jeunes adultes avaient...
  • 5 janvier 2015

    Au printemps 2011, le Québec a fait face à la plus grande éclosion de rougeole en Amérique du Nord depuis une décennie avec 678 cas confirmés. L'investigation de l'école où l'éclosion a commencé a révélé que 4,7 % des étudiants n'avaient reçu aucune dose de vaccin contre la rougeole.

    Parmi les étudiants ayant reçu deux doses de vaccin, ceux dont la première dose avait été administrée à 12 mois avaient un risque 4 fois plus élevé de faire la rougeole que ceux qui l'avaient reçue à 15 mois. À partir de cette école, la rougeole s'est répandue et a affecté davantage les étudiants du niveau secondaire que ceux du niveau primaire.

    L'épidémie a touché 8 des 18 régions de la province. Cependant, 65 % de tous les cas résidaient dans les territoires de deux CLSC et les raisons...

  • 11 décembre 2014

    Le ministère de la Santé et des Services sociaux a confié le mandat à l'Institut national de santé publique du Québec de proposer des pistes d'action en fonction des facteurs qui pouvaient expliquer les raisons de la faible couverture vaccinale contre l'influenza des enfants de 6-23 mois.

    Depuis 2004 au Québec, la vaccination des enfants de 6-23 mois contre l'influenza a été incluse au programme gratuit. Or, les couvertures vaccinales obtenues dans ce groupe sont bien en deçà des objectifs visés. Elles sont en décroissance depuis les dernières années. En effet, lors de la campagne de vaccination contre l'influenza de 2011-2012, seulement un enfant sur huit avait reçu les deux doses requises du vaccin, alors qu'à l'automne 2007, un enfant sur quatre les avait reçues. Les...

  • 28 octobre 2014

    To control the spread of the meningococcal serogroup B disease in the Saguenay–Lac-Saint-Jean region which has had a higher incidence rate compared with the rest of the province since 2004, a vaccination campaign was undertaken and targeted individuals 20 years and younger residing in or attending an educational institution in this region. An enhanced surveillance system was implemented to monitor the onset of adverse events following immunization (AEFI) in real time in order to be able to promptly notify the Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS, Ministry of Health and Social Services) and the Direction de la santé publique (DSP, public health unit) of the Saguenay–Lac-Saint-Jean Health Region (RSS 02) about the occurrence of a safety issue in connection with this new...

  • 16 octobre 2014

    S'inscrivant dans la foulée de la démarche de promotion de la vaccination au Québec, ce document présente une synthèse des études sur les connaissances, attitudes et pratiques au regard à la vaccination au Québec et des interventions efficaces pour favoriser des attitudes positives par rapport à la vaccination, et ce, autant chez la population que les professionnels de la santé. Cette mise à jour de la littérature permet de mieux circonscrire les facteurs externes et internes susceptibles d'avoir un impact sur le processus de planification des interventions de promotion de la vaccination.

    Afin de compléter la synthèse qualitative des connaissances, une consultation d'experts, selon une méthode Delphi, a été réalisée pour identifier des interventions à prioriser dans l'...

  • 9 septembre 2014

    Afin de contrôler une situation de transmission du méningocoque de sérogroupe B plus élevée dans la région sociosanitaire (RSS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean (02) que dans le reste du Québec et qui perdure depuis 2004, une campagne de vaccination ciblée a été menée auprès des jeunes de 20 ans et moins qui résident ou qui fréquentent un établissement d'enseignement dans cette région. Une surveillance rehaussée a été mise en place pour monitorer en temps réel la survenue de manifestations cliniques inhabituelles (MCI) survenant après l'immunisation, afin de pouvoir informer rapidement le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et la Direction de santé publique (DSP) de la RSS 02 de l'émergence d'un problème de sécurité lié à ce nouveau vaccin à quatre composantes (4CMenB)....

  • 12 août 2014

    Le Comité sur l'immunisation du Québec recommande que le calendrier de vaccination comportant deux doses espacées de 6 mois soit celui utilisé pour les filles et les garçons âgés de 9 à 13 ans inclusivement. Pour les jeunes de 9 à 13 ans qui ont reçu une seule dose du vaccin, la deuxième dose (espacée de 6 mois) devrait être administrée avant qu'ils atteignent l'âge de 15 ans. Dans le cas contraire, et pour toutes les personnes débutant leur vaccination à l'âge de 14 ans et plus, elles devront recevoir 3 doses.

Pages

Souscrire à Immunisation