Enquête québécoise sur la vaccination contre la grippe saisonnière et le pneumocoque : 2014

La présente enquête est la septième d’une série d’enquêtes populationnelles portant sur les couvertures vaccinales contre la grippe saisonnière et le pneumocoque au Québec ayant été réalisées depuis 2001. Les objectifs visés par cette enquête sont les suivants :

  1. Estimer la couverture vaccinale contre la grippe saisonnière à la suite de la campagne de vaccination 2013-2014 auprès des personnes âgées de 18 ans ou plus, des malades chroniques âgés de 18 ans ou plus et des travailleurs de la santé âgés de 18 ans ou plus;
  2. Estimer la couverture vaccinale à vie contre le pneumocoque chez les personnes âgées de 65 ans ou plus et celles âgées de 18 ans ou plus atteintes de maladies chroniques;
  3. Décrire les connaissances, attitudes et croyances (CAC) sur la vaccination en général des personnes âgées de 18 ans ou plus (incluant des parents d’enfants âgés entre 2 mois et 17 ans), des malades chroniques âgés de 18 ans ou plus et des travailleurs de la santé de 18 ans ou plus. 

Les couvertures vaccinales pour les groupes ciblés par le programme de vaccination contre la grippe saisonnière et le pneumocoque demeurent inférieures à l’objectif fixé de 80 %. De façon globale, elles demeurent similaires à celles observées lors de l’enquête de 2012. Ces résultats soulignent l’importance de poursuivre les efforts de promotion de la vaccination. En ce sens, l’analyse des raisons de vaccination et de non-vaccination offre certaines pistes, notamment l’importance de sensibiliser les personnes ciblées quant aux risques de la grippe et des infections à pneumocoque et l’importance de rappeler aux professionnels de la santé l’influence de leurs recommandations sur la vaccination des patients.

Les résultats obtenus indiquent aussi que la confiance des Québécois envers la vaccination demeure élevée. Toutefois, les réponses à certaines questions illustrent qu’une proportion non négligeable avait certains doutes quant à l’utilité, l’efficacité et la sécurité des vaccins recommandés. Il importe donc de demeurer proactif, afin de maintenir la norme sociale pro-vaccination.

Enfin, il est important de répéter cette enquête, car en l’absence d’un registre d’immunisation provincial pleinement fonctionnel, il s’agit d’un excellent moyen pour évaluer les couvertures vaccinales et pour obtenir de l’information sur les connaissances, les attitudes et les comportements face à la vaccination des personnes ciblées par les programmes de vaccination au Québec.

Auteur(s): 

Sujet(s): 

Type de publication: 

ISBN (électronique): 

978-2-550-72790-3

Notice Santécom: