Être papa

Photo : Martin Perreault

On ne naît pas papa, on le devient.

Avoir du plaisir à jouer ce rôle passionnant dès la conception, c’est se donner la chance de vivre une aventure extraordinaire. C’est le secret qu’un nombre croissant de pères heureux souhaitent partager, car les hommes d’ici sont de plus en plus nombreux à témoigner de la fierté et du bonheur qu’ils ont trouvé dans la paternité.

Ils en conviennent volontiers : on ne parle pas assez de la paternité. Dans notre société, encore récemment, le père était souvent relégué au simple rôle de pourvoyeur. Aujourd’hui, d’autres modèles restent à inventer.

C’est à vous de décider du genre de père que vous serez. Qu’avez-vous aimé chez le vôtre? Qu’auriez-vous aimé qu’il fasse de plus? Quel genre de relation souhaitez-vous établir avec votre bébé? Peut-être seriez-vous heureux d’être un père qui :

  • joue et fait des activités avec son enfant;
  • prend soin, donne le boire, change les couches, prépare les repas et le dodo;
  • exprime son affection à son enfant;
  • est éducateur et responsable : suit le carnet de santé, réserve la gardienne, planifie pour l’enfant;
  • est pourvoyeur. Oui, les sous sont nécessaires;
  • aime parler de son enfant, montrer sa photo et exprimer qu’il en est fier!

Vous pouvez profiter de la grossesse pour commencer la relation avec votre bébé, car dès que le ventre de sa maman s’arrondit, le fœtus peut entendre votre voix. Et très tôt, il la reconnaîtra! Si vous le souhaitez, vous pouvez déjà parler à votre enfant, chanter pour lui ou toucher le ventre de sa maman : vous vivrez vos premiers moments magiques en famille bien avant sa naissance.

Vous êtes unique et important pour votre enfant. En vous engageant tôt envers lui, vous arriverez plus facilement à créer un lien d’attachement solide (voir Importance de l’attachement).