Se faire confiance

Information qui donne du réconfort, de la confianceNe soyez pas trop exigeante envers vous-même et demandez conseil au besoin.

Information essentielle, à retenirMalgré les doutes, vous apprendrez chaque jour à mieux connaître votre enfant. Vous découvrirez aussi vos forces et votre propre façon de vous occuper de votre enfant.

Plusieurs nouvelles mères disent douter de leurs capacités à s’occuper de leur bébé. Vous avez peur d’être maladroite en lui donnant le bain? De ne pas comprendre ses pleurs, son langage? D’être paniquée au moment de sa première fièvre? Rassurez-vous, la plupart des parents passent par là.

Au fil des semaines, comprendre les besoins de votre petit deviendra plus facile, et vous serez plus sûre de vous. Il sera également plus facile de prévoir la routine de votre bébé et d’organiser votre temps en conséquence.

Comme pendant la grossesse et l’accouchement, il est possible que vous ayez besoin du soutien d’un professionnel. Si vous avez l’impression de ne pas arriver à faire vos activités quotidiennes et que vous vous sentez dépassée, demandez l’aide d’un professionnel, contactez votre CLSC ou un centre de ressources périnatales dans votre région.