La tétée, étape par étape

Information essentielle, à retenir

Information essentielle, à retenirUn fauteuil confortable, de la musique, des coussins ou des oreillers, un verre d’eau, de jus ou de lait vous aideront à vous détendre.

Photo : Anouk Jolin

Les femmes allaitent et les bébés tètent depuis toujours. Chaque bébé et chaque femme découvre son propre style. Cette rubrique vous guide étape par étape et vous explique comment faire en sorte que votre bébé tète bien et de manière efficace. Une personne formée en allaitement peut vous aider au besoin.

Choisir le bon moment
(signes de faim)

Il est difficile de mettre un bébé au sein lorsqu’il est fâché et qu’il pleure. Profitez des premiers signes de faim de votre bébé pour lui offrir le sein (voir Les signes de faim). Ainsi, il sera plus patient et collaborera mieux, surtout si vous devez vous y prendre à quelques reprises pour le mettre au sein.

S’installer dans une position confortable

Les premières fois, vous passerez beaucoup de temps à allaiter. Prenez donc le temps de bien vous installer afin d’être confortable. Choisissez la position qui vous convient le mieux. Il en existe plusieurs : « madone », « madone inversée », « football » et « couchée ». Quelle que soit la position choisie, tout le corps de votre bébé est tourné vers votre sein. Son oreille, son épaule et sa hanche forment une ligne droite.

Position de la madone inversée

Avec un nouveau-né, la position de la « madone inversée » offre deux avantages : elle permet à la mère de bien soutenir bébé et de bien voir comment il prend le sein. Plusieurs mamans la trouvent utile dans les premières semaines.

Dans cette position, votre bébé repose sur le bras opposé au sein qui le nourrit. Si vous allaitez du sein gauche, vous soutenez votre bébé de votre bras droit.

Position de la madone inversée

Photos : Cécile Fortin

Position de la madone inversée

Photo : René Dery

Vos doigts, excepté le pouce, soutiennent le poids de la tête de votre bébé. La paume de votre main droite est posée sur ses omoplates et non sur sa tête (voir photos). Évitez de faire une pression sur sa tête avec vos doigts ou avec la paume de votre main, car les bébés ne semblent pas l’apprécier et reculent alors la tête. Certains refuseront même le sein. Maintenez ses fesses entre votre poitrine et votre avant-bras.

De la main gauche, tenez votre sein gauche. Votre pouce se trouve placé sur le côté extérieur de votre sein et vos autres doigts sur le côté intérieur, loin du mamelon et de l’aréole, de façon à former un « U » (voir photos à la section suivante).

Photo : Jean-Claude Mercier

Position couchée

Allaiter en position couchée est agréable et favorise le repos. Lorsque la mise au sein est devenue facile, cette position est très appréciée par la plupart des mamans. Si vous somnolez ou dormez pendant la tétée, suivez les recommandations faites à la section Dormir en sécurité pour assurer la sécurité de votre bébé.

Position madone

Photo : Jean-Claude Mercier

Position football

Photo : Jean-Claude Mercier

Mettre bébé au sein

Quelle que soit la position que vous choisissez, assise ou allongée, assurez-vous que votre bébé prend une grande partie de l’aréole dans sa bouche et pas seulement le mamelon.

Lorsque votre bébé essaie de trouver le sein avec ses mains, elles finissent souvent dans sa bouche à la place du sein. Si ses mains vous nuisent lors de la mise au sein, demandez l’aide du papa ou d’une personne de confiance pour les retenir doucement. Dès que votre bébé prendra le sein et commencera à téter, vous verrez ses mains se détendre.

Vous devez coordonner votre mouvement avec l’ouverture de la bouche de votre bébé. C’est votre bébé qui prend le sein, mais c’est vous qui devez l’en approcher au bon moment. Vous serez ainsi plus confortable que si vous vous penchez vers lui.

Information qui donne du réconfort, de la confianceAvec votre aide, votre bébé apprendra à prendre le sein et pourra le faire presque tout seul.

Les premières semaines, c’est le fait de sentir le sein près de sa bouche qui stimule le réflexe de succion de votre bébé. Si votre bébé voit votre sein, mais n’y touche pas avec son visage, il ouvrira probablement peu la bouche. Approchez-le suffisamment de vous pour que son menton touche la peau de votre sein : ainsi, il ouvrira probablement la bouche plus facilement.

Photos : Jean-Claude Mercier

Une fois installés, vous et votre bébé êtes prêts pour la mise au sein :

  1. Lorsque son menton touche votre sein, passez doucement votre mamelon sur sa lèvre supérieure.
  2. Attendez qu’il ouvre sa bouche très grande comme pour bâiller ou comme s’il se préparait à mordre dans une grosse pomme.
  3. Au moment où sa bouche est ouverte, approchez-le rapidement du sein en poussant sur ses omoplates avec la paume de votre main :
    • sa tête est alors juste un peu inclinée vers l’arrière;
    • sa lèvre inférieure touche votre sein en premier et le mamelon est très proche de sa lèvre supérieure;
    • votre mamelon pointe vers son palais et non vers sa langue.

Les premiers jours, vous aurez peut-être besoin de recommencer quelques fois pour que votre bébé prenne bien le sein. Il refermera parfois un peu ou complètement sa bouche avant d’arriver au sein. Cela peut être douloureux pour vous. Au début, la mise au sein prendra peut-être un peu de temps. Mais avec la pratique, il apprendra et tout deviendra plus facile.

Savoir si la prise du sein est bonne

Lorsque votre bébé prend bien le sein, et pas seulement le mamelon, il a une grande partie de l’aréole dans sa bouche. Ainsi, il obtient plus facilement du lait.

Si votre bébé tète surtout le mamelon, cela peut créer des gerçures douloureuses pour vous et lui donner moins de lait. Certains bébés demandent alors à boire très souvent, ce qui irrite encore plus les mamelons. D’autres bébés se fatiguent et s’endorment sans avoir bu à leur faim.

Vous saurez que votre bébé prend bien le sein quand :

  • Sa bouche est grande ouverte.
  • Il ne prend pas uniquement le mamelon, mais une grande partie de l’aréole.
  • Ses lèvres sont retournées vers l’extérieur.
  • Sa lèvre du bas couvre une plus grande partie de l’aréole que sa lèvre du haut. Au besoin, pressez délicatement le sein pour voir ses lèvres.
  • Son menton touche votre sein et son nez est dégagé.
  • On l’entend ou on le voit avaler.

Information essentielle, à retenirSi vos mamelons deviennent douloureux, améliorez la prise du sein. Allaiter ne fait pas mal. Une bonne prise du sein est la clé d’un allaitement sans douleur!

Photo : Marie-Josée Santerre

La tétée ne devrait pas être douloureuse pour vous.

Si vous ressentez de la douleur, vous pouvez reprendre la mise au sein. Vous pouvez aussi tenter d’améliorer la prise du sein. Dans certains cas, vous pouvez abaisser doucement le menton de votre bébé pour retrousser sa lèvre inférieure une fois qu’il est au sein. Ça ne fonctionne pas et la douleur persiste? Communiquez avec une personne formée en allaitement.

Savoir si la succion de bébé est efficace

Quand la succion est efficace, on peut voir les mouvements de succion à la mâchoire. Au début de la tétée, ils sont légers et rapides. Quand le lait se met à couler, les mouvements deviennent plus lents et profonds. Vous voyez et entendez votre bébé avaler.

Si la respiration de votre bébé est bruyante pendant la tétée, il faut dégager son nez en serrant ses fesses contre vous pour rapprocher son menton de votre sein. Soyez sans crainte : il ne risque pas de s’étouffer. S’il a du mal à respirer, il lâchera le sein. Dans certains cas, il peut être nécessaire de presser légèrement sur votre sein avec votre doigt pour dégager son nez.

Briser la succion

Photos : Marie-Josée Santerre

Il est important de bien briser la succion lorsque vous enlevez votre bébé du sein pour éviter que vos mamelons ne deviennent douloureux. Pour briser la succion :

  1. Introduisez votre doigt dans le coin de sa bouche entre ses gencives, si nécessaire.
  2. Une fois la succion complètement brisée, vous pourrez dégager votre mamelon facilement.