Sevrage

L’âge du sevrage varie d’un enfant à l’autre. Qu’il soit commencé par la mère ou l’enfant, le sevrage variera selon divers facteurs : l’âge du petit et son tempérament, les sentiments de la mère et l’approche utilisée.

Donnez-vous le temps qu’il faut. Restez à l’écoute de votre enfant et demeurez flexible. Si possible, il est préférable de retarder le sevrage d’un enfant malade : il a besoin du lait de sa mère et du contact réconfortant que procure l’allaitement.

Sevrage du bébé âgé de moins de 9 mois

La production de lait cesse peu à peu, à mesure que la stimulation du sein diminue. Un sevrage graduel permet d’éviter l’engorgement et les risques de mastite. Le temps nécessaire pour l’arrêt de la production du lait varie d’une femme à l’autre. Pour celle qui désire un sevrage complet, une période de quatre semaines semble adéquate. Ce délai permet aussi à votre bébé de s’adapter au changement en douceur. Un sevrage plus rapide peut être difficile pour votre bébé et pour vous.

Commencez par remplacer une tétée par une préparation commerciale pour nourrissons enrichie de fer. Vous la donnerez au biberon ou au verre. Entre les boires, vous pouvez soulager vos seins en exprimant un peu de lait ou en le laissant tout simplement couler sous une douche chaude.

Quand vous ne ressentez plus d’engorgement, vous pouvez remplacer une autre tétée si vous le désirez. Au début, évitez de sauter deux tétées de suite. Petit à petit, vous remplacerez autant de tétées que vous le désirerez. Plusieurs femmes choisissent de conserver les tétées les plus importantes, comme celle du soir et celle du matin.

Quelques jours après la « dernière » tétée, certaines femmes ressentent un engorgement. N’hésitez pas à vous retirer du lait pour être confortable. Vous pouvez aussi remettre votre bébé au sein pour quelques minutes.

Dès 6 mois, votre bébé peut commencer à boire au verre. Il ne prendra d’abord qu’une petite quantité de lait, et c’est normal. Vous compléterez au biberon, au besoin. Offrez-lui le verre souvent. Assurez-vous qu’il boit assez de lait. En effet, le lait reste l’aliment de base pendant toute la première année de vie : il fournit à votre bébé le calcium et les protéines nécessaires à sa croissance.

Sevrage du bambin âgé de plus de 9 mois

Vous pouvez choisir de guider plus ou moins rapidement votre enfant vers le sevrage à mesure qu’il vieillit. Encouragez-le graduellement à développer d’autres façons de combler ses besoins nutritionnels et son besoin de contact. Bien des enfants perdent l’intérêt pour le sein lorsque leur besoin de succion disparaît.

Pour l’enfant plus vieux, la tétée représente bien souvent un moment de contact réconfortant. C’est pourquoi, vous pourriez intégrer d’abord d’autres moments de contact rassurants pour répondre à son besoin : prenez du temps pour le bercer, le masser, lui gratter le dos. Petit à petit, vous pourrez délaisser la tétée. À la fin, votre enfant passera plusieurs jours sans demander à téter.

À partir de l’âge de 9 mois, votre enfant pourra commencer à boire du lait homogénéisé à 3,25 % de M.G. à la place du lait maternel s’il a une alimentation équilibrée.

Voici quelques suggestions pour faciliter la transition :

  • Sans refuser le sein à votre enfant, vous pouvez décider de ne plus le lui offrir.
  • Retardez les tétées s’il n’est pas trop impatient. Cela contribuera à les espacer et à en diminuer le nombre.
  • Offrez-lui une collation nutritive.
  • Changez-lui les idées : proposez un jeu ou une activité stimulante.
  • Raccourcissez la durée des tétées.
  • Changez vos habitudes quotidiennes. Par exemple, ne vous assoyez pas dans le fauteuil que l’enfant associe à la tétée.

Consultez un organisme communautaire en allaitement, au besoin.


Sevrage : Arrêt progressif de l’allaitement.

Mastite : Inflammation du sein. Peut être aussi une infection.