Apprentissage de la propreté

Information essentielle, à retenirL’âge de la propreté varie beaucoup d’un enfant à l’autre.

Photo : Martine Rheault

L’apprentissage de la propreté débute en général autour de l’âge de 2 ans. La plupart des enfants sont propres pour les selles et l’urine le jour entre 2 et 4 ans.

L’apprentissage prend en moyenne de 3 à 6 mois. Nous vous recommandons de ne pas vous fixer d’échéance. Tant que l’enfant n’est pas prêt, il est inutile de le forcer.

Le contrôle des urines la nuit peut survenir plusieurs mois ou même plusieurs années plus tard.

Les conditions nécessaires à l’apprentissage de la propreté apparaissent entre 18 mois et 3 ans. Voici quelques signes indiquant que votre enfant pourrait être prêt pour ce nouvel apprentissage :

  • Votre enfant peut marcher jusqu’à son petit pot.
  • Il commence à pouvoir se déshabiller seul (il peut descendre son pantalon).
  • Sa couche reste sèche plusieurs heures.
  • Il comprend les consignes simples comme « va porter ceci à papa ».
  • Il peut exprimer ses besoins avec des mots comme « veux du lait », et bientôt il pourra dire « envie pipi! ».
  • Il est fier d’être capable de faire des activités tout seul.

Voici comment vous pouvez faciliter l’apprentissage de la propreté de votre enfant :

  • Préparez-le, peu à peu, en l’habituant aux gestes et aux mots liés à l’élimination : « caca, pipi, pot, toilette ».
  • Invitez-le à vous imiter. Comme il apprend à parler en vous copiant, votre enfant voudra vous imiter pour faire ses besoins. Déposez son pot près de la toilette en l’encourageant à faire comme vous. Lorsqu’il sera prêt, il voudra faire comme papa et maman.
  • Utilisez le petit pot plutôt que la toilette pendant les premières étapes, parce que votre enfant s’y sentira plus en sécurité et plus stable.
  • Veillez à ce qu’il soit bien installé sur son pot, les pieds posés au sol. S’il est assis plus haut, apportez-lui un petit banc pour qu’il pose ses pieds et qu’il relaxe.
  • Au départ, invitez votre enfant à s’asseoir sur le petit pot tout habillé, puis à nouveau, une fois la couche mouillée enlevée.
  • Plus tard, amenez votre enfant à s’asseoir sur le petit pot à des heures fixes dans la journée (ex. : après le réveil, après les repas ou les collations et avant les siestes et le coucher ou le bain) afin d’établir une routine.
  • Félicitez votre enfant chaque fois qu’il démontre son intérêt à s’asseoir sur le petit pot.
  • Passez à la culotte d’entraînement ou de coton une fois que votre enfant aura utilisé le petit pot régulièrement pour quelques jours.
  • Ne vous découragez pas des accidents dans les culottes : ils sont inévitables et font partie de l’apprentissage.
  • Encouragez les efforts et évitez de punir votre enfant s'il s'échappe.

Information qui donne du réconfort, de la confianceIl est important de respecter le rythme de votre enfant afin que cette importante étape de développement soit vécue de façon positive. Ne tentez jamais de mettre votre enfant propre avant qu’il ne soit prêt physiquement et émotivement. Faites-lui confiance.

Un jour ou l’autre, votre enfant sentira l’envie d’aller sur le pot. Rien ne presse. Ce sera d’ailleurs plus facile en l’absence de stress.

Il n’est pas souhaitable de commencer cet apprentissage à un moment stressant de la vie de l’enfant : un déménagement, un changement de gardienne ou à l’arrivée d’un autre bébé.