Baby blues

Information essentielle, à retenir Des changements hormonaux et la fatigue sont à l’origine du baby blues.

Photo : iStockphoto

Après la naissance de votre bébé, il est normal d’avoir des sautes d’humeur et de pleurer plus souvent qu’à l’habitude. Beaucoup de nouvelles mères traversent une période de déprime passagère, qu’on appelle le baby blues.

Le baby blues survient dans les jours suivant la naissance du bébé et peut durer de quelques jours à environ deux semaines. Des changements hormonaux et la fatigue sont à l’origine de cette déprime passagère.

Pour vous sentir mieux durant cette période, vous pouvez :

  • demander un peu plus d’aide et de soutien à vos proches;
  • vous permettre des pauses et des siestes pour vous reposer;
  • parler de ce que vous ressentez;
  • prendre soin de vous;
  • échanger avec d’autres parents;
  • savourer les contacts peau à peau avec votre bébé;
  • laisser couler les larmes sans trop chercher à comprendre ou à contrôler. C’est normal!

Si cette déprime passagère se poursuit plus de deux semaines ou si vous vous sentez de plus en plus triste ou irritable, il est possible que vous viviez une dépression.

En tout temps, vous pouvez contacter Info-Santé ou Info-Social en composant le 811.