Prévenir les noyades

Un enfant peut se noyer en quelques secondes, même dans un endroit contenant très peu d’eau, comme une baignoire. C’est pourquoi il est recommandé de ne jamais laisser un enfant dans une baignoire, une piscine ou un plan d’eau naturel sans la surveillance d’un adulte. Cette précaution s’applique également pour les piscines gonflables et les pataugeoires.

Les manœuvres de réanimation cardiorespiratoire (RCR) sont efficaces dans 90 % des cas chez les enfants. Il est donc utile pour les parents de connaître ces manœuvres afin de pouvoir les appliquer au besoin.

Baignoire

Les noyades dans une baignoire surviennent lorsque l’enfant glisse ou perd l’équilibre. Les sièges de baignoire et les anneaux pour nourrissons ne sont pas efficaces pour prévenir ce type de problème. Ils peuvent même augmenter les risques de noyade en incitant les parents à laisser l’enfant seul dans la baignoire quelques instants, ce qui est contre-indiqué.

Pour en savoir plus sur la sécurité et les soins pendant le bain, consultez Donner le bain.

Piscine

Dans une piscine, les noyades et quasi-noyades surviennent le plus souvent en dehors des heures de baignade, après une chute accidentelle dans l’eau. Souvent, ce type d’incident arrive parce qu’un enfant de la maisonnée ou du voisinage a eu accès à la piscine sans la présence d’un adulte.

Il est donc important d’entourer la piscine d’une clôture ou d’une barrière qui l’isole du patio ou de la terrasse, de la maison et du terrain. Ceci empêchera les enfants d’y accéder.

La clôture (ou la barrière) doit être infranchissable par un enfant et être d’une hauteur minimale de 1,2 m (environ 4 pi). La porte de la clôture (ou de la barrière) doit s’ouvrir de l’intérieur, du côté de la piscine. Cette porte doit être munie d’un loquet de sécurité qui s’enclenche de façon automatique et de charnières à ressort lui permettant de se refermer toute seule.

Pour connaître les mesures permettant de sécuriser chaque type de piscine (hors terre, creusée ou gonflable), communiquez avec votre municipalité.

La Société de sauvetage offre gratuitement des conseils et des inspections de courtoisie sur l’aménagement sécuritaire d’une piscine résidentielle. Vous pouvez en bénéficier en contactant cet organisme au 1 800 265-3093 ou au 514 252-3100, ou encore en visitant le site Internet www.sauvetage.qc.ca.

Information essentielle, à retenir Au bord des lacs et des rivières, votre enfant doit être constamment surveillé, car il pourrait s’éloigner en un clin d’œil.

Photo : France Laliberté

De plus, la formation Prévenir la noyade chez soi, donnée par la Société de sauvetage, permet d’acquérir les connaissances pour réagir adéquatement en situation d’urgence.

Jardin d’eau

Puisqu’un enfant peut se noyer dans de 2,5 à 5 cm (de 1 à 2 po) d’eau, il faut aussi se méfier des bassins peu profonds, comme les jardins d’eau des aménagements paysagers.

Plan d’eau naturel

Les abords des lacs et rivières exigent aussi une surveillance particulière. Quand vous allez sur l’eau, enfilez toujours un gilet de sauvetage. Assurez-vous que les enfants et les autres personnes qui vous accompagnent en portent un aussi. Attachez adéquatement les gilets. Si l’embarcation se renverse, cette précaution pourrait vous sauver la vie, à vous et à ceux qui vous accompagnent.