Changements physiques

La grossesse est un temps de grands changements pour votre corps. Plusieurs de ces changements se produisent sans que vous vous en rendiez compte, tandis que d’autres peuvent vous causer des désagréments.

Cœur et vaisseaux sanguins

Pendant la grossesse, votre pouls peut augmenter d’environ 10 battements par minute, et le volume de votre sang de 40 à 45 % pour combler les besoins du fœtus. Votre cœur se déplace légèrement dans votre cage thoracique à mesure que l’utérus prend de l’expansion.

Chez certaines femmes, l’augmentation du volume de sang et la pression causée par l’utérus peuvent causer des varices. Les varices sont des veines dilatées, où la circulation du sang est difficile. Elles se trouvent principalement sur les jambes, l’anus, la vulve et le vagin.

Certains moyens de prévention peuvent aider à contrer l’apparition des varices aux jambes :

  • Élever les jambes.
  • Se coucher sur le côté gauche.
  • Faire de l’activité physique.
  • Éviter les longues périodes assises ou debout.
  • Porter des bas de compression.

Poumons

Plusieurs femmes enceintes sont plus conscientes de leur respiration et peuvent avoir de la difficulté à respirer en fin de grossesse, même au repos.

Peau

Les variations des hormones de la grossesse stimulent la peau et le cuir chevelu et entraînent des changements chez plusieurs femmes. Ces modifications à la peau ne doivent pas vous inquiéter. La majorité diminue ou se résorbe dans les mois suivant la naissance du bébé.

Une hyperpigmentation (la peau devient plus foncée) se remarque chez la majorité des femmes enceintes. L’hyperpigmentation est surtout localisée sur une mince ligne foncée entre le nombril et le pubis. Elle peut aussi être présente sur les aréoles des seins (zones plus foncées qui entourent le mamelon), le périnée, l’anus, le cou, les aisselles et la peau autour du nombril.

Le masque de grossesse est aussi une conséquence de l’hyperpigmentation. Il s’agit de marques brunes qui apparaissent sur le visage.

L’hyperpigmentation et le masque de grossesse s’atténuent après l’accouchement, pour disparaître habituellement dans l’année suivant la naissance du bébé.

La stimulation de la peau par les hormones peut aussi entraîner la formation d’acrochordons (« tétines »), de petits amas de peau bénins qui sont plus fréquents dans les plis de la peau, comme dans le cou et les aisselles.

Certaines femmes peuvent voir apparaître des angiomes entre le deuxième et le cinquième mois de la grossesse. Il s’agit de petits vaisseaux sanguins qui forment de petites plaques rouges sur la peau. La majorité des angiomes disparaîtront d’eux-mêmes dans les trois mois suivant l’accouchement.

Certaines femmes ont aussi un peu d’acné, qui disparaîtra après la grossesse.

Des vergetures peuvent aussi être présentes lors de la grossesse. Elles apparaissent habituellement vers la seconde moitié de la grossesse, principalement sur les régions du ventre, des seins et des cuisses, mais sont aussi observées sous les aisselles, dans le bas du dos, sur les fesses et les bras. Les vergetures ont initialement une teinte rosée ou violacée et deviennent ensuite moins apparentes au fil du temps.

Même s’il n’y a pas de moyen de prévention ou de traitement reconnu comme efficace pour les vergetures, le mouvement de massage qui accompagne l’application d’une crème hydratante pourrait aider légèrement à atténuer leur présence. Mais les ingrédients eux-mêmes des crèmes hydratantes auraient peu d’effet.

Cheveux

La pousse des cheveux et des poils peut aussi être modifiée. Certaines femmes ont une plus grande quantité de poils sur leur corps et la chevelure peut être plus fournie. Après l’accouchement, certaines femmes remarqueront une chute de cheveux plus abondante qu’à l’habitude.

Vessie et reins

Au début de la grossesse, le fonctionnement de la vessie est modifié, ce qui peut causer des envies d’uriner pressantes ou plus fréquentes. Ces mêmes sensations peuvent aussi se présenter plus tard dans la grossesse, lorsque l’utérus prend de l’expansion et que la tête du bébé exerce une pression sur la vessie.

Pendant la grossesse, les reins augmentent de volume. Il est probable que vous ayez envie d’uriner plus souvent la nuit. Pendant la journée, votre corps a tendance à accumuler de l’eau dans vos tissus, mais lorsque vous vous couchez, ces réserves d’eau sont acheminées vers les reins, et vous avez – encore! – envie d’uriner.

Seins

Vos seins peuvent être plus sensibles et prendre du volume. Les veines bleues qui sillonnent la surface de votre peau pourraient aussi devenir plus apparentes. Vos mamelons et vos aréoles se préparent à l’allaitement en grossissant légèrement. Ils peuvent aussi devenir plus foncés. De petites bosses surélevées se forment sur l’aréole. Ces bosses sont des glandes qui produisent une huile qui aidera à maintenir l’hydratation de votre peau et à la protéger pendant la période d’allaitement.

À partir de 16 semaines de grossesse, les seins commencent à produire le premier aliment dont votre bébé se nourrira après sa naissance : le colostrum. Chez certaines femmes, le colostrum peut même s’écouler durant la grossesse, et c’est normal.

Utérus

Avant la grossesse, l’utérus est de la taille d’une petite poire. Au fur et à mesure que la grossesse avance, l’utérus prend de l’expansion pour répondre aux besoins du fœtus. Il change de forme et de position dans votre ventre.

Estomac et intestins

La digestion est souvent ralentie pendant la grossesse à cause des changements hormonaux. Ceci peut causer du reflux dans l’œsophage ou de la constipation.

Démarche

Le poids croissant de l’utérus entraîne des changements de posture et déplace votre centre de gravité vers l’avant. C’est pourquoi la démarche de certaines femmes enceintes peut être différente de ce qu’elle est habituellement.

Croissance du bébé dans l’utérus

Croissance du bébé dans l’utérus

Prise de poids

Toutes les femmes enceintes prennent du poids. C’est normal et même souhaitable. Si vous avez une saine alimentation, que vous mangez selon votre appétit et que vous êtes physiquement active, vous devriez prendre le poids nécessaire pour vous et votre bébé.

La prise de poids peut varier grandement d’une femme à l’autre; elle dépend aussi du poids avant la grossesse.

Ainsi,

  • les femmes qui ont un poids santé avant de devenir enceintes peuvent s’attendre à prendre entre 11,5 et 16 kg, c’est-à-dire entre 25 et 35 livres;
  • les femmes qui portent plus d’un bébé (ex. : jumeaux, triplés) prendront plus de poids que les autres;
  • les femmes qui ont un surpoids avant la grossesse et celles qui ont un poids inférieur à leur poids santé peuvent demander conseil à leur professionnel de la santé ou à une nutritionniste pour tirer le maximum de leur alimentation.

Au début de la grossesse, la prise de poids varie d’une femme à l’autre. Ainsi, certaines femmes prennent du poids alors que d’autres en perdent. Les femmes qui souffrent de nausées peuvent avoir moins d’appétit ou, au contraire, en avoir plus (voir Nausées et vomissements). Ne vous inquiétez pas si vous prenez plus ou moins de poids en début de grossesse, car la prise de poids s’ajuste en général par la suite.

Pendant la grossesse, votre poids augmentera graduellement et selon un rythme unique à vous. Après la naissance, la perte de poids se fera graduellement, et de façon différente d’une personne et d’une grossesse à l’autre.

Répartition du gain de poids pendant la grossesse, à 40 semaines, chez une femme qui aurait pris 12,5 kg, c’est-à-dire 27 ½ lb

Gain total : 12,5 kg (27 1/2 lb). Réserves maternelles de graisse : 3345 g (7 1/4 lb) 27 %. Utérus : 970 g (2 lb) 6 %. Liquide amniotique : 800 g (1 3/4 lb) 6 %. Liquides extravasculaires : 1480 g (3 1/4 lb) 12 %. Seins : 405 g (1 lb) 3 %. Placenta : 650 g (1 1/2 lb) 5 %. Bébé : 3400 g (7 1/2 lb) 27 %. Sang : 1450 g (3 1/4 lb) 12 %.


Œsophage : Conduit qui amène la nourriture de la bouche à l’estomac.