Malaises de grossesse

Information essentielle, à retenirSi vous n’êtes pas soulagée en suivant ces conseils, si votre état se détériore ou si vous avez des inquiétudes, n’hésitez pas à consulter rapidement votre professionnel de la santé.

Votre corps se transforme tout au long de la grossesse (voir Changements physiques). Ces changements amènent parfois des inconforts et des malaises qui sont généralement sans danger, mais certains peuvent être difficiles à supporter.

Les tableaux qui suivent présentent certains malaises de grossesse, ainsi que des conseils pour les soulager.

Fatigue

Description Quelques suggestions
  • Quand :
    • fréquente dès le début de la grossesse jusqu’à la fin du 1er trimestre;
    • peut réapparaître au 3e trimestre.
  • Causes probables :
    • changements hormonaux;
    • mauvaise qualité du sommeil causée par :
    • diminution de l’apport alimentaire due aux nausées et aux vomissements;
    • apport insuffisant en fer;
    • diminution de la consommation habituelle de caféine;
    • hydratation insuffisante.

Vous pouvez, si c’est possible :

  • prévoir des nuits plus longues (8-10 heures) ou faire des siestes;
  • soulager les problèmes qui nuisent à la qualité de votre sommeil;
  • adapter votre alimentation en fonction de vos nausées (voir Nausées et vomissements);
  • augmenter votre apport en fer (voir Fer);
  • augmenter la quantité d’eau que vous buvez tous les jours (voir Boissons);
  • demander du soutien pour vos activités quotidiennes.
Ça ne va pas mieux?
  • Consultez un professionnel de la santé.

Nausées et vomissements

Description Quelques suggestions
  • Quand :
    • débutent généralement entre 3 et 8 semaines de grossesse;
    • sont souvent plus importants autour de la semaine 8;
    • sont rares après 20 semaines.
  • Fréquence :
    • nausées : 75 % des femmes enceintes;
    • vomissements : 50 % des femmes enceintes.
  • Causes probables : les changements hormonaux.

Vous pouvez, si c’est possible :

  • manger légèrement avant de vous lever le matin (ex. : des biscottes, des craquelins ou du pain grillé);
  • sortir lentement du lit;
  • essayer de vous reposer pendant la journée;
  • éviter de rester longtemps sans manger;
  • manger plus souvent et en plus petites quantités (plusieurs petits repas et collations);
  • ajuster votre alimentation :
    • manger des aliments que vous tolérez et dont vous avez envie,
    • éviter les odeurs fortes et les textures d’aliments qui vous incommodent,
    • manger des aliments froids et/ou sous forme liquide;
  • boire entre les repas plutôt que pendant les repas;
  • vous informer au sujet de l’acupression;
  • demander conseil à votre pharmacien pour savoir si un produit pourrait vous soulager.
Ça ne va pas mieux?

Consultez votre professionnel de la santé si :

  • les nausées ou les vomissements interfèrent avec vos activités;
  • vous perdez du poids.

Consultez rapidement :

  • si vous présentez des signes de déshydratation : sensation de soif; sécheresse de la bouche, des lèvres, du nez; moins d’urine que d’habitude, urine foncée; étourdissement et faiblesse;
  • en cas de vomissements importants et persistants.

Crampes dans les jambes

Description Quelques suggestions
  • Quand : durant la deuxième moitié de la grossesse.
  • Fréquence : plus de 50 % des femmes enceintes.
  • Cause probable : une accumulation d’acides (lactique et pyruvique) dans les muscles des jambes. Cette accumulation provoque des crampes involontaires très douloureuses mais sans danger.
  • Particularité : elles se produisent surtout la nuit.

Quand vous avez une crampe, vous pouvez :

  • étirer votre jambe en relevant les orteils vers le haut;
  • masser les muscles douloureux;
  • vous lever du lit;
  • marcher.

Ne vous inquiétez pas si vous ressentez de l'inconfort ou un peu de douleur le lendemain. Cette douleur est sans gravité.

Ça ne va pas mieux?

Consultez votre professionnel de la santé.

Consultez rapidement si une douleur importante persiste plus d’une heure et est accompagnée de rougeur et d’enflure.

Brûlures d’estomac et reflux

Description Quelques suggestions
  • Quand : dès le début de la grossesse. Les symptômes peuvent augmenter à mesure que la grossesse avance.
  • Cause possible : les changements hormonaux de la grossesse ralentissent la digestion, ce qui occasionne un reflux des liquides de l’estomac dans l’œsophage.

Vous pouvez :

  • éviter de boire ou de manger avant de vous coucher;
  • dormir la tête surélevée;
  • porter des vêtements amples;
  • manger en position assise;
  • adapter votre alimentation :
    • manger plus souvent et en plus petites quantités (petits repas et collations),
    • manger des aliments protéinés à chaque repas (voir Aliments protéinés),
    • diminuer votre consommation d’aliments riches en gras,
    • diminuer votre consommation d’agrumes, de tomates (et de produits de tomates) et d’épices, si ces aliments vous incommodent,
    • diminuer votre consommation de caféine (voir Café et boissons contenant de la caféine),
    • boire entre les repas plutôt qu’au moment des repas;
  • demander conseil à votre pharmacien pour savoir si un produit pourrait vous soulager.
Ça ne va pas mieux?

Consultez le professionnel de la santé qui suit votre grossesse si :

  • les symptômes persistent;
  • vos symptômes sont accompagnés de fièvre, de nausées et de vomissements ou de maux de tête importants.

Constipation

Description Quelques suggestions
  • Quand : surtout aux 2e et 3e trimestres.
  • Fréquence : jusqu’à 40 % des femmes enceintes.
  • Causes probables :
    • les changements hormonaux de la grossesse, qui ralentissent la digestion;
    • les suppléments de fer;
    • l’utérus plus gros, qui exerce une pression sur l’intestin.
  • Augmentez graduellement votre consommation d’aliments riches en fibres :
    • aliments à grains entiers;
    • légumes et fruits (frais, séchés, congelés ou en conserve);
    • légumineuses, noix et graines.
  • Augmentez la quantité d’eau que vous buvez tous les jours (voir Boissons).
  • Faites régulièrement des activités physiques (voir Activités physiques).
  • Allez à la toilette dès que le besoin se fait sentir.
  • Si vous avez des hémorroïdes qui causent de la douleur lorsque vous allez à la selle, voir Hémorroïdes.
Ça ne va pas mieux?

Vous pouvez :

  • consulter un pharmacien ou un autre professionnel de la santé, qui pourra vous conseiller des suppléments de fibres alimentaires ou du psyllium. Pour ne pas aggraver la constipation, il est important de boire beaucoup de liquide lorsque vous prenez ces suppléments;
  • consulter votre professionnel de la santé si la constipation persiste ou s’aggrave.

Hémorroïdes

Description Quelques suggestions
  • Quand : surtout aux 2e et 3e trimestres.
  • Fréquence : de 30 % à 40 % des femmes enceintes.
  • Causes probables :
    • l’utérus plus gros exerce une pression sur les veines près de l’anus, ce qui les fait gonfler;
    • la constipation peut aggraver les symptômes.
  • Vous pouvez prendre des bains de siège.
  • Si vous souffrez également de constipation, appliquez les recommandations présentées pour la constipation.
  • Si vous avez de la douleur, votre pharmacien pourra vous conseiller un produit pour vous soulager.
Ça ne va pas mieux?
  • Consultez un médecin ou le professionnel de la santé qui suit votre grossesse.

Varices et enflure

Description Quelques suggestions
  • Causes probables :
    • l’augmentation du volume de sang et la pression causée par l’utérus;
    • la circulation difficile du sang, qui peut entraîner une accumulation de liquide dans les jambes.
  • Particularités : les varices sont surtout présentes sur les jambes, la vulve, le vagin et l’anus.

Vous pouvez :

  • élever les jambes lorsque possible;
  • dormir sur le côté gauche;
  • faire régulièrement de l’activité physique (voir Activités physiques);
  • éviter d’être assise ou debout, immobile, pour de longues périodes;
  • porter des bas de compression.

Les varices situées sur l’anus sont des hémorroïdes. Des conseils pour les traiter sont présentés ci-dessus (voir Hémorroïdes).

    Ça ne va pas mieux?
    • Consultez votre professionnel de la santé.

    Engourdissements et douleurs aux mains

    Description Quelques suggestions
    • Quand : aux 2e et 3e trimestres.
    • Fréquence : environ 33 % des femmes enceintes.
    • Causes probables : la rétention des liquides dans le corps (œdème ou enflure), ce qui cause un gonflement qui comprime le nerf médian au niveau du poignet.
    • Particularités :
      • touchent souvent les deux mains;
      • surviennent principalement la nuit;
      • disparaissent après l’accouchement.
    • Vous pouvez essayer une orthèse ou un protecteur de poignet comme ceux qu’on utilise pour faire du patin à roues alignées. Portez-les pendant que vous ressentez de la douleur ou un engourdissement, quelques heures par jour ou encore durant la nuit. Au besoin, un pharmacien ou un autre professionnel de la santé pourra vous conseiller.
    Ça ne va pas mieux?

    Consultez votre médecin si :

    • vous ressentez une faiblesse de la main;
    • les problèmes continuent après l’accouchement.

    Mal de dos

    Description Quelques suggestions
    • Fréquence : environ 50 % des femmes enceintes.
    • Causes probables :
      • la lordose, c’est-à-dire la courbure de la colonne vertébrale vers l’avant, entraînée par le poids du ventre;
      • l’hyperlaxité des ligaments, c'est-à-dire un relâchement des ligaments (voir Ligaments et articulations).

    La pratique d’activités physiques variées sur une base régulière peut aider à soulager les maux de dos pendant la grossesse (voir Activités physiques). Par exemple, vous pouvez faire :

    Vous pouvez aussi :

    • porter des souliers ayant un bon support;
    • garder le dos droit et plier les genoux lorsque vous soulevez des objets;
    • placer une planche sous votre matelas s’il est trop mou;
    • vous asseoir sur des chaises ayant un bon support pour le dos ou installer un petit coussin;
    • dormir sur le côté, avec un oreiller entre les genoux pour améliorer le support.
    Ça ne va pas mieux?
    • Si la douleur persiste, augmente ou descend dans les jambes, consultez votre professionnel de la santé.
    • Si vous êtes à la fin de la grossesse et que vous ressentez une douleur au dos, qu’elle s’étend vers le ventre ou qu’elle apparaît et disparaît de façon régulière, il se peut que ce soit les premières contractions du travail (voir Contractions).

    Gingivite de grossesse

    Description Quelques suggestions
    • Quand : à partir du 2e mois de grossesse.
    • Fréquence : jusqu’à 100 % des femmes enceintes.
    • Causes probables : les changements hormonaux rendent les gencives plus sensibles, c’est-à-dire qu’elles peuvent être enflées ou saigner plus facilement.

    Pour prévenir l’augmentation de l’enflure et des saignements, vous pouvez :

    • vous brosser les dents au moins deux fois par jour;
    • utiliser la soie dentaire tous les jours. Rassurez-vous, il est normal que les gencives saignent plus au moment de passer la soie.

    En général, l’enflure et les saignements diminuent environ un mois après l’accouchement.

    Ça ne va pas mieux?
    • Au besoin, consultez un dentiste.

    Acupression : Méthode qui consiste à exercer une pression sur un point précis du corps afin de diminuer différents symptômes.

    Œsophage : Conduit qui amène la nourriture de la bouche à l’estomac.

    Travail : Processus par lequel le bébé passe de l’utérus au monde extérieur, grâce notamment aux contractions utérines.