Premier stade: ouverture du col de l’utérus

Information qui donne du réconfort, de la confianceFaites-vous confiance et n’hésitez pas à demander ce dont vous avez besoin à la personne qui vous accompagne ou encore aux professionnels de la santé qui prennent soin de vous.

 

Le premier stade du travail est la période pendant laquelle vos contractions commencent à être régulières. Ces contractions permettront au col de l’utérus de se dilater complètement, jusqu’à ce que l’ouverture ait atteint 10 cm.

Progression du travail

Phase de début ou « phase de latence »

Avant d’arriver à l’étape du travail proprement dite, vous pouvez avoir des contractions sans savoir comment se déroulera la suite des événements. Est-ce le début ou une fausse alarme?

Au début, les contractions sont de faible intensité; vous pouvez même parler pendant une contraction. Souvent, elles sont irrégulières et ne durent pas très longtemps. Essayez de rester calme et n’oubliez pas de dormir et de manger. Vous pouvez prendre un bain ou une douche si vous le voulez. Profitez de ce moment pour apprivoiser ce qui se passe en vous.

C’est une période qui peut durer plus ou moins longtemps et pendant laquelle vous devez être patiente. Ce n’est pas encore le moment d’aller à l’hôpital, sauf si vous avez perdu vos eaux ou si vous ne sentez plus votre bébé bouger.

Si vos contractions diminuent d’intensité ou même qu’elles arrêtent, on parle alors de « faux travail ». Quelque chose se passe en vous, mais ce n’est encore qu’un travail « préparatoire », c’est-à-dire qu’il fait « mûrir » le col de l’utérus.

Si, par contre, vos contractions deviennent régulières (ex. : toutes les 5 minutes) et qu’elles deviennent de plus en plus rapprochées, douloureuses et longues (de 30 à 60 secondes), cela peut signifier que vous venez de traverser la phase de latence.

Travail actif

Il arrive un moment où vous sentez que le travail progresse. Les contractions sont douloureuses et elles se rapprochent, se prolongent et s’intensifient. On parle alors de la phase de travail actif : le col est aminci et il est ouvert (ou dilaté) d’environ 3 à 5 cm.

Puis, la force des contractions augmente graduellement et le col s’ouvre progressivement jusqu’à 10 cm (dilatation complète). À 8 ou 9 cm, les contractions sont souvent très douloureuses. Elles sont à leur plus haute intensité juste avant la dilatation complète de 10 cm. On compare cette période à une tempête. Il se peut que vous viviez beaucoup d’émotions fortes, ou encore que vous ayez envie de crier. Vous pouvez avoir l’impression de perdre le contrôle et que ça ne finira jamais. C’est normal. Essayez plutôt de vous abandonner au travail, de bien respirer, de visualiser votre bébé qui commence à descendre et de garder contact avec lui.