Séjour au lieu de naissance

Information qui donne du réconfort, de la confianceLe séjour au lieu de naissance est un moment unique pour vous habituer à votre bébé et pour apprendre à en prendre soin. Profitez-en bien!

Information essentielle, à retenirSi vous quittez le lieu de naissance en auto, il est obligatoire d’avoir un siège d’auto pour transporter votre bébé (voir Se déplacer en sécurité : siège d’auto).

Photo : Dominique Belley

Le séjour à l’hôpital est d’environ 24 à 36 heures après un accouchement vaginal et d’environ 36 à 48 heures après une césarienne. En maison de naissance, il dure environ 24 heures. Cette durée peut être plus ou moins longue selon l’état de santé de la mère et du bébé.

La plupart des hôpitaux encouragent la cohabitation, qui permet aux parents de garder bébé avec eux dans la chambre d’hôpital. Vous pourrez en profiter pour découvrir votre bébé et vous habituer à en prendre soin, en sachant qu’en cas de besoin, une infirmière peut vous guider.

De plus, la cohabitation permet de nourrir votre bébé à la demande. Si vous allaitez, ces premières heures sont précieuses pour démarrer la production de lait (voir Les gestes qui facilitent l’allaitement).

Si vous recevez des visiteurs, assurez-vous que lorsqu’ils viennent vous voir, ils ne sont pas malades et n’ont pas d’infection comme le rhume ou l’herpès buccal (aussi appelé « feu sauvage »).

Plusieurs lieux de naissance vous offrent de rencontrer un conseiller en vaccination pendant votre séjour. Son rôle est de vous accompagner dans votre réflexion sur la vaccination de votre enfant. Si cette rencontre ne vous est pas proposée d’emblée, n’hésitez pas à discuter de vos questions sur la vaccination avec votre professionnel de la santé (voir Vaccination).

Pendant votre séjour, vous devrez remplir les documents relatifs à la naissance de votre enfant.

Soins à votre nouveau-né

Durant votre séjour au lieu de naissance, les infirmières, médecins ou sages-femmes vont donner des soins à votre bébé pour assurer son bien-être et pour prévenir ou dépister des problèmes de santé.

Si quelque chose vous préoccupe ou si vous avez des questions sur les soins donnés à votre bébé, n’hésitez pas à en parler à ces professionnels de la santé.

Interventions en prévention

Dans les heures qui suivent l’accouchement, on proposera de donner une injection de vitamine K à votre nouveau-né afin de prévenir des saignements. Ceux-ci sont rares, mais ils peuvent être sévères et sont parfois mortels.

On proposera aussi d’appliquer un onguent antibiotique dans les yeux de votre nouveau-né pour prévenir certaines infections graves.

Examen physique

Au cours de votre séjour au lieu de naissance, un professionnel fera aussi un examen physique complet de votre nouveau-né pour vérifier son état de santé et détecter les problèmes possibles.

Dépistage sanguin

Dès les premiers jours de vie de votre bébé, on vous proposera qu’un dépistage sanguin soit fait. Pour cela, quelques gouttes de sang seront prises à son talon.

Le dépistage a pour but de détecter des maladies rares et souvent non-apparentes à la naissance mais qui ont des conséquences importantes pour la santé d’un enfant. Si un enfant est atteint de l’une de ces maladies, le traitement doit être commencé le plus tôt possible, avant que des symptômes apparaissent. Ainsi, le dépistage précoce permet d’éviter ou d’atténuer des complications graves et permanentes.

Pour la grande majorité des enfants, les résultats du dépistage sont normaux, et les parents ne reçoivent donc pas d’appel. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles!

Si le prélèvement révèle un résultat anormal, on vous contactera et on vous dirigera vers un centre spécialisé, pour des analyses complémentaires. Si ces analyses confirment le diagnostic, on vous proposera un suivi et un traitement appropriés.

Pour plus d’information sur le dépistage, consultez les sites suivants : msss.gouv.qc.ca/professionnels/perinatalite/depistage-neonatal/ et www.chudequebec.ca/professionnels-de-la-sante/programme-de-dns/programme-de-depistage-neonatal-sanguin.aspx.