Prévenir les empoisonnements

Chaque année, plusieurs milliers d’enfants de 1 à 5 ans s’empoisonnent au Québec. Ils ont avalé un produit toxique, ils en ont reçu dans les yeux ou sur la peau, ou ils en ont respiré les vapeurs.

Ces produits se trouvent partout. Vous en avez dans les armoires de la cuisine, dans la salle de bain, dans la chambre à coucher, dans le garage et même dans votre sac à main.

Plusieurs produits et végétaux courants peuvent être toxiques pour les enfants, comme les vitamines, les médicaments, les produits de nettoyage, les combustibles, les plantes, les champignons de pelouse, les pesticides, ainsi que les produits d’hygiène personnelle, d’entretien pour la voiture et de rénovation.

Le Centre antipoison du Québec est un service d’urgence accessible 24 heures par jour, par téléphone. Si votre enfant a avalé un produit toxique ou en a respiré ou reçu dans les yeux ou sur la peau, on vous conseillera sur les soins à lui donner (voir Empoisonnement et contact avec des produits dangereux).

Par ailleurs, le Centre antipoison du Québec a publié plusieurs dépliants sur la prévention des intoxications. Vous pouvez les consulter sur leur site Web.

Centre antipoison du Québec
www.ciusss-capitalenationale.gouv.qc.ca/nos-services/en-cas-durgence/centre-antipoison-du-quebec
1 800 463-5060

Médicaments et produits toxiques

Voici d’excellentes façons de prévenir les empoisonnements :

  • Gardez les produits toxiques et les médicaments hors de la vue et de la portée des enfants.
  • Rangez ces produits dans des armoires ou des tiroirs munis de loquets de sécurité ou dans des endroits inaccessibles aux enfants.
  • Conservez ces produits dans leur contenant d’origine.
  • Ne transvidez pas des produits dangereux dans des contenants pour aliments (ex. : essence dans une bouteille d’eau).

D’autres mesures simples peuvent réduire le risque d’empoisonnement chez les enfants :

  • Éloignez d’eux les cendriers et les verres de boissons alcoolisées.
  • Pour éviter une surdose de médicaments, lisez attentivement le mode d’emploi avant d’en donner à votre enfant et mesurez bien la quantité. Au besoin, consultez votre pharmacien.
  • À l’achat de médicaments et de produits dangereux, choisissez des contenants munis d’un bouchon de sécurité, même si ce type de bouchon n’est pas efficace à 100 %.
  • Ne laissez jamais un médicament sur la table à langer ou près du lit de votre bébé.
  • Lorsque vous êtes en visite, faites une inspection rapide des lieux afin d’assurer la sécurité de votre enfant.

Plantes

De nombreuses plantes d’intérieur ou d’extérieur ont des feuilles et des fruits toxiques qui peuvent causer des malaises : irritation de la peau, enflure, difficulté à avaler, sécheresse de la bouche, diarrhée, vomissements, hallucinations.

Pour prévenir l’exposition aux plantes toxiques, il est conseillé de vérifier si des plantes d’intérieur et d’extérieur présentes dans l’environnement de votre enfant sont toxiques. Dès que votre enfant rampe ou marche, vous devez garder ces plantes hors de sa portée.

Pour faciliter l’identification des plantes, il est suggéré de les conserver dans leur contenant d’origine. Si vous ne connaissez pas le nom de vos plantes, sollicitez l’aide d’un centre-jardin ou d’un fleuriste. Prendre des photographies peut être utile à l’identification.

Champignons de pelouse

Longtemps considéré comme inoffensif, le champignon de pelouse est maintenant une source d’empoisonnement de plus en plus fréquente. Le champignon de pelouse peut causer des dommages importants au foie et au système digestif de l’enfant.

Pour prévenir les empoisonnements causés par les champignons de pelouse, il est conseillé qu’ils soient cueillis ou détruits avant que les enfants n’y aient accès. Puisque leur croissance est rapide, il faut être vigilant et surveiller fréquemment leur apparition.