Premières dents

Illustration : Bertrand Lachance

 

Information essentielle, à retenir N’attribuez pas trop rapidement la fièvre, la diarrhée ou les fesses rouges à la poussée des dents. Cherchez plutôt une autre cause.

Les dents de votre bébé commencent à se former pendant la grossesse. À la naissance, les 20 dents du bébé, appelées dents primaires, sont encore en formation sous les gencives. L’alimentation du jeune enfant influence à la fois la formation de ses dents de bébé et de ses dents permanentes.

Les premières dents poussent en général vers l’âge de 6 mois. Elles peuvent toutefois apparaître plus tôt ou plus tard, même jusqu’à l’âge de 12 mois. Les dents du bas en avant percent généralement en premier.

La poussée des dents peut passer inaperçue ou être accompagnée de malaises. À partir de 4 mois, il est normal que votre bébé salive beaucoup. Au moment de la percée des dents, il peut saliver davantage et ressentir le besoin de mordre.

Votre bébé peut aussi avoir les joues rouges, présenter une irritation autour de la bouche ou sur le visage, être plus maussade ou refuser la nourriture. Lors de la poussée des molaires (les dents de derrière), certains bébés touchent davantage à leurs oreilles, à cause de la douleur ressentie dans cette région. Si ces malaises sont importants, communiquez avec Info‑Santé.

Chez certains enfants, une bulle bleue (appelée aussi kyste d’éruption) apparaît sur la gencive, juste avant la percée de la dent. En général, cette bulle ne demande aucun traitement. Au besoin, consultez un professionnel de la santé.

N’attribuez pas trop rapidement la fièvre, la diarrhée ou les fesses rouges à la poussée des dents. Cherchez plutôt une autre cause.

Que faire pendant la poussée des dents?

Si nécessaire, donnez à votre bébé une débarbouillette propre trempée dans l’eau froide ou un anneau de dentition. Réfrigérez l’anneau si vous le désirez, mais ne le congelez pas : votre enfant pourrait se blesser la bouche. Vous pouvez aussi lui frotter les gencives avec un doigt propre. Au besoin, donnez-lui de l’acétaminophène.

Pour soulager l’inconfort causé par la percée des dents, différents produits sont offerts. Leur efficacité n’a pas été démontrée et leur utilisation comporte des risques :

Information à laquelle il faut porter une attention particulièreLes colliers de dentition présentent un danger d’étranglement et d’étouffement pour le bébé.

  • Collier de dentition : Un enfant pourrait s’étouffer avec les boules de bois ou d’autres pièces du collier de dentition, ou s’étrangler avec celui-ci.
  • Sirops et gels de dentition : Ils agissent en surface seulement et peuvent diminuer le réflexe de déglutition qui permet à l’enfant d’avaler son lait et ses aliments. Ces produits augmentent le risque d’étouffement.
  • Biscuits de dentition : Ils ne soulagent pas l’inconfort de l’enfant. De plus, ils contiennent du sucre et peuvent donc causer de la carie dentaire.

Enfin, les morceaux de fruits et de légumes crus à mordre ne sont pas conseillés non plus. Ils peuvent rester pris dans sa gorge et l’étouffer.

Le brossage

Information essentielle, à retenirDès que les premières dents apparaissent, brossez-les deux fois par jour. Le brossage avant la nuit est le plus important.

Photo : Anne-Marie Turgeon

Le brossage a pour but de mettre le dentifrice fluoré en contact avec les dents et de les nettoyer le mieux possible.

Dès que les premières dents apparaissent, brossez-les deux fois par jour. Le brossage du soir est le plus important, car il y a moins de salive dans la bouche durant le sommeil. Les caries peuvent alors progresser plus facilement si on ne brosse pas les dents.

Si votre enfant veut se brosser les dents tout seul, encouragez-le et faites le brossage final. Comme les enfants adorent imiter, vous pouvez aussi brosser vos dents en même temps qu’eux.

La brosse à dents

  • Employez une brosse à dents à poils souples pour enfant. Changez-la dès que les poils sont courbés.
  • Rincez la brosse à dents après chaque usage.
  • Laissez-la sécher à l’air libre, la tête vers le haut. Ne mettez pas de capuchon.
  • Assurez-vous qu’elle ne touche pas à d’autres brosses à dents, pour éviter de propager des microbes.
  • Faites en sorte que votre enfant ait sa propre brosse et qu’il ne la partage pas.

Le dentifrice

Information essentielle, à retenirN’utilisez qu’une petite quantité de dentifrice avec fluorure : la taille d’un grain de riz suffit.

Dès que vous commencez à brosser les dents de votre enfant, vous pouvez utiliser le dentifrice de votre choix, en vous assurant :

  • qu’il contient du fluorure (substance naturelle qui protège de manière efficace contre la carie dentaire);
  • qu’il est recommandé pour les enfants de moins de 12 ans.

Étant donné que les enfants ont tendance à l’avaler, utilisez une très petite quantité de dentifrice, soit la grosseur d’un grain de riz.

De plus, pour éviter qu’ils consomment de trop grandes quantités de dentifrice, gardez-le hors de leur portée.

Gare au sucre

Plus ses dents sont en contact avec le sucre, plus votre enfant risque d’avoir des caries. Attention : du sucre est souvent ajouté dans les boissons, les aliments et les médicaments destinés aux tout-petits. Il y en a aussi à l’état naturel dans les fruits et les jus.

Dans le biberon – Le long contact des dents avec le biberon contenant du lait ou un liquide sucré peut causer des caries dentaires.

Ne laissez pas votre enfant boire ou téter son biberon de façon prolongée. Ne le laissez pas non plus dormir ou se promener avec un biberon ou un gobelet contenant du jus ou tout autre liquide, à l’exception de l’eau.

Si votre bébé a pris une de ces habitudes, diluez progressivement le contenu avec de l’eau jusqu’à ce qu’il ne reste plus que de l’eau. Pour réduire les risques de carie, il serait souhaitable d’éliminer le biberon vers l’âge de 1 an.

Sur la sucette – Ne trempez pas la sucette de votre enfant dans du miel, du sirop de maïs ou tout autre produit sucré.

Allaitement – Le lait maternel contient des sucres, mais l’allaitement ne cause pas la carie dentaire.

La carie dentaire

La carie dentaire peut survenir quand l’enfant est petit, même avant l’âge de 2 ans. Une fois commencée, elle peut s’aggraver rapidement. La carie est causée par des bactéries produisant des acides qui détruisent la structure de la dent. Elle peut causer de la douleur et nuire au sommeil et à l’alimentation.

Si vous observez des taches d’un blanc terne, jaunâtre ou brunâtre près des gencives de votre enfant, il vous est conseillé de consulter un dentiste ou l’hygiéniste dentaire de votre CLSC. Il pourrait s’agir d’un début de carie dentaire. Il est important pour la santé des jeunes enfants que leurs dents cariées soient traitées, même si celles-ci tomberont plus tard.

La Régie de l’assurance maladie du Québec paie l’examen et certains traitements des enfants de moins de 10 ans.