Pourquoi allaiter

Les femmes allaitent pour différentes raisons. Plusieurs allaitent parce qu’elles aiment le côté pratique d’un lait toujours prêt. Certaines y voient une façon de poursuivre le lien qui s’est développé entre elles et leur bébé pendant la grossesse. L’importance de l’allaitement pour la santé est au coeur de la décision pour d’autres. Enfin, les économies liées à l’allaitement (rien à acheter, ni lait ni biberon) jouent aussi un rôle important dans la décision pour certaines familles.

Partout dans le monde, les professionnels de la santé recommandent que les bébés soient nourris uniquement de lait maternel les six premiers mois de leur vie. Au Canada, la Société canadienne de pédiatrie, les Diététistes du Canada et Santé Canada appuient aussi cette recommandation. Ensuite, quand l’enfant mange, on conseille de poursuivre l’allaitement pendant deux ans ou plus.

Le lait maternel : un aliment unique

Information essentielle, à retenirL’allaitement est un geste qui s’apprend.

Photo : Mireille Lewis

Chaque mammifère produit un lait parfaitement adapté aux besoins de son petit. La composition du lait humain répond aux besoins du bébé humain. De plus, la composition du lait change tout au long de l’allaitement pour s’adapter aux besoins du bébé, selon son âge. Les bébés aiment le goût du lait maternel, qui varie légèrement selon l’alimentation de la mère, ce qui les habitue ainsi à diverses saveurs.

Le lait maternel est composé de protéines non allergènes, de sucres et de fer facilement absorbés et aussi d’enzymes qui facilitent la digestion du bébé. Il fournit à l’enfant tous les types de gras dont il a besoin. Il contient, entre autres, une grande quantité d’acides gras oméga-3 et d’autres acides gras essentiels qui contribuent au développement du cerveau et de la vision. Il fournit à chaque bébé la dose exacte de vitamines et de minéraux nécessaires à son développement, tout en respectant la maturité de ses reins.

Le lait maternel contient des cellules vivantes comme les globules blancs ainsi que des facteurs antibactériens et antiviraux qui aident le système immunitaire de l’enfant à lutter contre les infections. Aucun autre aliment n’en contient, pas même les préparations commerciales pour nourrissons. Il n’est pas possible actuellement de créer un lait qui égale le lait maternel.

On a identifié plus de 200 composantes dans le lait humain. Le tableauci-dessous présente quelques-unes des composantes du lait maternel et les compare avec celles des préparations commerciales pour nourrissons. Vous y remarquerez que tous les laits contiennent des protéines, des glucides et des gras. Cependant, ceux du lait maternel sont différents et adaptés aux besoins du bébé humain.

La composition du lait maternel

Ingrédient Fonction Naturellement présent dans le lait maternel? Présent dans les préparations commerciales pour nourrissons?

Eau

Hydrate l’enfant

Protéines

Procurent de l’énergie et des matériaux de construction, et régularisent les fonctions de l’organisme

Glucides

Sont la principale source d’énergie pour toutes les cellules

Gras

Emmagasinent de l’énergie pour une utilisation future

Minéraux

Aident les cellules et les os à croître

Vitamines

Aident les cellules et les os à croître

Enzymes actifs

  • Amylases
  • Lipases
  • Lysozymes

Aident à digérer les aliments

 

Hormones

  • Cortisol
  • Insuline
  • Thyroxine
  • Prostaglandines

Régularisent le métabolisme et favorisent la maturation des systèmes digestif et immunitaire

 

Facteurs de croissance

  • Facteurs de croissance humains
  • EGF et autres

Favorisent la croissance et le développement des intestins

 

Facteurs antimicrobiens (antibactériens, antiviraux et antiparasitaires)

  • Anticorps (SIgA, IgA, IgM, IgD, IgG)
  • Bactéries bifidus
  • Lactoferrine
  • Oligosaccharides
  • Lysozymes
  • Caséine
  • Cellules vivantes présentes dans le lait humain (macrophages, lymphocytes T et B)

Fournissent une protection contre les infections causées par les bactéries (ex. : E. coli, S. pneumoniæ), les virus et les parasites

 

Un cadeau santé pour maman et bébé

Information essentielle, à retenirPlus la durée de l’allaitement est longue, plus la protection est grande. Même une petite dose de lait maternel est bénéfique.

Parce que le lait maternel contient des anticorps et d’autres facteurs qui aident son système immunitaire, le bébé allaité se défend mieux contre certaines maladies. Plus le bébé reçoit de lait maternel, plus grand est cet effet protecteur, qui peut se poursuivre même après la fin de l’allaitement.

Les bébés allaités ont moins de risques de souffrir d’anémie, de gastro-entérites, de diarrhées, de maladies des voies respiratoires (rhumes, bronchites, etc.) et d’otites que les bébés non allaités. Lorsqu’elles surviennent, ces maladies sont moins graves chez les bébés allaités et elles nécessitent moins d’hospitalisations. Les enfants allaités sont aussi mieux protégés contre plusieurs maladies chroniques.

Les femmes bénéficient aussi des bienfaits de l’allaitement. À court terme, l’allaitement réduit le risque d’hémorragies après l’accouchement. Les femmes qui allaitent ont aussi moins tendance à faire de l’anémie, parce que l’allaitement retarde le retour des menstruations. À long terme, les femmes qui ont allaité ont moins de risques de développer un cancer du sein ou de l’ovaire.

Un geste pratique et économique

L’allaitement est pratique pour le bébé, car le lait est disponible sans délai et en tout temps : quand il a faim, le bébé n’a pas à attendre. L’allaitement est aussi pratique pour les parents : il n’y a rien à laver, à préparer, à conserver ou à tiédir.

Il est aussi économique, car il n’y a pas de lait à acheter. Même si la mère sort sans son enfant, il n’est pas nécessaire d’acheter du lait. Elle peut exprimer (« tirer ») son lait et une autre personne pourra le donner à son enfant durant son absence.


Hémorragie : Saignement abondant.