Boissons

Information essentielle, à retenirBuvez souvent, surtout de l’eau, pour bien vous hydrater. Pour une touche originale, n’hésitez pas à l’aromatiser

Photo : iStockphoto

Pendant la grossesse, vos besoins en liquides augmentent d’environ 50 %. Buvez souvent, surtout de l’eau, pour bien vous hydrater. Être bien hydratée facilite le travail de vos intestins et diminue le risque de constipation, de fatigue et de maux de tête.

Eaux et boissons nutritives

L’eau est la boisson par excellence lorsque vous avez soif. Il est plus facile d’en boire si vous en avez facilement sous la main, par exemple en ayant toujours une bouteille d’eau avec vous. Pour une touche originale, n’hésitez pas à l’aromatiser en y ajoutant des fruits, des fines herbes ou des tranches de concombre.

Vous pouvez aussi consommer des boissons nutritives, comme le lait ou les boissons de soya enrichies. En plus de vous hydrater, ces boissons contiennent des éléments nutritifs comme des protéines, du calcium et de la vitamine D.

Ces boissons nutritives sont des aliments pratiques lorsque vous avez peu d’appétit. Vous pouvez aussi les utiliser pour faire des smoothies maison, en y ajoutant du yogourt et des morceaux de fruits.

Information à laquelle il faut porter une attention particulière

Il n’est pas recommandé de consommer des boissons énergisantes pendant la grossesse. Elles peuvent contenir de grandes quantités de caféine, parfois beaucoup plus que le café.

Elles contiennent également des produits tels le ginseng et la taurine, dont la sécurité n’a pas été démontrée chez les femmes enceintes.

Café et boissons contenant de la caféine

Pendant la grossesse, il est recommandé de ne pas consommer plus de 300 mg de caféine par jour. Cela veut dire de ne pas boire plus de deux tasses de café (une tasse équivaut à 237 ml, ou 8 onces) ou plus de trois espressos de 30 ml (1 once) par jour, si vous ne consommez aucune autre source de caféine. La caféine se trouve aussi dans le thé, les cafés glacés et thés glacés, certaines boissons gazeuses, le chocolat et certains médicaments.

Les produits décaféinés peuvent être consommés durant la grossesse.

Pour en savoir davantage, consultez le canada.ca/fr/sante-publique/services/grossesse/cafeine.html.

Tisanes

Information à laquelle il faut porter une attention particulière

Certains thés ou tisanes mélangés contiennent des ingrédients déconseillés pendant la grossesse. Portez une attention particulière aux ingrédients lorsque vous achetez ces mélanges.

Certains produits à base de plantes peuvent nuire au déroulement de la grossesse, en provoquant des contractions, par exemple. Pour d’autres, il n’y a pas suffisamment de preuves scientifiques pour indiquer qu’ils sont sécuritaires pour les femmes enceintes.

Selon Santé Canada, les tisanes suivantes sont généralement inoffensives si elles sont consommées avec modération (pas plus de deux à trois tasses par jour) : pelure d’orange ou d’autres agrumes, gingembre, mélisse officinale (ou mélisse-citronnelle), églantier, fleur de tilleul (non recommandé pour les personnes souffrant de troubles cardiaques).

Variez vos choix plutôt que de boire la même tisane tous les jours. Une autre option à essayer : du jus de citron ou des tranches de gingembre dans de l’eau chaude.

Substituts de sucre

Pour réduire leur consommation de sucre, certaines personnes préfèrent utiliser des substituts du sucre ou choisissent des aliments et des boissons « diète » qui contiennent des substituts du sucre.

Les substituts du sucre (ex. : aspartame, sucralose, sorbitol) présents dans les aliments transformés ou que l’on utilise pour cuisiner sont considérés comme sans danger par Santé Canada, même pendant la grossesse.

Quant à lui, le cyclamate (de marque Sugar Twin, par exemple), un substitut du sucre vendu seulement en sachets individuels, ne devrait être utilisé que si un médecin vous le recommande.


Éléments nutritifs : Composantes des aliments qui comprennent entre autres les vitamines et les minéraux, les protéines, les sucres et les gras.