Déplacements et voyages

Information essentielle, à retenir Vous devez porter la ceinture de sécurité tout au long de votre grossesse. La partie inférieure de la ceinture devrait être serrée confortablement sur votre bassin, en dessous du ventre.

Photo : Dominique Belley

Sécurité en auto

Selon le Code de la sécurité routière, tous les occupants d’une automobile doivent porter la ceinture de sécurité.

Quand elle est bien portée, la ceinture de sécurité est efficace pour prévenir les traumatismes (blessures) en cas d’accident. Elle protège la femme enceinte et c’est la meilleure façon de protéger le fœtus.

Voyages à l’étranger

Avant de planifier un voyage à l’étranger, il est conseillé de discuter avec le professionnel de la santé qui suit votre grossesse. N’hésitez pas à lui parler de votre destination, de la durée de votre voyage et des vaccins requis. Il pourra ajuster votre suivi en conséquence.

Il vous suggérera peut-être aussi de consulter un professionnel spécialisé en santé-voyage.

Pour de l’information sur la sécurité en voyage et des conseils selon la destination : voyage.gc.ca/voyager/avertissements.

Zika

Information à laquelle il faut porter une attention particulière Avant de planifier un voyage à l’étranger, il est conseillé de discuter avec le professionnel de la santé qui suit votre grossesse.

Avant de partir à l’étranger, informez-vous sur le risque d’infection au virus Zika. Il est recommandé que les femmes enceintes reportent tout voyage prévu dans les régions où il y a transmission de ce virus.

Le virus Zika se transmet par la piqûre d’un moustique infecté. Il peut aussi se transmettre entre partenaires sexuels, par le sperme et les sécrétions vaginales des personnes infectées. La majorité des personnes atteintes par ce virus n’ont pas de symptômes et ne savent donc pas qu’elles sont touchées.

Pendant la grossesse, l’infection au virus Zika peut être grave pour le bébé. Elle peut causer des malformations comme la microcéphalie (tête plus petite que la normale), qui entraîne un retard mental important.

Les femmes enceintes, celles qui veulent le devenir et leurs partenaires sexuels doivent tous prendre des précautions s’ils séjournent dans les régions où le virus est présent. Par exemple, ces personnes doivent utiliser un condom ou s’abstenir de relation sexuelle durant la période de transmission possible.

Pour connaître la durée de la période de transmission et les recommandations sur le virus Zika, consultez votre professionnel de la santé et les sites suivants : sante.gouv.qc.ca/chroniques/virus-zika/ et www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/virus-zika.html.

Vous devriez consulter souvent ces sites. Des mises à jour y sont faites régulièrement, car les connaissances scientifiques évoluent rapidement.

Assurances

Vérifiez si vous avez une police d’assurance qui couvrira les frais médicaux si vous devez être hospitalisée ou si vous accouchez à l’étranger. Vérifiez aussi, avant votre départ, si votre bébé serait assuré lui aussi.

Cette protection sera encore plus importante en cas de naissance prématurée, car un séjour aux soins intensifs peut être très coûteux.

La Régie de l’assurance maladie du Québec rembourse l’équivalent du coût des soins que vous auriez reçus au Québec. Comme les soins peuvent être plus coûteux à l’étranger, vous (si vous ou votre bébé n’êtes pas assuré) ou votre assureur pourriez devoir débourser un montant important.

Voyages en avion

Les femmes enceintes peuvent voyager en avion et il n’y a pas de réglementation internationale sur leur présence à bord des avions. Cependant, les compagnies aériennes ont des règles, qui varient d’une compagnie à l’autre. Avant d’acheter vos billets, il demeure prudent de vérifier celles de la compagnie avec laquelle vous ferez affaire.

Apportez une note signée par votre professionnel de la santé. Cette note doit préciser la date prévue de votre accouchement et donner un aperçu de votre état de santé ainsi que du déroulement de votre grossesse. Il se peut que cette note écrite soit exigée par la compagnie aérienne.