Les seins pendant l’allaitement

Forme des seins et des mamelons

La forme, la grosseur et la couleur des seins et des mamelons varient d’une femme à l’autre et parfois même d’un sein à l’autre. La plupart des bébés s’adaptent facilement aux seins de leur mère. Cependant, sans que l’on sache pourquoi, certains bébés peuvent avoir plus de difficulté à prendre le sein lorsque le mamelon est plat ou rétracté.

Soins des seins

Pendant les six premières semaines d’allaitement, les seins sont habituellement plus gros et plus lourds. Vous pouvez porter ou non un soutien-gorge, selon votre confort. Les modèles conçus pour l’allaitement sont en général plus pratiques, mais ils ne sont pas essentiels. Peu importe le modèle choisi, il devrait être confortable et assez grand pour ne pas écraser les seins. N’hésitez pas à dormir les seins nus si vous vous sentez à l’aise de le faire.

Si vous utilisez des compresses d’allaitement, choisissez-les en coton ou en papier sans doublure de plastique, et changez-les souvent.

Prendre une douche ou un bain quotidien suffit pour l’hygiène des seins. Les crèmes, les onguents et autres produits ne sont pas nécessaires. Il est inutile de laver vos seins avant chaque tétée; cela peut même les irriter. Toutefois, le lavage des mains au savon avant la tétée est la meilleure prévention contre les infections.

Montée laiteuse

La montée laiteuse est une étape normale de la lactation. Elle se produit généralement entre le deuxième et le cinquième jour après la naissance. Les seins deviennent plus chauds, l’apparence du lait change et la production augmente rapidement. La plupart des femmes observent aussi une augmentation du volume de leurs seins.

Chez quelques femmes, la montée de lait se fait en douceur. Par contre, chez la plupart des femmes, la montée de lait peut être inconfortable surtout lorsque leurs seins deviennent pleins et durs. Des tétées efficaces, fréquentes (8 fois ou plus par 24 heures) et régulières (jour et nuit) aident à soulager l’inconfort, qui dure généralement de 24 à 48 heures.

Généralement, votre bébé demande à boire plus souvent à cette étape, ce qui soulagera la tension de vos seins et aidera votre bébé à prendre du poids.

Votre bébé a de la difficulté à prendre le sein parce qu’il est trop dur? Vos seins font mal? Vous trouverez des conseils dans le tableau Engorgement.

Pour avoir une bonne production de lait

La production de lait est une question d’offre et de demande. Plus un sein est stimulé, plus la production est bonne.

Pour bien démarrer la production de lait les premiers jours :

  • Stimulez vos seins dans les 6 premières heures de vie de votre bébé en allaitant ou en exprimant du lait.
  • Stimulez vos seins au moins 8 fois par 24 h, sans dépasser 6 heures entre les stimulations.
  • Exprimez votre lait si votre bébé ne tète pas bien ou s’il ne prend pas le sein. Les premiers jours, l’expression manuelle est souvent plus efficace que le tire-lait.

C’est dans les 4 à 6 premières semaines que la production de lait s’ajuste en fonction de la demande. C’est pourquoi la stimulation des seins, de jour comme de nuit, est importante pendant cette période.

Certaines femmes produisent beaucoup de lait même si elles ont peu de stimulation ou qu’elles ont connu un démarrage difficile. D’autres, au contraire, ont une production plus fragile qui baisse dès que l’efficacité ou la fréquence de la stimulation diminue. Avec l’aide d’une personne formée en allaitement, il est souvent possible d’augmenter la production de lait, surtout dans les premières semaines (voir Votre production de lait est insuffisante).

Réflexe d’éjection

La stimulation du sein entraîne aussi la sécrétion de l’ocytocine dans votre sang. L’ocytocine est une hormone qui provoque une contraction dans le sein, poussant ainsi le lait vers l’extérieur. C’est le réflexe d’éjection du lait.

Ce réflexe peut être déclenché tant par la succion de votre bébé au sein ou par la stimulation du mamelon et de l’aréole lors de l’expression du lait. Le simple fait d’entendre votre bébé pleurer ou de penser à lui peut aussi déclencher un réflexe d’éjection. Ainsi, quand votre bébé se met à téter, il y a déjà du lait facilement disponible.

Une femme a en général plusieurs réflexes d’éjection au cours d’une tétée. Ils durent habituellement de 30 secondes à 2 minutes. Certaines femmes ressentent un serrement ou un picotement dans le sein lorsque cela se produit, mais d’autres ne ressentent rien. Le réflexe d’éjection peut aussi s’accompagner d’une soif intense et, les premiers jours, de contractions utérines.

Pendant le réflexe d’éjection, le lait coule plus rapidement et bébé avale plus vite pendant quelques minutes. Parfois, le réflexe d’éjection est tellement fort que bébé doit laisser le sein pour reprendre son souffle. Lorsqu’une femme exprime son lait, on peut voir le lait sortir plus rapidement et même en jets pendant le réflexe d’éjection.


Ocytocine : Hormone fabriquée par une glande du cerveau. Elle circule dans le sang. Elle provoque la contraction de l’utérus pendant l’accouchement. Dans le sein, elle provoque une contraction qui pousse le lait vers l’extérieur.