L’évolution de l’allaitement

Information essentielle, à retenirLa tétée au sein est réconfortante pour votre bébé blotti dans vos bras et peut répondre à plusieurs de ses besoins.

Photo : Mireille Lewis

Les seins de la mère changent à mesure que sa production de lait s’adapte aux besoins de son bébé. Quand bébé vieillit, son comportement au sein évolue. Bébé manifeste de plus en plus clairement ses besoins. Avec le temps, tout semble devenir plus facile.

Vous trouverez dans les tableaux suivants de l’information sur l’évolution de l’allaitement de la naissance jusqu’à 6 mois. On y décrit le comportement de votre bébé ainsi que le déroulement des tétées.

Durant les premières heures : maman et bébé se rencontrent

Votre bébé

  • Dans l’heure qui suit sa naissance, mettez-le peau à peau avec vous, il cherchera alors d’instinct le sein.
  • Il dort ensuite plusieurs heures pour récupérer de sa naissance (ex. : de 3 à 6 heures d’affilées).

Les tétées

  • Offrez-lui le sein dès qu’il semble intéressé. Il prendra une toute petite tétée ou tétera plus longtemps.
  • S’il ne boit pas tout de suite, gardez-le contre vous peau à peau jusqu’à ce qu’il ait envie de téter.
  • L’intervalle entre les deux premières tétées peut être plus long pour le bébé dont la naissance a été plus difficile.
  • Au besoin :
    • faites couler quelques gouttes de lait dans sa bouche, mais n’insistez pas s’il refuse et attendez encore;
    • exprimez votre lait dans une petite cuillère ou un petit gobelet et donnez-lui directement. Le biberon n’est pas nécessaire.

Durant les 14 premiers jours : maman et bébé apprennent

Votre bébé

  • Il peut être somnolent, surtout s’il fait une jaunisse.
  • Il peut dormir tellement qu’il faut le réveiller pour qu’il boive assez, soit 8 fois et plus par jour (24 h).
  • Il a tendance à s’endormir au sein dès que le lait coule plus lentement, même s’il n’a pas assez bu.

Les tétées

  • S’installer est long et la mise au sein peut être difficile. Le boire (tétée, stimulation, rot et changement de couches) peut prendre de 45 à 90 minutes.
  • Le nombre et la durée des tétées importent moins que la qualité de la prise du sein et l’efficacité de la succion. S’il tète bien, bébé reste moins longtemps au sein et ne blesse pas le mamelon.
  • Bébé s’endort au sein? Chatouillez-le, découvrez-le, gardez-le contre vous, parlez-lui. Vérifiez la prise du sein. Utilisez la technique de la compression du sein.

De 2 à 8 semaines : maman et bébé se connaissent mieux

Votre bébé

  • Il se réveille de lui-même pour boire et il a des périodes d’éveil plus longues.

Les tétées

  • Vous maîtrisez mieux la mise au sein, vous sentez plus à l’aise et connaissez mieux votre poupon.
  • Vers 6-8 semaines, vos seins produisent autant de lait qu’avant mais ils sont plus souples au toucher et leur volume diminue. La glande mammaire s’est adaptée au besoin de bébé.

De 2 à 6 mois : maman et bébé ont leur routine

Votre bébé

  • Il manifeste plus clairement ses besoins, par exemple celui de changer de sein.
  • Il a besoin de plus de stimulation; il n’est pas toujours facile de savoir s’il a faim ou s’il désire varier ses activités.

Les tétées

  • Les tétées sont plus courtes.
  • À 3 mois, bébé observe le monde et tète en même temps.
  • À 4 mois, l’appétit de bébé change, il peut demander plus souvent le sein. Il se réveille encore la nuit pour boire ou recommence à le faire.

Allaitement d’un bébé plus vieux (6 mois et plus)

Allaiter un bébé plus vieux et allaiter un nouveau-né sont des choses très différentes. Avec la prise d’aliments vers 6 mois, le rythme de l’allaitement change peu à peu et votre bébé s’adapte à la routine familiale. Vous et votre bébé profitez encore des bienfaits de l’allaitement, qui seront présents aussi longtemps que vous allaiterez.

À mesure que votre bébé vieillit, il démontre de la curiosité et de l’initiative. Cela se manifeste aussi dans l’allaitement. Son autonomie peut parfois vous mettre mal à l’aise. Il peut parfois demander le sein dans des situations qui ne vous conviennent pas. Faites-vous confiance, pour l’allaitement comme pour le reste de l’éducation; vous apprendrez à fixer des limites sur ce que vous considérez comme acceptable ou non. Votre bébé apprendra à patienter un peu et s’adaptera à votre façon de lui offrir le sein.

Vers l’âge de 1 an, les enfants ne prennent habituellement que quelques tétées par jour. Certains le font toutefois plus souvent. À cet âge, le nombre de tétées varie d’un jour à l’autre, selon les activités et l’humeur de l’enfant.

Au Québec, de plus en plus de femmes ont envie de continuer l’allaitement après la première année. L’allaitement offre encore des bénéfices pour la santé du bébé. L’enfant et la mère peuvent prolonger cette relation privilégiée, même si ce n’est que pour une seule tétée par jour. Pour plusieurs, la tétée du soir est une partie agréable du rituel du dodo. Les bénévoles des groupes d’entraide sont très à l’aise avec la réalité d’allaiter un bébé plus vieux. N’hésitez pas à échanger avec elles.

Allaiter en public

Information essentielle, à retenirL’allaitement facilite les sorties, car le lait est toujours prêt, la nuit comme le jour, au cinéma, en plein air, en visite, en voyage.

Photo : Mireille Lewis

On voit de plus en plus de femmes allaiter en public. Vous avez le droit d’allaiter votre bébé, peu importe l’endroit. Au Québec, ce droit est protégé par la loi. Allaitez avec assurance et simplicité. Le fait de porter des vêtements superposés (ex. : un t-shirt et une veste) ou une chemise vous simplifiera la vie. Dans certains endroits, on a aménagé des locaux destinés à l’allaitement et aux soins des bébés pour celles qui désirent plus d’intimité.

Allaitement et séparation mère-enfant

Un des côtés pratiques de l’allaitement est qu’il facilite les sorties en famille. Cependant, il est possible que vos activités personnelles ou professionnelles vous amènent à être séparée de votre enfant.

Même si vous n’êtes pas tout le temps avec votre enfant, vous pouvez poursuivre l’allaitement. Il faut toutefois tenir compte de :

  • l’âge de l’enfant;
  • ses préférences et les vôtres;
  • la durée et la fréquence des séparations.

À partir de l’âge de 6 mois, votre bébé n’a pas nécessairement besoin de boire au biberon en votre absence. Il peut apprendre à boire au verre, ce qui peut suffire à calmer sa soif.

Séparation occasionnelle

Vous devez vous absenter pour quelques heures? Si vous allaitez votre bébé avant votre départ et à votre retour, il ne sera peut-être pas nécessaire que quelqu’un le fasse boire pendant votre absence.

Vous pouvez exprimer du lait en prévision d’une séparation occasionnelle. Votre bébé pourra le prendre au verre ou au biberon, selon son âge et son habileté. Il arrivera parfois qu’il se contente d’une petite quantité de lait. Ne vous en faites pas, il prendra probablement une « bonne » tétée à votre retour.

Pendant votre absence, il est possible que vous sentiez le besoin de soulager vos seins en exprimant du lait. Vous pouvez apporter ce qu’il faut (ex. : glacière et ice pack) pour garder le lait au frais jusqu’à votre retour.

Information essentielle, à retenirVous pouvez poursuivre cette relation unique aussi longtemps que vous et votre enfant le désirez.

Photo : Céline Leheurteux

Retour au travail ou aux études

Le retour au travail ou aux études occasionne des séparations régulières qui peuvent durer plusieurs heures. De nombreuses femmes dans cette situation continuent d’allaiter. Plusieurs femmes témoignent du plaisir ressenti quand elles et leur bébé se blottissent l’un contre l’autre pour une tétée avant de se séparer ou au retour.

Vous pouvez exprimer votre lait, le réfrigérer ou le congeler. En votre absence, il pourra être donné à votre enfant au verre ou au biberon, selon son âge et son habileté. Vous continuerez ainsi à donner à votre enfant un aliment d’excellente qualité pour son développement et sa santé, que vous soyez à ses côtés ou non.

Souvent, aux alentours de 6 mois, certains bébés se contentent d’aliments et attendent leur mère pour boire au sein. Même s’ils boivent peu pendant la période de séparation, ils compensent en buvant plus souvent le reste du temps.

Vous pouvez aussi décider d’allaiter quand vous êtes avec votre enfant et de choisir un autre lait, selon son âge, qui lui sera donné en votre absence. Votre production de lait s’ajustera en fonction de ce type d’allaitement dit « mixte ».