Reconnaître le début du travail

Le Mieux vivre en ligne est en cours de mise à jour vers la version 2020. Vous pourriez rencontrer quelques liens brisés durant ce processus. Nous nous excusons pour ces inconvénients, qui ne devraient pas durer plus que quelques jours.

Personne ne peut prédire quand et comment le travail va commencer. Cependant, une majorité de femmes reconnaîtront le début du travail grâce à certains indices, comme les contractions ou la perte des eaux. Il est normal, à ce moment-là, de se sentir excitée ou craintive.

Perte du bouchon muqueux

Le bouchon muqueux est composé de sécrétions épaisses et gélatineuses, parfois teintées de sang, qui bloquent le col de l’utérus pendant la grossesse. Vous pouvez perdre le bouchon muqueux plusieurs jours avant l’accouchement ou pendant le travail. Vous pouvez même le perdre en plusieurs fois.

Si vous perdez votre bouchon muqueux, ne sautez pas aux conclusions. Cela ne signifie pas nécessairement que le travail est commencé. Il faut attendre d’autres signes.

Vous pouvez aussi perdre le bouchon muqueux sans vous en rendre compte.

Contractions

Pour la majorité des femmes, le travail commence par des contractions utérine. Lors de ces contractions, votre ventre se serre et devient dur. La douleur des contractions utérines dure au moins 20 secondes (voir Distinguer les contractions des autres maux de ventre).

Plusieurs femmes ressentent la douleur des contractions dans le bas du ventre. Pour d’autres, la douleur se situe dans le bas du dos et s’étend vers l’avant. Certaines femmes trouvent que la douleur des contractions ressemble à celle des crampes menstruelles, en plus fort.

Chaque femme ressent les contractions de façon unique. Pour une même femme, les sensations peuvent être différentes d’un accouchement à l’autre.

Les contractions ressenties en travail sont régulières et de plus en plus fortes.

Perte des eaux (rupture de la membrane amniotique)

Information essentielle, à retenirQuand vous perdez vos eaux, vous devez vous rendre au lieu de naissance, même si vous n’avez aucune contraction.

Photo : Alexandre Mallette

Pour certaines femmes (environ une sur 10), c’est la perte des eaux (rupture de la membrane amniotique) qui signale le début du travail.

La membrane amniotique est formée de deux couches ; c’est pourquoi on dit souvent « les membranes ». Cette membrane enveloppe votre bébé et contient le liquide amniotique dans lequel il baigne. Lorsqu’elle se rompt, le liquide amniotique s’écoule.

On entend souvent dire « perte des eaux », parce que le liquide qui s’écoule est clair comme de l’eau, quoiqu’il soit parfois un peu teinté de sang. Il se peut que vous ne perdiez que quelques gouttes, mais aussi qu’il s’écoule assez de liquide pour mouiller votre lit ou vos vêtements. La quantité de liquide peut être assez importante pour couler sur le plancher.

Il peut être difficile, en fin de grossesse, de faire la distinction entre les pertes vaginales normales et le liquide amniotique (voir Distinguer les pertes de liquides). Généralement, la quantité de liquide amniotique est assez importante pour mouiller une serviette hygiénique.

Que faire?

Quand vous perdez vos eaux, vous devez vous rendre au lieu de naissance, même si vous n’avez aucune contraction.

On s’assurera alors que votre bébé va bien et on vérifiera qu’il s’agit bien de la rupture des membranes, et non pas de sécrétions vaginales, qui sont plus abondantes en fin de grossesse.

Le travail devrait commencer dans les heures qui suivent la perte des eaux. Si les contractions tardent trop à venir ou si vous êtes porteuse du streptocoque du groupe B, il sera peut-être nécessaire de déclencher le travail (voir Déclenchement artificiel du travail).


Travail : Processus par lequel le bébé passe de l’utérus au monde extérieur, grâce notamment aux contractions utérines.