Reconnaître le début du travail

Vous allez bientôt mettre votre bébé au monde. En général, l’accouchement débute spontanément de 38 à 41 semaines après le début de la dernière menstruation. Cependant, un accouchement qui a lieu entre 37 et 42 semaines est considéré comme à terme. Votre date prévue d’accouchement n’est donc pas une date limite. Ainsi, si vous n’avez toujours pas accouché à plus de 40 semaines, il y a encore de bonnes chances que le travail commence de lui-même.

Il peut être préférable d’accoucher entre 41 et 42 semaines plutôt que d’attendre que les 42 semaines de grossesse soient finies. Si vous avez terminé 41 semaines et qu’il n’y a toujours aucun signe que le travail a débuté, vous pouvez évaluer vos options avec votre médecin ou votre sage-femme. On pourra vous faire passer certains tests (monitorage, échographie) pour évaluer si vous pouvez continuer à attendre que le travail commence de lui-même ou encore s’il vaut mieux déclencher le travail (voir Interventions possibles pendant le travail).

Personne ne peut prédire quand et comment le travail va commencer. Cependant, une majorité de femmes reconnaîtront le travail grâce à certains indices. Il est normal, à ce moment-là, de se sentir excitée ou craintive.

Perte du bouchon muqueux

Le bouchon muqueux est composé de sécrétions épaisses, parfois teintées de sang, qui bloquent le col de l’utérus pendant la grossesse. Vous pourriez perdre le bouchon muqueux sans même vous en rendre compte plusieurs jours avant l’accouchement ou pendant le travail. Vous pouvez aussi le perdre en plusieurs fois.

Si vous vous en apercevez, ne sautez pas aux conclusions. Il faut savoir que la perte du bouchon ne signifie pas nécessairement que le travail est commencé. Il faut attendre d’autres signes.

Contractions

Pour la majorité des femmes, le travail commence par des contractions utérines (voir Comment distinguer les contractions des autres maux de ventre). Vous avez peut-être déjà senti votre ventre devenir dur pendant votre grossesse. Il s’agissait de contractions qui, si elles étaient parfois inconfortables, n’étaient pas vraiment douloureuses (contractions de Braxton-Hicks).

Les contractions ressenties lors de l’accouchement sont différentes. Non seulement votre ventre se serre et devient dur, mais les contractions sont de plus en plus inconfortables. En général, les femmes ressentent de la douleur dans le bas du ventre, mais pour d’autres, la douleur se situe dans le bas du dos et s’étend vers l’avant. Certaines femmes trouvent que la douleur des contractions ressemble à celle des crampes menstruelles, en plus fort. En fait, chaque femme ressent les contractions de façon unique. Pour une même femme, les sensations peuvent être très différentes d’un accouchement à l’autre.

Rupture naturelle des membranes amniotiques

Pour certaines femmes (environ une sur 10), c’est la rupture de la membrane amniotique qui signale le début du travail. La membrane amniotique est formée de deux couches ; c’est pourquoi on dit souvent « les membranes ». Ces membranes enveloppent votre bébé et elles contiennent le liquide amniotique dans lequel il baigne. Lorsqu’elles se rompent, le liquide amniotique s’écoule. On fait souvent référence à la « perte des eaux », parce que le liquide qui s’écoule est clair comme de l’eau, quoiqu’il soit parfois un peu teinté de sang. Il se peut que vous ne perdiez que quelques gouttes, mais aussi qu’il s’écoule assez de liquide pour mouiller votre lit ou vos vêtements. La quantité de liquide peut être assez importante pour couler sur le plancher.

Il peut être difficile, en fin de grossesse, de faire la distinction entre les pertes vaginales normales et le liquide amniotique (voir Origine possible des pertes de liquides). Généralement, la quantité de liquide amniotique est assez importante pour mouiller une serviette hygiénique.

Que faire?

Quand vous perdez vos eaux, vous devez vous rendre au lieu de naissance, même si vous n’avez aucune contraction.

On s’assurera alors que votre bébé va bien et on vérifiera qu’il s’agit bien de la rupture des membranes, et non pas de sécrétions vaginales, qui sont plus abondantes en fin de grossesse.

Le travail devrait commencer dans les heures qui suivent la rupture des membranes. Si les contractions tardent trop à venir ou si vous êtes porteuse du streptocoque du groupe B, il sera peut-être nécessaire de déclencher le travail.