COVID-19

  • May-25-22

    La mise à jour de ce document est basée sur la littérature disponible concernant le variant Omicron (et ses sous-lignées) et peut changer selon l’évolution des connaissances. Les recommandations sont fondées sur l’information disponible au moment où elles ont été élaborées.

    Selon les données du programme de surveillance des variants au Québec (basé sur les données de criblage du LSPQ et de laboratoires sentinelles), l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) évalue que, pour la semaine du 3 avril 2022, la prévalence du variant Omicron (B.1.1.529) sous-lignée BA.2 représentait 84 % des cas au Québec contre 16 % pour la sous-lignée BA.1.

    Selon les données et études préliminaires, la virulence de même que le potentiel d’échappement...

  • May-17-22
     
  • May-17-22
     
  • May-17-22
     

    Télécharger les données régionales

  • May-16-22
  • May-10-22

    Les recommandations contenues dans ce document s'appliquent à partir du 14 mai 2022.

    Contexte

    • La mitigation est une stratégie d’intervention reconnue où les actions de santé publique visent à réduire le nombre de cas, sans éliminer la transmission (Baker et al., BMJ 2020).
    • Cette stratégie vise à protéger le système de santé et les populations vulnérables en limitant les hospitalisations liées à la COVID-19 et la transmission dans la communauté.
    • Même lorsque l’immunité collective est élevée contre les formes graves de la maladie, l’infection demeure possible de sorte que certaines mesures doivent toujours être maintenues et intégrées en milieux de travail comme de saines pratiques...
  • May-03-22

    Le variant du SRAS-CoV-2 désigné Omicron (lignée parentale B.1.1.529) a rapidement remplacé le variant Delta (lignée parentale B.1.617.2) au titre de variant dominant à l’échelle mondiale en décembre 2021. Il a été responsable de la 5e vague de cas de la COVID-19 au Québec. Sur la base de la présente revue de la littérature sur les caractéristiques épidémiologiques d’Omicron (excluant les données sur la sous-lignée BA.2) mesurées entre novembre 2021 et février 2022, il est possible de tirer les constats suivants :

    • Transmission : le variant Omicron était plus contagieux que le variant Delta selon les résultats de plusieurs indicateurs de transmissibilité. Plus spécifiquement : i) le taux de reproduction effectif (Rt) était 3,0 à...
  • May-03-22

    La présente revue rapide de la littérature vise à faire l’état des connaissances disponibles concernant les caractéristiques épidémiologiques de la sous-lignée BA.2 d’Omicron. En date du 11 avril 2022, il est possible de tirer les constats suivants :

    • Transmissibilité. BA.2 possède un avantage de transmissibilité intrinsèque par rapport à la sous-lignée BA.1 : i) le taux de reproduction effectif (Rt) était de 1,3 à 1,4 fois supérieur; ii) le temps de génération était 15 % plus court (selon une seule étude, Ito et coll.)(1); iii) le taux d’attaque secondaire parmi les contacts domiciliaires était environ 1,3 fois plus élevé, indépendamment du statut vaccinal; iv) l’intervalle sériel (délai...
  • May-03-22
     
  • May-03-22
     

Pages

Subscribe to COVID-19