Text Cards Paragraph

Introduction

Contenu

La situation problématique des surdoses, notamment celles liées aux opioïdes, préoccupe les autorités de santé publique fédérales et provinciales depuis plusieurs années. Même si le taux de décès attribuables à une intoxication aux opioïdes est moins élevé au Québec comparativement à d’autres provinces ou territoires, les données québécoises portant sur les décès liés à une intoxication suspectée aux drogues ou aux opioïdes actuelles démontrent que le nombre demeure élevé sur une base mensuelle depuis mars 2022.

Depuis 2017, l’INSPQ s’implique dans le dossier des surdoses, entre autres par ses activités de vigie, qui visent à détecter le plus précocement possible les menaces à la santé liées à l’usage d’opioïdes, en vue d’alerter les autorités de santé publique de situations à risque et de les soutenir dans leurs interventions.

Au-delà des activités en lien avec les surdoses, l’INSPQ réalise divers projets liés aux drogues et médicaments en faisant appel à la toxicologie et la pharmacologie. Il collabore également avec des partenaires, notamment le Centre antipoison du Québec et le Bureau du Coroner, sur des travaux en lien avec les intoxications et leur prévention. De même, des travaux ont porté sur la manière dont les régimes d’encadrement des drogues et leur statut légal peuvent contribuer à exacerber ou amoindrir le phénomène des surdoses.

Pour en savoir plus, consultez la page « Surdoses d’opioïdes ».

Publications sur les politiques publiques

L’INSPQ s’intéresse aux différents impacts sociaux et de santé qui sont associés au mode d’encadrement actuel des substances psychoactives dites « illégales », soit celles interdites de possession simple dans la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, incluant les médicaments utilisés à des fins autres que thérapeutiques.

À cet effet, plusieurs de ses travaux scientifiques et mémoires publiés au cours de la dernière décennie ont porté sur les différentes mesures de réduction dont l’objectif est de mitiger les effets du régime d’encadrement actuel de ces substances, notamment celles permettant de limiter – en totalité ou en partie – l’application de la loi criminelle en matière de drogues.

Veille de la littérature​

L’INSPQ met à disposition des veilles scientifiques et médiatiques qui couvrent différents sujets en lien avec la consommation de drogues et médicaments. Elle s’adresse aux intervenant.es, professionnel.les et autres acteurs du réseau de santé publique œuvrant dans ce domaine.

Nos projets​

L’Institut réalise des projets qui reposent sur ses expertises et une collaboration avec différents partenaires. Ils permettent de documenter et de comprendre le phénomène de la consommation de drogues et médicaments ainsi que ses impacts pour soutenir la prise de décision en santé publique.

Surveillance des infections par le virus de l’immunodéficience humaine et par le virus de l’hépatite C – Le réseau SurvUDI


Conséquences sanitaires associées à l’usage de sédatifs et de stimulants au Québec

  • Objectif du projet :
    • Établir un portrait descriptif :
      1. des intoxications ayant nécessité une consultation aux urgences possiblement causée par l’usage de sédatifs et de stimulants;
      2. des hospitalisations liées à l’usage de sédatifs et de stimulants;
      3. des décès attribuables à l’usage de sédatifs et de stimulants.
  • Direction responsable : Bureau d’information et d’études en santé des populations
  • Financement : Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS)

Projet suprarégional d'analyse de drogues dans l'urine de personnes qui consomment au Québec


Projet pilote - Portrait populationnel transversal sur les ordonnances d’opioïdes en pharmacies communautaires (2015-2020)

  • Objectifs du projet :
    • Créer des indicateurs à titre expérimental, en vue de vérifier les paramètres de faisabilité d’un programme de suivi et d’évaluation des ordonnances récurrent et à grand déploiement;
    • Dresser un portrait actuel des services pharmaceutiques exécutés en pharmacie communautaire en lien avec les opioïdes, grâce à des tableaux de résultats acquis de la compagnie IQVIA, pour la quasi-totalité de la province de Québec;
    • Orienter le développement, l’évaluation et la priorisation des indicateurs à développer ultérieurement à partir des banques de données publiques;
    • Mettre en relief les données du portrait développé avec les renseignements de l’IQVIA et ceux de la RAMQ, particulièrement pour la population âgée de 60 ans et plus.
  • Direction responsable : Projet conjoint - Direction de la santé environnementale et de la toxicologie – Bureau d’information et d’études en santé des populations.
  • Financement : Direction générale des affaires universitaires, médicales, infirmières et pharmaceutique du MSSS (Stratégie opioïdes).

La part du traitement de la douleur chronique non cancéreuse d’origine musculosquelettique parmi les indications cliniques de nouvelles ordonnances d’opioïdes au Québec

  • Objectifs du projet :
    • Estimer la proportion de nouveaux utilisateurs d’opioïdes ayant reçu leur ordonnance pour le traitement de la douleur chronique non cancéreuse d’origine musculosquelettique et d’établir un portrait des caractéristiques des patients et de l’ordonnance initiale.
  • Direction responsable : Bureau d’information et d’études en santé des populations.
  • Financement : Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS).

Détermination des meilleures pratiques pour les intervenants d’urgence, les premiers répondants et les agents policiers, afin de diminuer le risque d’exposition secondaire aux opioïdes

  • Objectifs du projet :
    • Documenter les situations de travail à risque d’exposition secondaire aux opioïdes par les intervenants d’urgence, les premiers répondants et les agents policiers;
    • Recenser les meilleures pratiques professionnelles pour limiter les risques pouvant être associés à cette exposition secondaire;
    • Émettre des recommandations adaptées aux divers groupes de travailleurs à l’aide d’un avis scientifique;
    • Développer un outil de transfert de connaissance à l’intention des publics cibles.
  • Direction responsable : Direction des risques biologiques
  • Financement : programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS).

Évaluation et mise à niveau du programme Alerte dans le contexte de la crise appréhendée de santé publique sur les opioïdes

  • Objectifs du projet :
    • Évaluer dans quelle mesure le programme atteint ses objectifs, en particulier dans le contexte de la crise de santé publique sur les opioïdes, afin de proposer des améliorations pour sa mise à niveau.
  • Direction responsable : Direction de la santé environnementale, au travail et de la toxicologie
  • Financement : Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS)

Les troubles mentaux et les troubles d'utilisation des substances comme déterminants des décès liés aux opioïdes au Québec

  • Objectifs du projet :

    • Décrire les profils diagnostiques à vie, dans la dernière année ou les trois derniers mois, des troubles mentaux (TM), des troubles de l’utilisation de substances (TUS), des comorbidités physiques chroniques, des prescriptions des médicaments psychotropes et autres, d’utilisation des services de santé des personnes décédées par intoxication aux opioïdes comparativement aux suicides impliquant ou non les opioïdes, aux personnes vivantes avec des TM ou TUS et aux personnes vivantes n’ayant pas eu ces troubles;
    • Identifier les déterminants sociodémographiques, diagnostiques (de troubles mentaux, TUS ou troubles physiques), d’utilisation des services de santé et de prescription des médicaments psychotropes et autres des personnes décédées par intoxication aux opioïdes.
  • Direction responsable : Bureau d’information et d’études en santé des populations
  • Financement : Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS)

Assurer la mise à jour pour la période 2017-2021 de la formation en ligne à l’intention des médecins francophones sur l’utilisation judicieuse des opioïdes dans le traitement de la douleur

  • Objectifs du projet :
    • Assurer la mise à niveau des informations de nature scientifique à être intégrées dans la formation en ligne comprenant deux modules (formation de base et cas complexes);
    • Ajuster les contenus de la formation en fonction des lignes directrices à paraitre en 2018 au niveau du Collège des médecins du Québec (1-Douleur chronique et 2- Douleur aiguë);
    • Ajuster les contenus de la formation en fonction de la mise à jour attendue des recommandations canadiennes 2017 sur l'utilisation des opioïdes pour le traitement de la douleur chronique non cancéreuse;
    • Faire la mise à jour et la bonification de la formation en lien avec l’évaluation et les commentaires des premières cohortes d’apprenants inscrits à l’automne 2017 et à l’hiver 2018.
  • Direction responsable : Direction des risques biologiques
  • Financement : Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS)
  • Fin du projet : 2021

Programme de suivi et d’évaluation des ordonnances d’opioïdes et autres substances psychoactives au Québec – Étude de faisabilité

  • Objectifs du projet :
    • Examiner les modèles existant dans d’autres juridictions nord-américaines;
    • Identifier et examiner les bases de données existantes et exploitables au Québec;
    • Préciser les besoins et attentes des différents acteurs concernés;
    • Identifier les obstacles à l’implantation d’un programme.
  • Direction responsable : Projet conjoint Direction de la santé environnementale, au travail et de la toxicologie - Bureau d'information et d'études en santé des populations
  • Financement : Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS)
  • Fin du projet : 2021