Professional practice guidelines

Écrit présentant un ensemble d’énoncés sur un sujet particulier qui visent à soutenir le professionnel qui intervient dans ce domaine. Ces énoncés sont développés selon une approche systématique qui tient compte des connaissances disponibles et des principes d’éthique professionnelle applicable à son champ de pratique.

  • July-09-19

    Cette fiche technique est une référence de base relative à la qualité de l’eau utilisée pour le retraitement des dispositifs médicaux (RDM) réutilisables et des dispositifs endoscopiques flexibles. Elle a pour but de soutenir la gestion des activités, d’uniformiser les pratiques et d’améliorer la qualité en RDM. Elle s’adresse à toutes les personnes œuvrant dans les établissements de santé et ayant une responsabilité directe ou indirecte face à l’assurance qualité en RDM, incluant les gestionnaires, les répondants d’établissement en RDM, le personnel affecté au RDM et les responsables affectés à l’alimentation en eau potable et aux systèmes de traitement d’eau (services techniques et service du génie biomédical).

    La qualité de l’eau est importante à toutes les étapes du RDM. La...

  • May-14-19

    La recherche de N. gonorrhoeae aux sites urogénitaux s’effectue le plus souvent par un test d’amplification des acides nucléiques (TAAN). Dans certaines situations, une culture est aussi recommandée. Bien qu’aucune trousse de TAAN ne soit actuellement homologuée par Santé Canada pour l’analyse des échantillons extragénitaux, les laboratoires du réseau peuvent accepter ces échantillons, en émettant un commentaire « sous réserve ».

    Des espèces saprophytes de Neisseria sp (autres que N. gonorrhoeae) peuvent être présentes dans les échantillons, particulièrement ceux prélevés au pharynx. Ces espèces possèdent des acides nucléiques homologues à N. gonorrhoeae, ou ont subi des échanges génétiques avec N. gonorrhoeae; elles peuvent donc...

  • April-08-19

    Un sinistre majeur, et ce, peu importe sa nature (tremblement de terre, inondation, tempête de verglas, accident de transport nucléaire ou attentat), peut amener un grand éventail d’impacts sur la santé et le bien-être des personnes ainsi que sur l’économie et l’environnement. Les effets immédiats sont généralement bien documentés par les autorités, notamment en ce qui concerne la santé physique et les aspects économiques. Les impacts sur la santé mentale, cependant, peuvent être perçus comme plus difficiles à documenter.

    Pourtant, les personnes ayant vécu un sinistre peuvent développer ou exacerber des problèmes de santé mentale qui peuvent être présents plusieurs mois suivant un sinistre. La présence de ressources et de services en santé mentale est alors nécessaire et...

  • January-24-19

    À la suite de la tuerie à la grande mosquée de Québec en 2017, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a demandé à l'INSPQ de se pencher sur les répercussions sur la santé de la population engendrées par la médiatisation de tels événements. Ce mandat a permis de développer un outil destiné aux professionnelles et aux professionnels des médias d’information.

    Le traitement médiatique des tueries de masse constitue un processus délicat, mais nécessaire pour toutes citoyennes et tous citoyens ayant droit à une information de qualité. Avec cet outil, l’INSPQ aborde plusieurs aspects des tueries de masse et de leur traitement médiatique : définition du concept, ampleur au Canada, mesures préventives existantes et enjeux de santé publique associés à la couverture...

  • September-27-18
    • Les sources de bruit sont nombreuses, ce qui augmente les difficultés d’en atténuer les effets. Le bruit de la circulation routière et aérienne, de même que le bruit ferroviaire, d’installations portuaires et des chantiers de construction, en sont quelques exemples.
    • L’aménagement et la gestion du territoire comptent parmi les mesures efficaces et primordiales de contrôle et d’atténuation du bruit. Ces mesures sont planifiées et mises en place par les municipalités régionales de comté (MRC), les municipalités et les promoteurs.
    • Les meilleures pratiques d’atténuation du bruit environnemental sont variées, allant du transport actif au design des rues, en passant par l’orientation des édifices et des pièces intérieures, sans oublier les écrans antibruit et l’ajout...
  • September-18-18

    Ce document est un guide d’utilisation des outils de collecte de données du projet Mon habitat : plus qu’un simple toit. Il présente également une mise en contexte de l’enquête du projet Mon habitat : plus qu’un simple toit, la méthodologie utilisée, l’enquête effectuée et ses résultats. Cette analyse porte en particulier sur les besoins en ressources (humaines, financières, matérielles), le temps requis, ainsi que les forces et les faiblesses de différents scénarios de collecte de données.

    • Questionnaires
      La collecte de données de l’enquête Mon habitat : plus qu’un simple toit est entièrement réalisée par le biais de questionnaires. Ceux-ci peuvent être téléchargés ici :
      • ​...
  • September-13-18

    Les équipements de protection individuelle (ÉPI) sont des équipements mis à la disposition des travailleurs de la santé pour prévenir la transmission d’un agent pathogène lorsqu’un contact est anticipé avec une personne infectée ou colonisée ou lors d’un contact avec des liquides biologiques sans égard au statut infectieux. Dans ce contexte, ils font partie des pratiques de base.

  • September-13-18

    L’évaluation du risque infectieux associé à la présence de visiteurs, incluant les enfants, est nécessaire afin de prévenir l’introduction de maladie infantile ou encore d’infections communautaires dans les établissements de soins. Cette évaluation est particulièrement importante dans les unités de soins où séjournent des usagers hautement réceptifs aux agents infectieux ou à risque de complications. Cette évaluation doit aussi comprendre une estimation du risque pour le visiteur (ex. : maladie, immunisation) de contracter une infection ou que ce dernier devienne un vecteur pour contaminer un autre usager (ex. : non-respect des pratiques de base).

  • September-13-18

    Selon l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC, 2014), la transmission de microorganismes peut entraîner un portage passager, une colonisation à long terme, une infection asymptomatique ou une maladie clinique. Pour qu'une infection survienne, il faut qu'un ensemble de liens étroits et complexes existent entre le microorganisme, l'hôte réceptif et l'environnement, et que ce microorganisme soit transmis de la source à l'hôte réceptif. Ce cadre conceptuel se nomme la chaîne de transmission de l’infection.

  • September-13-18

    L’hygiène et l’étiquette respiratoires sont des mesures destinées à réduire le risque de transmission de microorganismes respiratoires dans les milieux de soins. Elles ciblent toutes les personnes (usagers, travailleurs de la santé, visiteurs, etc.) qui entrent dans un établissement de soins et qui présentent des symptômes compatibles avec une infection respiratoire transmissible ou potentiellement transmissible. Elles consistent en l’application de mesures pour contenir les sécrétions respiratoires à la source et le respect de l’hygiène des mains.

Pages

Subscribe to  Professional practice guidelines