Infections à bacilles à Gram négatif producteurs de carbapénémases (BGNPC)
Résultats de surveillance 2016-2017

Entre le 1er avril 2016 et le 31 mars 2017, 82 installations de santé ont participé à la surveillance des infections à bacilles à Gram négatif producteurs de carbapénémases (BGNPC), pour un cumul de 4 448 999 jours-présence (tableau 1). Au total, 17 infections nosocomiales à BGNPC sont rapportées comme étant acquises au cours d’une hospitalisation (actuelle ou antérieure, catégories 1a et 1b) dans une installation déclarante. Le taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC est de 0,04 / 10 000 jours-présence. Le taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) est de 0,57 / 10 000 jours-présence. Huit infections ont été déclarées parmi les installations qui se sont ajoutées à la surveillance de cette année, soit trois installations universitaires et neuf installations non universitaires. Deux installations universitaires et une installation non universitaire n’ont plus participé à la surveillance cette année. Les données ont été extraites le 1er juin 2017.

Mise à jour : 24 juillet 2017

Tableau 1 – Évolution de la participation des installations à la surveillance des infections à BGNPC, Québec, 2014-2015 à 2016-2017

 

2014-2015

2015-2016

2016-2017

Installations participantes (N)

68

73

82

Admissions (N)

499 604

567 972

650 557

Jours-présence (N)

3 521 830

3 858 658

4 448 999

Infections nosocomiales à BGNPC (cat. 1a + 1b) (N)

9

5

17

Colonisations nosocomiales à BGNPC (cat. 1a + 1b) (N)

56

73

253

Patients infectés (cat. 1a + 1b) (N)

8

5

15

Note : Les colonisations incluent les infections chez les nouveaux porteurs.

En 2016-2017, le taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) est de 0,04 / 10 000 jours-présence pour l’ensemble des installations participantes (tableau 2). Les taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC dans les installations non universitaires sont comparables à ceux des installations universitaires (tableau 2).

Tableau 2 – Percentiles des taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC (cat. 1a + 1b) selon la mission de l’installation, Québec, 2016-2017 (taux d’incidence par 10 000 jours-présence [I.C. 95 %])

Installations

Min.

25 %

50 %

75 %

90 %

Max.

Taux d’incidence

Non universitaires (N = 59)

0

0

0

0,12

0,24

0,66

0,03 [0,01 ; 0,07]

Universitaires (N = 23)

0

0

0

0,14

0,2

0,43

0,04 [0,02 ; 0,08]

Total (N = 82)

0

0

0

0,12

0,24

0,66

0,04 [0,03 ; 0,06]

[I.C. 95 %] : Intervalle de confiance à 95 %.

Parmi les 62 installations qui ont participé aux trois années de surveillance, le taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC de 2016-2017 est de 0,03 / 10 000 jours-présence et a doublé par rapport à celui observé en 2015-2016 (tableau 3). Cette différence n’est toutefois pas statistiquement significative.

Tableau 3 – Évolution des taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC (cat. 1a + 1b) selon la mission de l’installation, Québec, 2014-2015 à 2016-2017 (taux d’incidence par 10 000 jours-présence [I.C. 95 %])

Mission des installations

2014-2015

2015-2016

2016-2017

Nombre d'infections

Taux d'incidence

Nombre d'infections

Taux d'incidence

Nombre d'infections

Taux d'incidence

Non universitaires (N = 42)

1

0,01 [0,00 ; 0,04]

1

0,01 [0,00 ; 0,04]

3

0,02 [0,01 ; 0,06]

Universitaires (N = 20)

8

0,04 [0,02 ; 0,08]

4

0,02 [0,01 ; 0,05]

6

0,03 [0,01 ; 0,07]

Total (N = 62)

9

0,03 [0,02 ; 0,05]

5

0,01 [0,00 ; 0,04]

9

0,03 [0,02 ; 0,05]

Note : Les données analysées sont celles des installations ayant participé à la surveillance de chaque année entre 2014-2015 et 2016-2017

Au total, 29 infections (dont 18 infections chez de nouveaux porteurs) et 336 colonisations à BGNPC ont été déclarées (tableau 4). Parmi les infections, 19 (65,5 %) sont acquises dans les milieux de soins participants, soit en cours d’hospitalisation (16 infections dont 9 chez de nouveaux porteurs) ou lors d’une hospitalisation antérieure (1 chez un nouveau porteur) ou aux soins ambulatoires (2 chez de nouveaux porteurs) (cat. 1a, 1b et 1c). Un total de 10 infections (dont 6 chez de nouveaux porteurs) est relié à un séjour dans une installation non déclarante, est d’origine communautaire ou est d’origine inconnue (cat. 2, 3 et 4).

Parmi les colonisations, 267 (79,5 %) sont acquises dans les milieux de soins participants, soit en cours d’hospitalisation (207 colonisations et 9 infections chez un nouveau porteur), lors d’une hospitalisation antérieure (36 colonisations et une infection chez un nouveau porteur), aux soins ambulatoires (12 colonisations et 2 infections chez un nouveau porteur) ou en soins de longue durée (une colonisation) (cat. 1a, 1b,1c et 1d). Un total de 68 colonisations (dont 6 infections chez de nouveaux porteurs) est soit relié à un séjour dans une installation non déclarante, soit d’origine communautaire ou inconnue (cat. 2, 3 et 4).

Tableau 4 – Répartition des infections et des colonisations à BGNPC selon l’origine présumée de l’acquisition, Québec, 2016-2017 (N, %)

Catégorie

Origine de l’acquisition

Infections

Colonisations

N % N %

1a

Cas relié à l'hospitalisation actuelle dans l'installation déclarante

16

55,2

216

65,1

1b

Cas relié à l'hospitalisation antérieure dans l'installation déclarante

1

3,4

37

11,3

1c

Cas relié aux soins ambulatoires de l'installation déclarante

2

6,9

14

3,8

1d

Cas relié à l'unité de soins de longue durée de l'installation déclarante

0

0,0

1

0,3

1e

Cas relié à l'unité de psychiatrie de l'installation déclarante

0

0,0

0

0,0

2

Cas relié à un séjour dans une installation non déclarante

4

13,8

21

5,7

3

Cas d'origine communautaire, non relié aux milieux de soins

5

17,2

34

10,1

4

Cas d'origine inconnue

1

3,4

13

3,8

 

Total

29

100,0

336

100,0

Note : Les colonisations incluent les infections chez les nouveaux porteurs.

En 2016-2017, 3 bactériémies primaires et 3 bactériémies secondaires à une infection ont été rapportées parmi les 29 infections (tableau 5).

Tableau 5 – Nombre de cas selon le type d’infection, et nombre de bactériémies secondaires à BGNPC de toute origine, Québec, 2016-2017 (N = 29)

Catégories d'infection

Types d'infection

Infections (N)

Bactériémies secondaires (N)

Bactériémies primaires

   BBM-BAC

1

-

 

   BAC

1

-

 

   Non-BAC

1

-

 

   HD

0

-

Autres

   Urinaire

11

1

 

   Abdominale

0

0

 

   Pulmonaire

6

2

 

   Infection de site opératoire

1

0

 

   Peau et tissus mous

6

0

 

   Os et articulations

1

0

 

   Autres

1

0

Total

 

29

3

BBM-BAC : bactériémie primaire associée à un cathéter avec bris de barrière muqueuse.
BAC : bactériémie primaire associée à un cathéter.
Non-BAC : bactériémie primaire non associée à un cathéter.
HD : hémodialyse.

Un total de 3 décès a été observé dans les 30 jours suivant le début de l’infection (tableau 6).

Tableau 6 – Nombre de décès et létalité à 30 jours parmi les infections à BGNPC, Québec, 2014-2015 à 2016-2017

 

2014-2015

2015-2016

2016-2017

Infections à BGNPC (toute origine)

13

8

29

Décès

5

0

3

Létalité

38,5 %

0 %

10,3 %

Dans la grande majorité des cas (221/347 = 63,7 %), la présence ou le type de contact avec un autre cas de BGNPC n'a pas été indiqué (tableau 7). Lorsque spécifiées, la majorité des colonisations et la totalité des infections surviennent suite à un contact élargi avec un patient connu porteur du même gène au cours des trois dernières semaines ou lors d’une éclosion. Les colonisations nosocomiales sont davantage en lien avec la présence de contact alors que les colonisations non nosocomiales sont plutôt en lien avec les facteurs de risque géographique.

Tableau 7 – Caractéristiques liées aux colonisations à BGNPC, Québec, 2016-2017

Caractéristiques

Colonisations nosocomiales

Infections nosocomiales

Colonisations non nosocomiales

Infections non nosocomiales

Nouveau porteur

Porteur connu

Nouveau porteur

Porteur connu

N

243

10

7

75

8

4

Type de contact

 

 

 

 

 

Contact non spécifié*

138

6

2

65

6

4

Contact rapproché (24 heures dans une même chambre) avec un patient connu porteur du même gène aux cours de trois dernières semaines

6

0

0

2

0

0

Contact élargi (24 heures dans une même unité) avec un patient connu porteur du même gène aux cours de trois dernières semaines

85

4

2

6

2

0

Éclosion en cours avec un même gène connu dans l’installation

14

0

3

2

0

0

Facteurs de risque géographique 

 

 

 

 

Voyage à l’extérieur du Canada au cours des 12 derniers mois

1

0

0

17

3

1

Soins de santé à l’étranger avec ou sans hospitalisation

0

0

0

1

0

0

Hospitalisation à l’extérieur du Québec au cours des 12 derniers mois

1

0

0

14

3

1

Soins de santé à l’extérieur du Québec au cours des 12 derniers mois

0

0

0

2

1

1

Patient résidant en CHSLD

1

0

0

8

2

1

Autres caractéristiques

 

 

 

 

 

Néoplasie hématologique active

7

1

0

0

0

0

Neutropénie (<500 /mm³)

6

2

0

0

0

0

Hémofiltration

2

0

0

1

1

0

Greffe de moelle osseuse autologue (< 3 mois)

0

0

0

0

0

0

Greffe de moelle osseuse allogénique

0

0

0

0

0

0

Greffe d’organe solide

7

0

1

1

1

0

Néoplasie non hématologique active

25

2

0

1

0

0

Diabète

44

3

1

23

2

0

Insuffisance rénale aigüe

14

0

1

4

0

0

Insuffisance rénale chronique

18

0

0

7

3

0

Hyperalimentation IV (< 72h avant l'infection)

3

0

0

0

0

0

Aucune caractéristique

0

0

0

0

0

0

*    Aucun des trois types de contact (rapproché, élargi ou éclosion) n’a été indiqué.
Note : Afin de détailler les caractéristiques des colonisations, ces dernières n’incluent pas les infections chez les nouveaux porteurs.
Note : Les types de contact sont mutuellement exclusifs. Dans la situation où plusieurs contacts sont spécifiés, le type le plus étroit est sélectionné.
Note : Les colonisations et les infections nosocomiales font référence aux catégories 1a et 1b.
Note : Infection - Porteur connu : infection chez un patient déjà connu porteur du même gène.
Note : Infection - Nouveau porteur : infection chez un patient non connu porteur ou porteur d’un nouveau gène.

En 2016-2017, le taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) est de 0,47 / 10 000 jours-présence parmi les 62 installations qui ont participé aux trois années de surveillance (tableau 8) et de 0,53 pour l’ensemble des installations participantes en 2016-2017 (tableau 13).

Tableau 8 – Évolution du nombre et du taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) dans les installations ayant participé antérieurement à la surveillance selon la mission de l’installation, Québec, 2014-2015 à 2016-2017 (taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC par 10 000 jours-présence)

Installations

2014-2015

2015-2016

2016-2017

Nombre de colonisations

Taux d’acquisition

Nombre de colonisations

Taux d’acquisition

Nombre de colonisations

Taux d’acquisition

Non universitaires (N = 42)

33

0,22
[0,16 ; 0,31]

50

0,34
[0,26 ; 0,45]

59

0,37
[0,29 ; 0,48]

Universitaires (N = 20)

23

0,12
[0,08 ; 0,18]

23

0,12
[0,08 ; 0,18]

108

0,56
[0,46 ; 0,68]*

Total (N = 62) *

56

0,16
[0,12 ; 0,21]

73

0,17
[0,17 ; 0,26]

167

0,47
[0,40 ; 0,55]*

Note : Les données analysées sont celles des installations ayant participé à la surveillance de chaque année entre 2014-2015 et 2016-2017.
* Différence significative (p < 0.05) entre les taux d’acquisition de 2015-2016 et 2016-2017.

Le tableau 9 présente le nombre d’installations non universitaires et universitaires ayant précisé le nombre de dépistages à l’admission (non universitaire : 47 sur 59; universitaire : 19 sur 23) et en cours d’hospitalisation (non universitaire : 40 sur 59; universitaire : 20 sur 23).

Tableau 9 – Nombre d’installations ayant indiqué le nombre de dépistage à l’admission et en cours d’hospitalisation, selon la mission de l’installation, Québec, 2016-2017

 

Nombre d’installations ayant indiqué le nombre de dépistage*

À l'admission

En cours d’hospitalisation

Non précisé

Total

Non universitaires (N = 59)

47

40

15

51

Universitaires (N = 23)

19

20

4

23

Total (N = 82)

66

60

19

74

* Le nombre d’installations ayant indiqué le type de dépistage à l’admission, en cours d’hospitalisation ou non précisé n'est pas mutuellement exclusif.

Les tableaux 10 et 11 présentent le nombre total de tests de dépistage à l’admission et en cours d’hospitalisation ainsi que la moyenne des tests de dépistage pour les BGNPC. En 2015-2016, le nombre total de tests de dépistage était de 64 302 alors que la moyenne des tests de dépistage était de 0,124. En 2016-2017, cela représente des augmentations de 196 % pour le nombre total de tests de dépistage et de 142 % pour la moyenne des tests de dépistage.

Tableau 10 – Nombre total de tests de dépistage à l’admission et en cours d’hospitalisation, selon la mission de l’installation, Québec, 2016-2017

Installations

Nombre total de tests de dépistage

À l’admission

En cours d’hospitalisation

Non précisé

Total

Non universitaires

23 943

38 575

3 383

65 901

Universitaires

29 650

86 847

11 674

128 171

Total

53 593

125 422

15 057

194 072

Tableau 11 – Moyenne des tests de dépistage pour les BGNPC, selon la mission de l’installation, Québec, 2016-2017 (moyenne des tests de dépistage pour les BGNPC par admission) 

Installations

Moyenne des tests de dépistage pour les BGNPC *

À l’admission

En cours d’hospitalisation

Total

Non universitaires

0,07

0,11

0,2

Universitaires

0,09

0,28

0,41

Total

0,08

0,19

0,30

* La moyenne des tests de dépistage pour les BGNPC à l’admission et en cours d’hospitalisation n’est pas additive.  

La figure 1 présente la répartition des microorganismes isolés pour tous les cas. Un total de 359 microorganismes est isolé parmi les 347 cas de colonisations et d’infections. Ces microorganismes sont majoritairement des Citrobacter freundii (34,8 %), des Enterobacter cloacae (22,7 %), des Klebsiella pneumoniae (15,6 %), ou des Escherichia coli (15,3 %). Pour deux cas de colonisations, trois et quatre microorganismes différents sont isolés. Aussi, un total de 22 colonisations avec 2 microorganismes sont isolés. Parmi ces dernières, quatre d’entre elles se sont infectées.

Figure 1 – Répartition des catégories de microorganismes isolés, pour tous les cas (n = 347), Québec, 2016-2017

Tous microorganismes isolés (N = 359)

Figure 1 – Répartition des catégories de microorganismes isolés, pour tous les cas (n = 347), Québec, 2016-2017

Le tableau 12 présente le gène codant pour une carbapénémase, identifié dans les différents microorganismes isolés. La grande majorité des gènes de résistance reliés aux différents microorganismes est de type KPC. Cinq souches d’Escherichia coli, quatresouches de Klebsiella pneumoniae, une souche de Citrobacter freudii et une souche d’une autre entérobactérie sont porteuses du gène NDM. Une souche de Klebsiella pneumoniae et une souche d’Escherichia Coli sont porteuses à la fois des gènes NDM et OXA-48 alors qu’une souche d’Enterobacter cloacae est porteuse à la fois des gènes IMP et IMI/NMC.

Tableau 12 – Proportion des gènes codant pour une carbapénémase pour les microorganismes isolés, Québec, 2016-2017

Gène   Microorganisme    
Nom % Nom N %
KPC

69,1

Citrobacter freundii

89

35,9

 

 

Enterobacter cloacae

45

18,1

 

 

Klebsiella pneumoniae

42

16,9

 

 

Escherichia coli

26

10,5

 

 

Enterobacter (genre)

23

9,3

 

 

Klebsiella oxytoca

9

3,6

 

 

Serratia marcescens

3

1,2

 

 

Autres entérobactéries

11

4,4

 

 

 

248

 

OXA-48

15,3

Citrobacter freundii

27

49,1

 

 

Escherichia coli

20

36,4

 

 

Klebsiella pneumoniae

6

10,9

 

 

Klebsiella oxytoca

1

1,8

 

 

Enterobacter (genre)

1

1,8

 

 

 

55

 

IMI/NMC

8,9

Enterobacter cloacae

30

93,8

 

 

Enterobacter (genre)

2

6,3

 

 

 

32

 

NDM

3,1

Escherichia coli

5

45,5

 

 

Klebsiella pneumoniae

4

36,4

 

 

Citrobacter freundii

1

9,1

 

 

Autre entérobactérie

1

9,1

 

 

 

11

 

SME

1,9

Serratia marcescens

7

100

 

 

 

7

 

OXA48/NDM

0,6

Klebsiella pneumoniae

1

50

 

 

Escherichia coli

1

50

 

 

 

2

 

VIM

0,6

Citrobacter freundii

1

50

 

 

Autre entérobactérie

1

50

 

 

 

2

 

IMP

0,3

Enterobacter cloacae

1

100

 

 

 

1

 

IMP/IMI_NMC

0,3

Enterobacter cloacae

1

100

 

 

 

1

 

Total

 

 

359

 

KPC : Klebsiella pneumoniae carbapenemase (classe A).
OXA-48 : Gène de la famille Oxacillinase-48 (Classe D).
IMI/NMC : Imipenem-hydrolysing B-lactamase / Not metalloenzyme carbapenemase.
NDM : New-dehli metallo--lactamase (Classe B).
SME : Serratia marcescens enzyme.
IMP : Imipenemase (IMP) metallo-β-lactamase
VIM : Verona imipenemase

Les taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC et les percentiles des taux d’incidence selon la mission sont représentés aux figures 2 et 3. Les taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC selon la mission sont représentés aux figures 4 et 5.

Figure 2 – Taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) et percentiles des taux d’incidence dans les installations non universitaires, Québec, 2016-2017 (taux d’incidence par 10 000 jours-présence)

Figure 2 – 
  Taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) et percentiles des taux d’incidence dans les installations non universitaires, Québec, 2016-2017 (taux d’incidence par 10 000 jours-
  présence)

Note : les installations 9, 10, 11, 14, 16, 19, 23, 32, 34, 35, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 44, 46, 47, 49, 52, 53, 56, 58, 59, 61, 64, 65, 67, 70, 71, 72, 74, 75, 77, 80, 81, 82, 84, 85, 86, 88, 89, 91, 97, 99, 100, 101, 103, 107, 109, 111, 112, 113 et 130 n’ont déclaré aucune infection en 2016-2017

Figure 3 – Taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) et percentiles des taux d’incidence dans les installations universitaires, Québec, 2016-2017 (taux d’incidence par 10 000 jours-présence)

Figure 3 – Taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) et percentiles des taux d’incidence dans les installations universitaires, Québec, 2016-2017 (taux d’incidence par 10 000 jours-présence)

Note : les installations 2, 3, 6, 7, 8, 13, 15, 18, 20, 22, 24, 27, 28, 29, 30, 31, 33 et 48 n’ont déclaré aucune infection en 2016-2017.

Figure 4 – Taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) et percentiles des taux d’acquisition dans les installations non universitaires, Québec, 2016-2017 (taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC par 10 000 jours-présence)

Figure 4 – Taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) et percentiles des taux d’acquisition dans les installations non universitaires, Québec, 2016-2017 
  (taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC par 10 000 jours-présence)

Note : les installations 9, 10, 11, 14, 16, 23, 32, 34, 35, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 44, 46, 47, 49, 52, 53, 56, 59, 61, 65, 67, 70, 71, 72, 74, 75, 77, 81, 82, 84, 85, 86, 88, 89, 97, 99, 100, 103, 107, 109, 111, 112 et 113 n’ont déclaré aucune colonisation en 2016-2017.

Figure 5 – Taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) et percentiles des taux d’acquisition dans les installations universitaires, Québec, 2016-2017 (taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC par 10 000 jours-présence)

Figure 5 – Taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b) et percentiles des taux d’acquisition dans les installations universitaires, 
  Québec, 2016-2017 (taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC par 10 000 jours-présence)

Note : les installations 2, 6, 13, 15, 18, 20, 22, 24, 30, 31 et 48 n’ont déclaré aucune colonisation en 2016-2017.

Sur le plan local, en 2016-2017, le taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC a varié de 0 à 0,66 / 10 000 jours-présence, alors que le taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC a varié de 0 à 14,83 / 10 000 jours-présence. Un total de 59 installations (71,9 %) n’ont déclaré aucune infection ni colonisation d’origine nosocomiale en 2016-2017. Un sommaire détaillé des données de surveillance des infections nosocomiales à BGNPC par installation est présenté au tableau 13.

Tableau 13 – Taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC (cat. 1a et 1b), taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC et moyenne des tests de dépistage des BGNPC par admission et par installation, Québec, 2016-2017 (taux d’incidence par 10 000 jours-présence
[I.C. 95 %]; taux d’acquisition des colonisations par 10 000 jours-présence)

RSS

Installation

 

Taux d’incidence des infections nosocomiales à BGNPC (cat. 1a + 1b) [I.C. 95 %]

Taux d’acquisition des colonisations nosocomiales à BGNPC 

(cat. 1a + 1b)

Moyenne des tests de dépistage pour BGNPC par admission*

Numéro

Nom

1

16

HÔPITAL RÉGIONAL DE RIMOUSKI

0

0

0,13

32

CENTRE HOSPITALIER RÉGIONAL DU GRAND-PORTAGE

0

0

0,05

61

HÔPITAL NOTRE-DAME-DE-FATIMA

0

0

0,05

71

HÔPITAL DE MATANE

0

0

0,22

77

HÔPITAL D'AMQUI

0

0

0

84

HÔPITAL DE NOTRE-DAME-DU-LAC

0

0

0,08

 

 

BAS-SAINT-LAURENT

0

0

0,11

2

20

HÔPITAL DE CHICOUTIMI

0

0

0,04

67

HÔPITAL ET CENTRE DE RÉADAPTATION DE JONQUIÈRE

0

0

0,01

74

HÔPITAL DE DOLBEAU-MISTASSINI

0

0

0,01

88

HÔPITAL, CLSC ET CENTRE D'HÉBERGEMENT DE ROBERVAL

0

0

0,01

100

HÔPITAL DE LA BAIE

0

0

0,01

112

HÔPITAL D'ALMA

0

0

0,01

 

 

SAGUENAY–LAC-SAINT-JEAN

0

0

0,02

3

2

HÔPITAL DE L'ENFANT-JÉSUS

0

0

0,29

7

PAVILLON L'HÔTEL-DIEU DE QUÉBEC

0

2,60 [1,71 ; 3,95] (22)

1,19

24

HÔPITAL DU SAINT-SACREMENT

0

0

0,38

27

PAVILLON CENTRE HOSPITALIER DE L'UNIVERSITÉ LAVAL

0

0,08 [0,01 ; 0,56] (1)

0,22

28

PAVILLON SAINT-FRANCOIS D'ASSISE

0

0,50 [0,21 ; 1,21] (5)

0,38

33

INSTITUT UNIVERSITAIRE DE CARDIOLOGIE ET DE PNEUMOLOGIE DE QUÉBEC

0

0,30 [0,10 ; 0,93] (3)

0,36

59

HÔPITAL DE BAIE-SAINT-PAUL

0

0

0,07

86

HÔPITAL DE LA MALBAIE

0

0

0,05

 

 

CAPITALE-NATIONALE

0

0,51 [0,36 ; 0,72] (31)

0,4

4

23

HÔTEL-DIEU D'ARTHABASKA

0

0

0,01

31

PAVILLON SAINTE-MARIE

0

0

0

41

HÔPITAL DU CENTRE-DE-LA-MAURICIE

0

0

0

44

HÔPITAL SAINTE-CROIX

0

0

0,06

85

CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU HAUT-SAINT-MAURICE

0

0

0,03

 

 

MAURICIE ET CENTRE-DU-QUÉBEC

0

0

0,01

5

15

HÔPITAL FLEURIMONT

0

0

0

30

HOTEL-DIEU DE SHERBROOKE

0

0

0

46

HÔPITAL DE GRANBY

0

0

0

49

CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX MEMPHRÉMAGOG

0

0

0

75

CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU GRANIT

0

0

0

99

HÔPITAL BROME-MISSISQUOI-PERKINS

0

0

0

 

 

ESTRIE

0

0

0

6

3

GLEN - ROYAL VICTORIA

0

0,19 [0,05 ; 0,73] (2)

0,17

4

HÔPITAL NOTRE-DAME DU CHUM

0,10 [0,02 ; 0,66] (1)

0,10 [0,02 ; 0,66] (1)

0,24

5

HÔPITAL GÉNÉRAL JUIF

0,17 [0,05 ; 0,53] (3)

1,94 [1,39 ; 2,71] (34)

1,51

6

GLEN - ENFANTS

0

0

0,09

8

PAVILLON MAISONNEUVE/PAVILLON MARCEL-LAMOUREUX

0

0,79 [0,48 ; 1,31] (15)

0,21

12

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE SAINTE-JUSTINE

-

-

-

13

INSTITUT DE CARDIOLOGIE DE MONTRÉAL

0

0

0,17

21

HÔPITAL SAINT-LUC DU CHUM

0,09 [0,01 ; 0,71] (1)

1,89 [1,22 ; 2,93] (20)

0,45

22

HÔTEL-DIEU DU CHUM

0

0

0,27

25

HÔPITAL DU SACRÉ-COEUR DE MONTRÉAL

0,20 [0,07 ; 0,61] (3)

2,5 [1,82 ; 3,43] (38)

1,6

26

HÔPITAL DE VERDUN

0,12 [0,02 ; 0,87] (1)

0,12 [0,02 ; 0,87] (1)

0,03

29

HÔPITAL GÉNÉRAL DE MONTRÉAL

0

0,42 [0,14 ; 1,30] (3)

0,34

34

HÔPITAL SANTA CABRINI

0

0

0,02

36

HÔPITAL GÉNÉRAL DU LAKESHORE

0,66 [0,27 ; 1,59] (5)

3,45 [2,35 ; 5,07] (26)

1,06

38

HÔPITAL JEAN-TALON

0

0

0,61

48

CENTRE HOSPITALIER DE ST. MARY

0

0

0,09

76

HOPITAL DE LACHINE

-

-

-

80

HÔPITAL FLEURY

0

0,34 [0,05 ; 2,37] (1)

1,1

83

HÔPITAL DE LASALLE

-

-

-

118

HÔPITAL NEUROLOGIQUE DE MONTRÉAL

0,43 [0,06 ; 3,11] (1)

0,87 [0,22 ; 3,47] (2)

0,24

 

 

MONTRÉAL

0,11 [0,07 ; 0,18] (15)

1,00 [0,85 ; 1,18] (143)

0,62

7

39

HÔPITAL DE GATINEAU

0

0

0

40

HÔPITAL DE HULL

0

0

0,11

51

HÔPITAL DE MANIWAKI

-

-

-

95

HÔPITAL DU PONTIAC

-

-

-

111

HÔPITAL DE PAPINEAU

0

0

0,02

 

 

OUTAOUAIS

0

0

0,04

8

47

HÔPITAL DE ROUYN-NORANDA

0

0

0,01

52

HÔPITAL D'AMOS

0

0

0

65

HÔPITAL ET CLSC DE VAL-D'OR

0

0

0,02

70

CENTRE DE SOINS DE COURTE DURÉE LA SARRE

0

0

0

82

PAVILLON SAINTE-FAMILLE

0

0

0,13

 

 

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

0

0

0,02

 

64

HÔPITAL LE ROYER

0

14,83 [9,46 ; 23,25] (19)

1,64

9

72

HÔPITAL ET CENTRE D'HÉBERGEMENT DE SEPT-ÎLES

0

0

0,03

 

 

CÔTE-NORD

0

9,76 [6,22 ; 15,30] (19)

1,1

10

96

CENTRE DE SANTÉ DE CHIBOUGAMAU

-

-

-

 

 

NORD-DU-QUÉBEC

-

-

-

11

53

HÔPITAL DE CHANDLER

0

0

0

91

HÔPITAL HÔTEL-DIEU DE GASPÉ

0

0,90 [0,13 ; 6,36] (1)

0,58

97

HÔPITAL DE MARIA

0

0

0,08

107

HÔPITAL DE L'ARCHIPEL

0

0

0,22

109

HÔPITAL DE SAINTE-ANNE-DES-MONTS

0

0

0,13

 

 

GASPÉSIE–ÎLES-DE-LA-MADELEINE

0

0,18 [0,03 ; 1,22] (1)

0,19

12

18

HÔTEL-DIEU DE LÉVIS

0

0

0,16

63

HÔPITAL DE SAINT-GEORGES

0,24 [0,03 ; 1,73] (1)

0,24 [0,03 ; 1,73] (1)

0,79

89

HÔPITAL DE MONTMAGNY

0

0

0,03

113

HÔPITAL DE THETFORD MINES

0

0

0,03

 

 

CHAUDIÈRE-APPALACHES

0,06 [0,01 ; 0,44] (1)

0,06 [0,01 ; 0,44] (1)

0,28

13

19

HÔPITAL CITÉ DE LA SANTÉ

0

1,57 [1,09 ; 2,26] (29)

0,37

 

 

LAVAL

0

1,57 [1,09 ; 2,26] (29)

0,37

14

11

HÔPITAL PIERRE-LE GARDEUR

0

0

0,02

 

14

CENTRE HOSPITALIER RÉGIONAL DE LANAUDIÈRE

0

0

0

 

 

LANAUDIÈRE

0

0

0,02

15

45

HÔPITAL DE SAINT-EUSTACHE

0,11 [0,02 ; 0,78] (1)

0,33 [0,11 ; 1,02] (3)

0,11

56

CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX D'ARGENTEUIL

0

0

0,32

81

HÔPITAL DE MONT-LAURIER

0

0

0,16

101

HÔPITAL RÉGIONAL DE SAINT-JÉRÔME

0

0,18 [0,04 ; 0,73] (2)

0,12

103

HÔPITAL LAURENTIEN

0

0

0,05

 

 

LAURENTIDES

0,04 [0,01 ; 0,25] (1)

0,19 [0,08 ; 0,45] (5)

0,12

16

1

HÔPITAL CHARLES LEMOYNE

-

-

-

9

HÔPITAL DU HAUT-RICHELIEU

0

0

0,01

10

HÔPITAL PIERRE-BOUCHER

0

0

0

35

HÔPITAL HONORÉ-MERCIER

0

0

0,04

37

HÔTEL-DIEU DE SOREL

0

0

0

42

CENTRE HOSPITALIER ANNA-LABERGE

0

0

0,08

58

HÔPITAL DU SUROÎT

0

3,69 [2,45 ; 5,55] (23)

1,92

130

HÔPITAL BARRIE MEMORIAL

0

1,04 [0,15 ; 7,32] (1)

1,44

 

 

MONTÉRÉGIE

0

0,51 [0,34 ; 0,76] (24)

0,24

 

 

Total

0,04 [0,03 ; 0,06] (17)

0,57 [0,50 ; 0,64] (253)

0,3

* Nombre de tests de dépistage réalisés, divisé par le nombre d’admissions.
- Installations qui n’ont pas participé en 2016-2017.

Comité de surveillance provinciale des infections nosocomiales (SPIN)

Rédacteurs 

Christophe Garenc, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec

Christian Lavallée, Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Danielle Moisan, Centre hospitalier régional du Grand-Portage

Muleka Ngenda-Muadi, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec

Isabelle Rocher, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec

Claude Tremblay, Centre hospitalier universitaire de Québec – Université Laval

Mélissa Trudeau, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec

Jasmin Villeneuve, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec

File Version EPUB (228.64 KB)