Liens entre les caractéristiques de l’environnement bâti et la pratique sécuritaire du vélo : synthèse de connaissances

Ce rapport présente les résultats d’une synthèse des écrits scientifiques entourant l’association entre les caractéristiques de l’environnement bâti et aménagé, la pratique du vélo et la sécurité des cyclistes. Les principaux faits saillants dégagés sont les suivants :

  • En lien avec l’environnement bâti et la pratique du vélo :
    • La densité, la mixité, la connectivité et les potentiels piétonnier et cyclable élevés de l’environnement bâti et aménagé sont associés significativement et positivement à la pratique du vélo.
    • La présence, l’accessibilité ou l’aménagement de pistes cyclables séparées et aménagées dans l’emprise de la route, de pistes cyclables en site propre, de bandes cyclables et des mesures d’apaisement de la circulation peuvent favoriser la pratique du vélo.
    • L’hiver, l’entretien des infrastructures cyclables peut se traduire en une augmentation du nombre de cyclistes.
    • L’accessibilité à des services de partage de vélos, des stationnements pour vélos, des douches et des vestiaires sur les lieux de travail sont des installations liées significativement à une pratique plus importante du vélo.
  • En lien avec l’environnement bâti et la sécurité des cyclistes :
    • Des caractéristiques de la forme urbaine sont défavorables à la sécurité des cyclistes telles que la connectivité du réseau routier, la présence d’intersections et d’arrêts d’autobus. La présence d’activités commerciales, en particulier de grandes surfaces et de zones linéaires de commerces, est aussi liée à des risques de collisions et de traumatismes plus élevés.
    • Les réductions de la vitesse et du volume des véhicules motorisés par des mesures d’apaisement de la circulation sont liées à la sécurité des usagers du vélo.
    • L’aménagement d’infrastructures aux intersections, le réaménagement de la voie routière afin d’accorder plus d’espaces aux cyclistes et la séparation physique du trafic motorisé du trafic cycliste sont des stratégies d’interventions et des éléments pouvant améliorer la sécurité des cyclistes.
    • En milieu rural, les accotements revêtus et les chaussées éclairées peuvent favoriser la sécurité des cyclistes.
  • En lien avec l’environnement bâti, la pratique du vélo et la sécurité des cyclistes :
    • La présence dans l’environnement bâti de mesures d’apaisements de la circulation et de pistes cyclables aménagées dans l’emprise de la route peut favoriser simultanément la pratique du vélo et la sécurité des cyclistes.
    • La présence d’artères et d’utilisation du sol de nature commerciale, en particulier les activités commerciales de grandes surfaces sont à la fois défavorables à la pratique du vélo et à la sécurité des cyclistes.

Notes: 

Vous pouvez également consulter le TOPO associé à ce document : Rendre l’environnement bâti favorable à la pratique du vélo en toute sécurité!

Author(s): 

Subject(s): 

Publication type: 

ISBN (electronic): 

978-2-550-76397-0

Santécom record: